77% des comptes CFD de clients de détail perdent de l'argent

Trader indépendant, la vie loin des salles de marchés

Le trader indépendant peut travailler à son compte pour répondre aux besoins de ses clients ou pour gérer ses propres capitaux. Voici son quotidien.

Le quotidien d’un trader indépendant

Que ce soit pour l’importance des rémunérations ou pour les fantasmes qu’il suscite, le métier de trader en salle de marché attire de nombreux candidats. Après quelques années passées au sein d’une entreprise financière, certains de ces traders font pourtant le choix de tout quitter pour devenir trader indépendant. Tentons de faire toute la lumière sur cette activité.

Qu’est-ce qu’un trader indépendant ?

Le trader indépendant est un travailleur spécialisé dans l’achat et la vente de produits financiers. Comme son nom l’indique, il n’a pas d’employeur et bénéficie donc d’un statut d’indépendant.
 
Le trader indépendant ne doit toutefois pas être confondu avec le trader pour compte propre. En effet, un trader indépendant peut tout à fait choisir d’exercer le métier de trader pour compte propre en gérant lui-même ses capitaux personnels afin de les faire fructifier, mais il peut également choisir d’exercer le métier de trader de flux, c’est-à-dire acheter et vendre des produits financiers pour répondre aux demandes de ses clients.

Le trading pour compte propre en tant qu’indépendant

L’approche la plus connue pour devenir trader indépendant consiste à s’adonner au trading pour compte propre en ouvrant un compte auprès d’un courtier en ligne pour pouvoir gérer ses capitaux directement à partir d’une plateforme de trading en ligne.
 
Bien que particulièrement risquée, cette activité attire de nombreux particuliers à la recherche d’une « liberté financière ». Il s’agit pourtant bel et bien d’un métier à part entière nécessitant de nombreuses heures de travail. Quelques particuliers initialement à la recherche d’un complément de revenu peuvent éventuellement commencer à gérer leurs capitaux particuliers à plein temps, mais il s’agit généralement d’anciens professionnels du trading ayant passé plusieurs années en salle de marché et souhaitant désormais capitaliser sur leurs compétences sans avoir à subir les contraintes imposées par un employeur.

Les traders pour compte propre indépendants spéculent sur les variations de prix des produits financiers afin de réaliser des plus-values qu’ils pourront récupérer en fin de mois pour se verser une rémunération. D’un mois sur l’autre, leurs salaires peuvent donc varier fortement.
 
Au sein de cette communauté, plusieurs stratégies de trading sont généralement adoptées. Ces dernières peuvent être différenciées en fonction de l’horizon de temps des trades (scalping,day trading, ou swing trading), mais également en fonction de la façon dont le trader cherche à tirer profit des marchés financiers (stratégie directionnelle, stratégie optionnelle, carry trade, etc.).

Le trading de flux en tant qu’indépendant

Au-delà du trading pour compte propre, une autre approche peut également être adoptée par les traders indépendants, il s’agit du trading de flux. Contrairement au trader pour compte propre indépendant, le trader de flux indépendant travaille pour le compte de clients.
 
Là où le trader pour compte propre s’adonne uniquement à des activités spéculatives, le trader de flux peut quant à lui choisir d’acheter et de vendre des produits financiers avec d’autres objectifs en tête. Il peut par exemple permettre à une entreprise exposée aux variations des monnaies de sécuriser un taux de change sur le marché du Forex. Il peut également venir gérer dynamiquement une partie des investissements de certains de ses clients, qu’il s’agisse de particulier ou d’entreprises.
 
Ici, l’enjeu ne se situe pas qu’au niveau des marchés financiers. En effet, les qualités commerciales et relationnelles du trader de flux sont tout aussi primordiales pour lui permettre de développer sa clientèle et son réseau de partenaires.

Les risques encourus par le trader indépendant

Bien que le statut d’indépendant puisse apparaître comme un risque en tant que tel, le trader indépendant doit également veillez à ne pas perdre les capitaux de son compte de trading car ces derniers sont bel et bien son principal outil de travail. Pour ce faire, les traders indépendants adoptent des règles de gestion du risque précises.
 
Plutôt que de trader tous les marchés, les traders indépendants cherchent également à se spécialiser sur un secteur de niche dont ils maîtrisent bien le fonctionnement, qu’il s’agisse du marché des actions, des indices boursiers, des devises, ou encore des matières premières. Afin de profiter d’une plus grande souplesse dans la gestion de leurs positions, ces traders font souvent appel à des produits financiers dérivés tels que les CFD. Parmi ces produits dérivés, certains leur permettent ainsi de réduire leurs besoins en capitaux grâce à l’utilisation de l’effet de levier. Certains marchés en règles générales peu volatils peuvent alors être exploités plus facilement. Cette marge de manœuvre supplémentaire offerte par l’effet de levier s’accompagne cependant d’une prise de risque plus importante.

À domicile ou en salle de marchés ?

​Si certains traders indépendants font le choix de travailler depuis chez eux ou depuis un hôtel, la plupart d’entre eux préfèrent néanmoins rejoindre une salle de marchés occupée par d’autres traders indépendants. Lorsqu’il est pratiqué de façon professionnelle, le trading nécessite en effet un équipement de qualité, qu’il s’agisse de la connexion Internet nécessaire à la rapidité d’exécution des ordres, des flux d’informations financières, ou des stations de trading en tant que telles.
 
Parmi les traders indépendants, nombre d’entre eux font généralement le choix d’avoir une activité secondaire afin de sécuriser leur avenir financier en cas de mauvaises performances sur les marchés. Certains font ainsi le choix de devenir « Traders formateurs » afin de partager leurs journées entre sessions de trading sur les marchés et enseignement de leurs connaissances techniques et pratiques auprès de personnes désireuses de découvrir le trading en ligne.
 
Pour découvrir le quotidien d’un trader indépendant, la meilleure solution reste très certainement de commencer à s’entraîner sans risque grâce à l’utilisation d’un compte de démonstration, dans les conditions du réel mais avec un capital fictif.

Compte CFD à risque limité en réel

Bénéficiez de notre gamme complète de produits et de tous nos outils de trading.

Ouvrir un compte réel

Compte CFD à risque limité en démo

Essayez-vous au trading de CFD avec un capital virtuel.

Ouvrir un compte démo

Compte CFD à risque limité en démo

Essayez-vous au trading de CFD avec un capital virtuel

Compte CFD à risque limité en réel

Bénéficiez de notre gamme complète de produits et de tous nos outils de trading.

TOP

Ce site internet utilise des cookies afin d’optimiser l’expérience utilisateur. Pour accepter les cookies, merci d’utiliser notre site internet de manière usuelle.

Alternativement, vous pouvez modifier vos préférences liées aux cookies en accédant à notre Politique de gestion des cookies. En savoir plus

Fermer
Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide en capital en raison de l’effet de levier. 77% de comptes d’investisseurs de détail perdent de l’argent lors de la négociation de CFD avec ce fournisseur. Vous devez vous assurer que vous comprenez comment les CFD fonctionnent et que vous pouvez vous permettre de prendre le risque probable de perdre votre argent.