Les investisseurs tendent naturellement à miser sur la hausse du marché, mais il est également possible de miser sur sa baisse grâce à la vente à découvert. Explications.

Nous sommes au début de l’année 2015, les tickets du Superbowl sont mis en vente au prix unitaire de 1900$. Quelques jours plus tard, les billets de cette rencontre phare du football américain s’échangent à plus de 7000$... Les causes d’une telle envolée sont à chercher du côté de la vente à découvert et d’un phénomène bien connu des traders : le short squeeze.

Qu’est-ce que la vente à découvert ?

Vendre à découvert un produit financier, c’est miser sur la baisse de son prix. L’investisseur emprunte un actif, le vend, le rachète, puis le rembourse. Si les prix ont baissé entre la vente et le rachat, l’investisseur réalise une plus-value. Dans le cas contraire, l’investisseur enregistre une moins-value.

Les opérations de vente à découvert nécessitent un compte sur marge, c’est-à-dire un compte capable de financer l’emprunt de l’actif. De la date d’emprunt à la date de remboursement, l’investisseur doit donc s’acquitter du paiement d’intérêts.

Les risques de la vente à découvert

Lors d’un investissement classique, le prix d’un actif ne peut pas descendre en-dessous de zéro, la perte théorique maximale d’un achat est donc limitée. En revanche, lors d’une vente à découvert, le prix d’un actif peut (théoriquement) augmenter à l’infini, la perte théorique maximale d’une vente à découvert est donc illimitée.

Pourquoi vendre à découvert ?

Deux grandes raisons amènent un trader à effectuer une vente à découvert : la spéculation et la couverture.

La vente à découvert permet au trader de multiplier les opportunités de paris spéculatifs. Plutôt que de ne trader que les mouvements haussiers, le trader peut désormais profiter des mouvements baissiers.

Mais la vente à découvert permet aussi au trader de se prémunir d’un risque financier auquel il est déjà exposé grâce à l’ouverture d’une position de couverture. Dans ce contexte, la performance de la vente à découvert compense partiellement ou totalement la performance d’une position d’achat afin de neutraliser l’exposition au risque du trader.

Le short squeeze expliqué grâce au football américain

Le prix des billets du Superbowl répète habituellement un même schéma, caractérisé par une flambée des prix lors de l’annonce des finalistes, puis par une baisse progressive à l’approche de la finale (en raison des revendeurs cherchant à écouler leurs stocks).

En 2015, prêts à profiter de ce mouvement de baisse des prix, de nombreux vendeurs à découvert se sont positionnés suite à l’annonce des finalistes. Problème, cette année, les choses ne se sont pas déroulées comme prévues... Les prix n’ont pas baissé, au contraire, ils ont commencé à augmenter !

Pris au piège à l’approche de la finale, les vendeurs à découvert ont été contraints de racheter des billets pour clôturer leurs positions vendeuses en (forte) perte. Avec cette augmentation soudaine de l’offre, les prix des places se sont alors envolés davantage, parfois multipliés par plus de trois. Ce phénomène d’emballement lié au rachat précipité de ventes à découvert porte le nom de short squeeze.

 

Ces informations sont produites par CMC Markets. Elles présentent un caractère purement informatif, elles ne constituent pas un conseil en investissement, ni une recommandation d’achat ou de vente d’instruments financiers ou de la recherche en investissement. Cette communication n'a pas été élaborée conformément aux dispositions réglementaires visant à promouvoir l'indépendance des analyses financières et à interdire d'effectuer des transactions sur l'instrument concerné avant la diffusion de la communication Ces informations vous sont fournies à titre indicatif et pourraient ne pas être actualisées. Elles peuvent être amenées à changer sans avertissement préalable. Les anticipations, projections ou objectifs mentionnés sont présentés à titre indicatif et ne sont en aucun cas garantis. CMC ne saurait être tenu responsable s’ils n'étaient pas réalisés ou atteints.