Astuces importantes liées au trading de devises

Un des défis les plus importants pour les nouveaux traders sur le marché des devises est le manque d’informations concernant les débuts sur un marché particulièrement intraitable, non seulement pour les traders débutants mais également pour les traders expérimentés.

C’est la raison pour laquelle avoir un plan de trading est primordial pour chaque trader, tout particulièrement lorsqu’il s’agit de prendre position sur l’un des marchés les plus liquides au monde. Nous avons regroupé ci-dessous quelques points importants qu’il vous faudra prendre en compte avant la mise en place de vos stratégies.

1. Commencer petit

L’une des erreurs les plus répandues chez les traders novices est le fait de plonger directement dans le grand bain mais vous ne devriez pas initier une transaction avant que cette dernière n’ait été bien réfléchie. Une fois cette étape effectuée, commencez petit - 1€ du point au maximum et prenez confiance doucement mais sûrement. La chance des débutants n’existe pas dans le trading, lorsque vous commencerez, vous subirez des pertes sur certaines transactions et ferez des profits sur d’autres.

C’est pourquoi il est normal de faire des erreurs au début et il faut vous assurer qu’elles ne vous coûtent pas trop cher. Si vous commencez par une position à 10€ du point et que le marché évolue en votre défaveur de 25 points, vous subirez une perte immédiate de 250€, sans mentionner la perte de confiance éventuelle. C’est une leçon qui vaut cher, tout particulièrement lorsque vous pensez que le marché n’évoluera pas directement en votre faveur dès l’ouverture de la transaction.

2. Choisissez votre marché / instrument

Recherchez le marché qui vous intéresse et décidez si vous êtes à l’aise avec le niveau de volatilité y étant lié. Souhaitez-vous réaliser un profit à court terme, ou préférez-vous rechercher un profit graduel dans la durée ? Si vous recherchez des gains à court terme, alors vous vous intéresserez probablement à des marchés assez actifs et volatils affichant un canal quotidien assez important en comparaison du spread affiché. Un spread demande/offre serré signifie également une liquidité raisonnable, ce qui est positif si les choses évoluent en votre défaveur, des marchés évoluant aussi rapidement vous offrant de nombreuses opportunités de clôturer une position.

3. Définissez vos objectifs

L’une des règles les plus importantes est de trader dans la tendance : si les marchés sont haussiers, placez une transaction à l’achat et s’ils sont baissiers, placez une transaction à la vente. Ce n’est probablement pas une bonne idée de viser le haut ou le bas de la tendance. Si le marché est haussier, décidez où vous souhaitez acheter et placez votre transaction, la même chose s’appliquant si vous cherchez à vendre. Vous devriez avoir une stratégie de money management bien établie, avec des niveaux bien établis concernant vos ordres Stop Loss et Take Profit. Pour finir, vous ne devriez pas prendre position juste pour le faire, être neutre ou hors marchés peut être considéré comme une position à part entière.

4. Optez pour la simplicité

Il peut être intéressant de ne pas opter pour une analyse trop complexe en multipliant les indicateurs techniques, ce qui peut parfois vous donner des signaux contradictoires, vous poussant vers un raisonnement erroné. Les questions de base que vous devriez vous poser sont les suivantes : a) Y a-t-il une tendance ? (oui/non) ; b) S’il y a une contre-tendance, ne faites rien, s’il y a une tendance haussière, cherchez à acheter et s’il y a une tendance baissière, cherchez à vendre ; c) recherchez des zones de support et de résistance et décidez ensuite s’il faut prendre position ou non.

5. Analysez le passé

L’une des composantes fondamentales de l’approche technique est d’évaluer le passé - la théorie de Dow se base sur le fait que « l’histoire se répète». Analyser les mouvements de cours historiques d’un actif donné peut vous donner un indice quant à l’évolution future du cours, se basant sur l’expérience passée. Le comportement humain peut être prévisible jusqu’à un certain niveau et selon certaines circonstances et c’est pourquoi l’approche technique peut fonctionner. Les forces de marchés impactent les cours et les cours sont entraînés par les gens succombant tous au même niveau d’émotion, d’avarice et de peur. Identifier les plus hauts et plus bas précédents et comment le marché s’est comporté en touchant ces niveaux peut vous donner une idée de ce qui pourrait se passer par la suite, permettant ainsi aux traders de mettre en place de nombreuses stratégies basées sur des scénarios de type « et si ».

