79% de comptes d’investisseurs non-professionnels perdent de l’argent lors de la négociation de CFD avec ce fournisseur. Vous devez vous assurer que vous comprenez comment les CFD fonctionnent et que vous pouvez vous permettre de prendre le risque probable de perdre votre argent.

Comprendre le fonctionnement des marchés financiers

Des actions d’entreprises aux matières premières en passant par les devises, un très grand nombre d’actifs et de produits financiers s’échangent chaque jour sur les marchés financiers. Découvrez le fonctionnement de ces interfaces financières.

Que vous soyez un investisseur en quête de rendement ou une entreprise en recherche de financement, les marchés financiers sont un passage obligé pour trouver les contreparties de vos transactions. Mais attention, tous les marchés financiers ne fonctionnent pas de la même façon et tous n’ont pas les mêmes règles !

Qu’est-ce qu’un marché financier ? Quels sont les grands marchés financiers mondiaux ? Comment prendre part aux échanges ayant lieu sur ces marchés ? Voici nos réponses à vos questions.

Marchés boursiers et marchés de gré à gré

Deux grandes catégories de marchés financiers cohabitent. D’une part, les marchés financiers “organisés” (les bourses) sur lesquels s’échangent des produits financiers standardisés, et d’autre part, les marchés financiers “de gré à gré” (OTC pour other the counter).

Parmi les marchés “organisés” se trouvent des places boursières célèbres telles que NYSE Euronext ou le London Stock Exchange où chaque produit financier listé répond à des critères bien précis. Ces bourses de valeurs permettent pour l’essentiel de mettre en lien les entreprises en recherche de financement et les investisseurs en quête de rendement. Certains contrats à terme tels que les Futures permettent également aux intervenants de spéculer ou de mettre en place des stratégies de couverture (afin de réduire leur exposition au risque).

Sur les marchés de gré à gré se trouvent des produits financiers dérivés tels que les contrats Forwards (dont le fonctionnement est similaire aux contrats Futures), mais également toute une gamme de produits financiers dérivés dont les actifs sous-jacents sont listés en bourse ; tel est le cas notamment des CFD sur indices et des CFD sur actions.

4 grandes classes d’actifs financiers

Les actifs et produits financiers échangés sur les marchés financiers sont généralement regroupés en 4 grandes classes : le marché des actions, le marché des obligations et produits de taux, le marché des devises (FOREX), et le marché des matières premières.

Les actions correspondent à des titres de propriété initialement émis par des entreprises en recherche de financement, puis échangés entre investisseurs. Les obligations sont des titres de créance initialement émis par des entreprises ou des États, puis échangés eux aussi entre investisseurs sur le marché secondaire. Le marché des devises s’organise quant à lui en paires de devises (la valeur d’une monnaie étant exprimée par rapport à la valeur d’une autre). Enfin, le marché des matières premières s’organise pour l’essentiel autour de contrats à terme par lesquels les producteurs et investisseurs s’engagent à livrer à une date future une quantité donnée de biens en l’échange d’un prix fixé à l’avance.

Depuis quelques années, le marché des devises traditionnelles (devises fiat) se voit peu à peu challengé par l’arrivée de nouvelles formes de monnaie : les cryptomonnaies.

Les produits financiers échangés sur les marchés

Au-delà des titres financiers échangés en bourse (actions et obligations), les investisseurs s’échangent aussi et surtout des produits financiers dérivés et des produits financiers structurés.

Les produits financiers dérivés sont des contrats financiers dont la valeur dépend de la valeur d’un ou de plusieurs sous-jacents. Les CFD sont un exemple de produit dérivé puisqu’ils reproduisent les variations d’un actif sous-jacent afin de permettre aux investisseurs de miser plus simplement sur leurs variations. Ainsi, si des sous-jacents tels que les indices boursiers ne peuvent pas être échangés (puisqu’ils n’existent pas en tant que tels, mais ne sont que les résultats d’une formule mathématique), il est néanmoins possible de miser sur leur hausse ou sur leur baisse via les CFD, et tout en exploitant les opportunités offertes par l’effet de levier et par la vente à découvert.

Enfin, les produits financiers structurés (échangés de gré à gré) permettent quant à eux aux établissements financiers de construire des produits financiers sur mesure pour leur clientèle en assemblant plusieurs actifs financiers et produits dérivés.

Les acteurs des marchés financiers

Toute une gamme d’acteurs se retrouvent sur les marchés financiers. Il est néanmoins possible de distinguer quelques grandes catégories en fonction des objectifs poursuivis par ces acteurs.

Certains acteurs tels que les bourses, les chambres de compensation, et les autorités de régulation veillent au bon fonctionnement des marchés financiers. D’autres acteurs tels que les courtiers (brokers) permettent quant à eux aux investisseurs d’accéder plus facilement aux marchés.

Mais au-delà des acteurs cités ci-dessus, les principaux acteurs des marchés financiers restent bel et bien les investisseurs, c’est-à-dire des individus ou des entreprises prêts à dépenser leur argent aujourd’hui dans le but de gagner de l’argent à court, moyen ou long terme.

Parmi ces investisseurs, il est possible de distinguer les particuliers des professionnels, les premiers pouvant choisir une approche de “bon père de famille” ou une approche de Trader indépendant, et les seconds pouvant se spécialiser sur certaines pratiques (arbitrage, gestion active, gestion passive…).

Comment investir sur les marchés financiers

Avant de se lancer sur les marchés financiers, il est important de commencer par définir son profil d’investisseur pour faire le point sur ses ressources et ses objectifs. 

Vient ensuite le temps de choisir sa stratégie d’investissement, en optant pour des stratégies de court terme telles que le scalping ou le day Trading, ou pour des stratégies de plus long terme telles que le swing Trading.

Une fois votre profil d’investisseur défini et votre stratégie de Trading établie, vient alors le temps de choisir votre intermédiaire financier. Lors de cette étape, le choix d’un courtier régulé est primordial afin d’éviter les mauvaises surprises. Pour faire vos premiers pas sur les marchés, vous pourrez alors opter pour un compte de Trading de démonstration afin de commencer à trader sans risque, ou vous lancer directement grâce à l’ouverture d’un compte de Trading réel.

Les possibilités offertes par les marchés financiers sont nombreuses. L’ouverture d’un compte de Trading vous permettra de les exploiter avec souplesse et d’acquérir progressivement de l’expérience dans la gestion de votre patrimoine financier. Tout au long de ce parcours, n’oubliez pas de prendre le temps de vous former pour éviter les pièges et mieux saisir les opportunités.

Compte CFD à risque limité en réel

Bénéficiez de notre gamme complète de produits et de tous nos outils de trading.

Ouvrir un compte réel

Compte CFD à risque limité en démo

Essayez-vous au trading de CFD avec un capital virtuel.

Ouvrir un compte démo

Compte CFD à risque limité en démo

Essayez-vous au trading de CFD avec un capital virtuel

Compte CFD à risque limité en réel

Bénéficiez de notre gamme complète de produits et de tous nos outils de trading.

TOP
Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide en capital en raison de l’effet de levier. 79% de comptes d’investisseurs non-professionnels perdent de l’argent lors de la négociation de CFD avec ce fournisseur. Vous devez vous assurer que vous comprenez comment les CFD fonctionnent et que vous pouvez vous permettre de prendre le risque probable de perdre votre argent.