75% des comptes CFD de clients de détail perdent de l'argent.

Scalping, la stratégie de trading des « petits pas » 

Le scalping est une stratégie de trading consistant à multiplier les opérations d’achat et de vente pour profiter de petits mouvements de prix sur les marchés financiers.

Faire du scalping

Si certains traders choisissent d’investir sur un horizon de plusieurs jours grâce à des stratégies de swing trading, d’autres traders, les « scalpeurs », choisissent quant à eux de miser sur le très court terme avec des positions de quelques secondes, voire de quelques minutes tout au plus. Bien qu’en concurrence directe avec les algorithmes de trading haute fréquence, le scalping séduit un nombre croissant de particuliers. Voici quelques explications pour tout savoir sur cette stratégie de trading.

Qu’est-ce que le scalping ?

Les adeptes du scalping partent du principe que de petits mouvements sont plus faciles à anticiper que de grands mouvements. Bien qu’aucune étude ne démontre que les petites variations de prix soient effectivement plus faciles à anticiper que les grandes fluctuations, les petits mouvements présentent malgré tout un avantage de taille pour les traders actifs, celui d’être (très) fréquents.
 
Tout au long d’une séance de trading, un trader adepte du scalping pourra tenter d’exploiter des dizaines voire des centaines de micromouvements de quelques pips seulement, que ce soit sur le marché des actions avec les indices boursiers, sur le marché des matières premières, ou encore sur le marché des changes (Forex).
 
Pour résumer, le scalping consiste à accumuler de petits profits rapides sur les marchés tout en tentant de limiter l’ampleur de ses pertes en cas de mauvais pronostic.

Les avantages du scalping

Les principaux avantages du scalping proviennent de la fréquence des opportunités offertes par le marché et de la courte durée des trades effectués. En effet, quelques minutes de connexion à une plateforme de trading peuvent suffirent à s’adonner au scalping. Pour les investisseurs n’ayant pas la possibilité de passer toute la journée derrière leur écran, le scalping apparaît par conséquent comme une des stratégies de trading les plus adaptées à leurs attentes.
 
En passant l’essentiel de son temps hors du marché, le scalpeur réduit également l’effort mental nécessaire au contrôle de ses émotions. L’énergie nécessaire pour contrôler ses peurs en cas de pertes latentes et pour limiter ses excès d’enthousiasme en cas de gain latents est en effet loin d’être négligeable. En découpant ses efforts de concentration en petits blocs de quelques secondes répartis tout au long de sa séance de trading, le trader conserve donc une meilleure objectivité.
 
Autre avantage, en misant sur de petits écarts de prix, le trader peut positionner un ordre stop loss proche afin de mieux contrôler son potentiel de perte. En développant un système de gestion du risque (Money management) adapté à son profil d’investisseur, le trader dispose alors d’un meilleur contrôle de l’exposition au risque de son compte de trading.
 
La simplicité relative de cette stratégie de trading permet également aux traders débutants de l’adopter rapidement. En effet, contrairement à la mise en place de stratégies de trading complexes telles que les stratégies de trading optionnelles, la mise en place d’une stratégie de scalping n’exige pas de maîtriser des formules mathématiques complexes faites de lettres grecques, ni d’avoir accès à une information financière couteuse. Grâce à l’analyse graphique et à l’analyse technique, le scalpeur se contente en effet de repérer les niveaux de prix clés pour pouvoir profiter des réactions du marché lors de leur test ou de leur franchissement.
 
Enfin, en opérant sur des fluctuations minimes où les volumes sont souvent faibles, les scalpeurs particuliers évoluent sur un terrain où les investisseurs institutionnels ne peuvent pas évoluer aussi librement. Impossible en effet de profiter de ces micromouvements avec une taille de position de plusieurs millions sans faire décaler fortement le marché. Certains scalpeurs vont même jusqu’à utiliser le carnet d’ordres pour identifier les niveaux sur lesquels se positionnent les gros opérateurs afin de profiter de ces repères pour récupérer quelques demi-points en achetant ou vendant avant les opérateurs institutionnels.

Les qualités du scalpeur

Le scalpeur doit avant toute chose faire preuve d’une rigueur extrême pour ne pas être trop gourmand lorsque les cours évoluent en sa faveur, et pour ne pas hésiter à couper ses pertes lorsque les cours évoluent en sa défaveur.
 
Une bonne compréhension des règles de money mangement, et notamment du concept d’espérance mathématiques, est également essentielle pour accepter d’avoir des pertes moyennes dont le montant est supérieur au montant de ses gains moyens, et pour comprendre que le taux de réussite des trades sera le facteur qui fera la différence entre un mois gagnant et un mois perdant.
 
Enfin, la capacité à identifier les résistances et supports clés du marché permettra au scalpeur de distinguer les vraies opportunités des faux-signaux.

L’automatisation des stratégies de scalping

Lorsqu’un trade ne dure que quelques secondes, le trader et son interface de passage d’ordres doivent être réactifs. Plutôt que de réagir aux mouvements de marché, le scalpeur cherche à anticiper les différents scénarios possibles grâce au positionnement d’ordres stop loss et d’ordres take profit dès son entrée en position. En agissant de la sorte, le trader connaît à l’avance sa perte et son gain potentiels, et il ne risque donc pas d’être surpris par un mouvement de prix soudain particulièrement fréquent lors du franchissement ou de la rupture d’un niveau de prix clé.
 
Certains professionnels du trading vont même encore plus loin en automatisant les signaux d’entrée et de sortie de position grâce à la programmation d’algorithmes de trading. Poussés à l’extrême ces algorithmes de trading peuvent alors devenir des programmes de trading haute fréquence afin de profiter de variations de prix minimes en un temps records (parfois de l’ordre de la nanoseconde…).
 
Quelle que soit votre stratégie de trading de prédilection, comprendre le mode opératoire des autres intervenants est essentiel. Analyser le comportement des scalpeurs sur certains niveaux de prix permet notamment d’évaluer la solidité d’un support ou d’une résistance avant de prendre position.

Compte CFD à risque limité en réel

Bénéficiez de notre gamme complète de produits et de tous nos outils de trading.

Ouvrir un compte réel

Compte CFD à risque limité en démo

Essayez-vous au trading de CFD avec un capital virtuel.

Ouvrir un compte démo

Compte CFD à risque limité en démo

Essayez-vous au trading de CFD avec un capital virtuel

Compte CFD à risque limité en réel

Bénéficiez de notre gamme complète de produits et de tous nos outils de trading.

TOP

Ce site internet utilise des cookies afin d’optimiser l’expérience utilisateur. Pour accepter les cookies, merci d’utiliser notre site internet de manière usuelle.

Alternativement, vous pouvez modifier vos préférences liées aux cookies en accédant à notre Politique de gestion des cookies. En savoir plus

Fermer
Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide en capital en raison de l’effet de levier. 75% de comptes d’investisseurs de détail perdent de l’argent lors de la négociation de CFD avec ce fournisseur. Vous devez vous assurer que vous comprenez comment les CFD fonctionnent et que vous pouvez vous permettre de prendre le risque probable de perdre votre argent.