6. Gérer votre argent

Le money management est un élément fondamental déterminant le niveau de profitabilité de tout trader. L’envie de réaliser un profit dès que vous en voyez la possibilité peut conduire beaucoup à perdre de l’argent. Ceci peut être dû au fait que de nombreux traders ont tendance à garder leurs ordres Stop Loss jusqu’au moment où ils sont exécutés mais ne font pas la même chose lorsqu’il s’agit de réaliser un profit. Si vous partez du fait que vous avez la possibilité de réaliser un profit sur 50% des transactions exécutées alors il est fortement improbable que vous réalisiez un profit global.

Avant de placer une transaction, pensez à la perte maximum autorisée sur cette dernière. Si c’est 100, alors vous devriez au-moins viser un profit de 300€. De cette manière, en se basant sur un taux de réussite de 50/50, vous réaliserez un profit global. Pour chaque perte potentiellement réalisable, vous devriez au-moins viser le double en terme de profit potentiel. La discipline et la rigueur sont indispensables lorsque tout se passe bien et le sont encore plus lorsque les choses se passent mal.

Une autre erreur répandue est de mettre en place des niveaux de Stop Loss et Take Profit irréalistes sur des marchés inadaptés. Par exemple, un ordre Stop Loss à 100 points sur l’EUR/USD semble réaliste mais pourrait ne pas l’être sur les actions. Utilisez le canal de cours sur les derniers jours voire sur les derniers mois afin de vous en servir comme base pour la mise en place de vos ordres Stop Loss.

7. Analysez vos statistiques

Analysez les moments où vous avez réalisé des profits et des pertes en gardant une trace de toutes vos transactions. Suivre la performance historique liée à votre trading vous permet de déceler des configurations lors desquelles vos échecs et réussites interviennent et ce, afin pour vous d’éviter au maximum les transactions perdantes et de placer plus de transactions s’étant dénouées sur un profit.

8. Si vous perdez de l’argent, faites une pause

Lorsque vous commencez à perdre de l’argent constamment et que rien ne semble vous réussir, faites une pause. Un montant maximum mensuel accordé à votre trading est une bonne idée car, lorsque ce montant est dépassé, vous devriez arrêter toute activité pour le mois en cours. Prenez le temps de vous vider la tête et recommencez de zéro le mois suivant. Et surtout, résistez à la tentation d’essayer encore et de tenter de récupérer les pertes encourues en étant à l’affût du marché.

9. Concentrez-vous sur une seule transaction à la fois

Ne vous surchargez pas avec de multiples transactions, les transactions les plus simples étant souvent les plus réussies.

10. Restez au fait de tous les frais associés au trading

Soyez toujours au fait des frais de financement lorsque vous gardez des positions en « overnight » ou sur plusieurs jours. Vendre une devise avec un fort taux directeur implique des frais plus élevés que pour une devise affichant un taux directeur plus faible.

11. N’utilisez pas uniquement les oscillateurs et les moyennes mobiles pour déceler des tendances

Une erreur communément faite en trading est de regarder un oscillateur, décider si le produit est sur-acheté et de prendre position à contre-tendance. Les oscillateurs et les moyennes mobiles devraient être utilisés pour complémenter les analyses de tendances, de supports et de résistances.

En savoir plus sur le trading de devises et l’analyse technique chez CMC Markets.

Compte CFD à risque limité en réel

Bénéficiez de notre gamme complète de produits et de tous nos outils de trading.

Ouvrir un compte réel

Il est possible de perdre la totalité de votre investissement ainsi que les frais de négociation.

Compte CFD à risque limité en démo

Essayez-vous au trading de CFD avec un capital virtuel.

Ouvrir un compte démo

Compte CFD à risque limité en démo

Essayez-vous au trading de CFD avec un capital virtuel

Compte CFD à risque limité en réel

Bénéficiez de notre gamme complète de produits et de tous nos outils de trading.

Ouvrir un compte réel

Il est possible de perdre la totalité de votre investissement ainsi que les frais de négociation.

TOP

Ce site internet utilise des cookies. En continuant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus

Fermer
Il est possible de perdre la totalité de votre investissement ainsi que les frais de négociation. Assurez-vous de bien comprendre les risques.