75% des comptes CFD de clients de détail perdent de l'argent.

Tout savoir sur le Trading des actions d’entreprise

Découvrez comment miser sur la hausse et sur la baisse des cours des actions d’entreprise pour profiter des opportunités de Trading offertes par les marchés boursiers.

Exemple de Trading sur le marché des actions

Très sollicitées dans les stratégies de placement de long terme, les actions d’entreprise sont également négociées par les Traders de plus court terme, notamment dans le cadre de stratégies de Day Trading. Voici une synthèse des principales informations à connaître pour trader les actions dans les meilleures conditions.

A savoir avant de trader une action

Une action est un titre de propriété correspondant à une fraction du capital d’une entreprise. Elle confère un droit de vote lors des assemblées générales, ainsi qu’un droit aux bénéfices versés sous forme de dividendes.

Le capital d’une société par actions est composé d’une multitude d’actions détenues par ses actionnaires. Les droits des actionnaires sont alors proportionnels aux parts de capital détenues. Plus un actionnaire détient d’actions, plus ses droits sont importants.

Ainsi, si une société est divisée en 1 000 actions et qu’un actionnaire en détient 100 (soit 10% du capital social), ce dernier aura droit à 10% du bénéfice distribué et 10% des droits de vote lors des assemblées générales de la société. Bien que ces règles de fonctionnement puissent être modifiées dans certains cas spécifiques où certains droits peuvent être dissociés des actions, ces principes concernent la grande majorité des entreprises.

En achetant et vendant des actions d’entreprise, l’investisseur peut obtenir deux sources de revenus. La première source correspondant à l’augmentation du prix de ses actions, et la deuxième correspondant aux dividendes versés par l’entreprise. Il s’expose néanmoins à un risque de perte en capital en cas de baisse des prix de l’action. Il doit donc veiller à mettre en place de bonnes règles de gestion du risque.

Comment investir dans les actions ?

Pour investir sur le long terme, un investisseur peut choisir entre la détention d’actions « au porteur » ou « au nominatif ». Dans la première situation, les actions sont détenues par l’intermédiaire d’un compte-titre, et l’identité précise de l’actionnaire n’est pas connue par la société cotée. Dans la deuxième situation, l’identité et l’adresse précise de l’actionnaire sont cette fois-ci connues de la société. En échange de ce lien très fort entre l’actionnaire et la société, certains avantages peuvent être décernés suite à une longue période de détention ininterrompue, comme des droits de vote double par exemple. Il s’agit alors d’une « récompense » à la fidélité de l’actionnaire.

Avec l’émergence des plateformes de Trading en ligne, négocier des actions est aujourd’hui accessible à tous en quelques clics. En remplacement ou en complément de leurs investissements de long terme, de nombreux investisseurs préfèrent donc désormais s’adonner à des opérations de court ou moyen termes.

Comment trader les actions ?

Pour miser sur l’évolution des prix des actions, il n’est pas forcément nécessaire de détenir lesdites actions. Il est en effet possible de faire appel à des produits financiers dérivés capables de reproduire les variations des actions. La large gamme d’instruments financiers dérivés permet alors aux investisseurs débutants comme aux Traders plus aguerris de choisir le produit le plus adapté à leur stratégie d’investissement (options, warrants, ou CFD).

D’un fonctionnement plutôt simple, le CFD reproduit l’évolution d’une action d’entreprise. Si l’action augmente, le CFD correspondant augmente également, et inversement. Ce type de produit offre donc davantage de souplesse aux Day Traders adeptes des opérations de court terme et à l’affût des opportunités générées par les nouvelles du calendrier économique et des publications d’entreprise.
 
Grâce aux CFD, il est en effet possible de miser sur la hausse des cours, mais également sur la baisse des cours grâce aux ventes à découvert. Que le marché des actions monte ou baisse, il est donc possible pour les investisseurs de réaliser des plus-values en toutes circonstances (à condition bien évidemment d’avoir misé sur la bonne direction). Bien que cette option soit également disponible via le Système de Règlement Différé (SRD), l’effet de levier et les frais offerts par les CFD sont en règle générale bien plus attractifs.

Les risques du Trading sur actions

Comme tous les instruments financiers, les actions exposent les investisseurs à un risque financier. Il est possible de distinguer ce risque général de l’investissement en actions en deux sous-catégories : d’une part le risque spécifique, lié à l’entreprise en tant que telle, et le risque systémique, lié au marché dans lequel elle évolue.

Contrairement aux indices boursiers dont l’évolution en séance se fait de façon régulière, il est tout à fait possible pour une action d’être suspendue de cotation en pleine séance dans la perspective d’une annonce économique particulièrement importante. En cas de faillite de l’entreprise, le cours de l’action peut ainsi tomber à zéro directement sans offrir une opportunité de sortie au Trader, ce qui peut s’avérer particulièrement rentable pour les investisseurs positionnés à la baisse, mais aussi particulièrement préjudiciable pour ceux positionnés à la hausse (les pertes correspondant alors à la totalité du capital investi, voire davantage en cas de l’utilisation de l’effet de levier).

Trader les bonnes actions

Pour évaluer le risque d’une action et le comparer à la rentabilité attendue, les investisseurs peuvent faire appel à différentes méthodes d’analyses. Qu’il s’agisse de l’analyse fondamentale pour analyser la valorisation de l’entreprise en tant que telle, de l’analyse comportementale pour étudier le comportement des investisseurs, ou de l’analyse technique afin d’examiner le comportement des prix de l’action.

Pour leurs opérations, les Traders préfèrent généralement se tourner vers les grosses capitalisations (plus liquides) et éviter les fameuses penny stocks dont le prix se compte en centimes et dont les volumes d’échanges quotidiens sont particulièrement faibles.
​​
Le Trading sur actions reste un exercice difficile, et les Traders préfèrent généralement négocier les indices boursiers dont le comportement est moins erratique. Néanmoins, pour les Traders spécialisés sur le marché des actions, la très grande quantité de titres et de marchés disponibles leur offre au quotidien de nombreuses opportunités. Pour en apprendre davantage sur les marchés boursiers, pensez à consulter notre espace éducatif.

Compte CFD à risque limité en réel

Bénéficiez de notre gamme complète de produits et de tous nos outils de trading.

Ouvrir un compte réel

Compte CFD à risque limité en démo

Essayez-vous au trading de CFD avec un capital virtuel.

Ouvrir un compte démo

Compte CFD à risque limité en démo

Essayez-vous au trading de CFD avec un capital virtuel

Compte CFD à risque limité en réel

Bénéficiez de notre gamme complète de produits et de tous nos outils de trading.

TOP

Ce site internet utilise des cookies afin d’optimiser l’expérience utilisateur. Pour accepter les cookies, merci d’utiliser notre site internet de manière usuelle.

Alternativement, vous pouvez modifier vos préférences liées aux cookies en accédant à notre Politique de gestion des cookies. En savoir plus

Fermer
Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide en capital en raison de l’effet de levier. 75% de comptes d’investisseurs de détail perdent de l’argent lors de la négociation de CFD avec ce fournisseur. Vous devez vous assurer que vous comprenez comment les CFD fonctionnent et que vous pouvez vous permettre de prendre le risque probable de perdre votre argent.