75% des comptes CFD de clients de détail perdent de l'argent.

L’analyse technique, une étude mathématique de l’historique des transactions

Méthode révolutionnaire pour les uns, boule de cristal pour les autres, faisons le point sur l’analyse technique pour vous permettre d’en tirer le meilleur.

Analyse fondamentaleanalyse graphique, ou encore analyse comportementale, les traders font appel à de multiples méthodes d’analyse pour fonder leurs décisions d’achat et de vente. L’analyse technique occupe toutefois une place à part dans le cœur des traders en ligne. Voici tout ce que vous devez savoir à son sujet pour l’intégrer à votre stratégie de trading.

Qu’est-ce que l’analyse technique ?

L’analyse technique est une méthode d’analyse fondée sur l’étude des indicateurs techniques.
 
Pour analyser l’historique des transactions avec objectivité, les traders font appel à des formules mathématiques dont le résultat est représenté de façon visuelle : les indicateurs techniques.
 
Point haut, point bas, niveau d’ouverture, niveau de clôture, ou encore volumes échangés sont alors autant de variables intégrées aux formules des indicateurs dans le but de renvoyer une indication objective au trader. Plutôt que d’estimer subjectivement le sens et la force de la tendance en cours, ou l’évolution de la volatilité, le trader se tourne vers ses indicateurs techniques pour obtenir une réponse mathématique et objective.
 
Les informations dont il dispose sont alors du type « selon l’indicateur X de paramètre N, la tendance du marché est haussière » ou « selon l’indicateur Y de paramètre N, la tendance du marché est en train de ralentir ».
 
Les indicateurs techniques sont le plus souvent représentés sous le graphique des prix (indicateurs hors-prix), mais il arrive qu’ils soient représentés directement sur le graphique des prix comme dans le cas des moyennes mobiles ou d’Ichimoku. La courbe des prix peut d’ailleurs devenir elle-même un indicateur technique lorsque certains modes de représentation graphique sont utilisés.
 
Dans le cadre d’une activité spéculative, l’analyse technique peut être utilisée pour mettre en place une stratégie de suivi de tendance afin de détecter une tendance en cours et d’en profiter. À l’inverse, certains traders préfèrent quant à eux les approches dites contrariantes. Ils guettent alors les indications de fin de tendance pour prendre position lors du retournement du marché.

Prédire l’évolution des prix grâce à l’analyse technique

Plusieurs écoles s’affrontent au sujet du caractère prédictif de l’analyse technique.
 
Pour certains traders, l’analyse technique permettrait de construire une stratégie de trading gagnante fondée sur les seules indications d’un indicateur technique ou d’un ensemble d’indicateurs techniques (ce qui reste à ce jour à démontrer). Pour d’autres en revanche, elle n’aurait aucun caractère prédictif.
 
Bien que certains indicateurs techniques soient plus populaires que d’autres, il existe une infinité d’indicateurs techniques. En effet, chaque trader peut bel et bien choisir sa propre formule mathématique et ses propres variables. Sur cette infinité de possibilités, certains indicateurs pourront bien entendu prédire avec succès quelques mouvements de prix, mais il s’agit pour le trader de savoir si ces prédictions peuvent être répétées avec constance ou s’il s’agit juste d’un « coup de chance ».
 
Le débat entre partisans de l’analyse fondamentale et partisans de l’analyse technique est un vieux débat. L’argument principal des défenseurs de l’analyse technique tient en grande partie dans le côté auto-réalisateur qu’elle contiendrait. En effet, si tous les investisseurs suivent les mêmes indications, alors ces indications risquent de dicter l’évolution des prix. Bien que sans fondement réel, la seule prédiction pourrait alors suffire à déclencher le mouvement de prix.
 
Cette explication se heure pourtant à deux limites. D’une part, tous les opérateurs de marché n’utilisent pas l’analyse technique et tous n’utilisent pas non plus les mêmes indicateurs techniques paramétrés à l’identique. D’autre part, quand bien même les traders utilisant l’analyse technique seraient assez nombreux pour faire bouger le marché, le trading spéculatif pouvant être assimilé à un jeu à sommes nulles, il faudrait donc réussir à entrer en position un peu plus tôt que le reste du marché pour profiter de ce caractère auto-réalisateur. Chaque trader chercherait alors à anticiper l’action de l’autre, ce qui viendrait in fine à annihiler l’anomalie de marché…

Tester un indicateur technique

Pour juger de l’efficacité d’un indicateur technique, il est possible de le « backtester ». Ce procédé consiste à tester l’indicateur sur des données de marché historiques afin d’analyser les résultats obtenus. Mais là encore, il s’avère compliqué d’évaluer avec précision le caractère prédictif des indicateurs techniques.
 
En effet, un même indicateur technique pourra obtenir des résultats très différents en fonction de la période, du marché, ou du produit financier sur lequel il est testé. D’ailleurs, le paramétrage de l’indicateur technique pourra lui aussi influencer considérablement les résultats obtenus.
 
Il faut entrer dans un véritable travail statistique pour évaluer la significativité des résultats obtenus. En effet, à trop regarder les variations de prix passées, le risque est de tomber dans l’un des nombreux biais statistiques (biais de survie, illusion rétrospective, etc.).

L’analyse technique dans la programmation

Dans le doute, et plutôt que de tenter de prédire l’avenir des fluctuations boursières grâce aux indicateurs techniques, les professionnels du trading préfèrent généralement utiliser l’analyse technique pour décrire et programmer les stratégies de trading.
 
Plutôt que de communiquer une instruction floue du type « Acheter la paire EUR/USD lorsque la tendance devient haussière ». Le trader préfère utiliser une instruction précise et mathématique du type « Acheter la paire EUR/USD lorsque la moyenne mobile simple de période 7 appliquée aux clôtures en unités de temps 15 minutes sera en hausse ». De cette façon, l’instruction ne laisse pas de place à l’interprétation, elle est précise et objective.
 
Qu’ils soient 100% automatiques ou semi-automatiques, les algorithmes de trading reposent en très grande partie sur des indicateurs techniques pour vérifier si telle ou telle condition est vérifiée. Le caractère binaire des indications fournies par l’analyse technique se prête en effet parfaitement aux enjeux de la programmation.
 
La plupart des plateformes de trading en ligne proposent des outils d’analyse technique gratuits pour vous accompagner dans vos sessions de trading. Découvrez notre espace pédagogique pour en apprendre davantage sur les indicateurs techniques que vous pourriez intégrer à votre stratégie de trading.

Compte CFD à risque limité en réel

Bénéficiez de notre gamme complète de produits et de tous nos outils de trading.

Ouvrir un compte réel

Compte CFD à risque limité en démo

Essayez-vous au trading de CFD avec un capital virtuel.

Ouvrir un compte démo

Compte CFD à risque limité en démo

Essayez-vous au trading de CFD avec un capital virtuel

Compte CFD à risque limité en réel

Bénéficiez de notre gamme complète de produits et de tous nos outils de trading.

TOP

Ce site internet utilise des cookies afin d’optimiser l’expérience utilisateur. Pour accepter les cookies, merci d’utiliser notre site internet de manière usuelle.

Alternativement, vous pouvez modifier vos préférences liées aux cookies en accédant à notre Politique de gestion des cookies. En savoir plus

Fermer
Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide en capital en raison de l’effet de levier. 75% de comptes d’investisseurs de détail perdent de l’argent lors de la négociation de CFD avec ce fournisseur. Vous devez vous assurer que vous comprenez comment les CFD fonctionnent et que vous pouvez vous permettre de prendre le risque probable de perdre votre argent.