Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide en capital en raison de l’effet de levier. 77% de comptes d’investisseurs non-professionnels perdent de l’argent lors de la négociation de CFD avec ce fournisseur. ous devez vous assurer que vous comprenez comment les CFD fonctionnent et que vous pouvez vous permettre de prendre le risque probable de perdre votre argent.
Weekly outlook

La semaine à venir : Décisions sur les taux de la BCE et de la RBA ; IPC américain ; résultats de BAT

L'inflation et les taux d'intérêt sont à nouveau à l'ordre du jour cette semaine. Aux États-Unis, la publication des nouvelles données de l'IPC vendredi devrait montrer que l'inflation a encore diminué en mai. Avant cela, la banque centrale d'Australie devrait augmenter son taux d'intérêt pour le deuxième mois consécutif mardi, tandis que la Banque centrale européenne devrait esquisser une voie vers une hausse des taux en juillet lors de sa réunion de jeudi.

Dans une semaine calme pour les résultats des entreprises, nous prévoyons les mises à jour des résultats de British American Tobacco, Docusign et Brown-Forman

ÉVÉNEMENT PRINCIPAL :

Jeudi - Décision sur le taux de la BCE

L'inflation globale dans l'UE a continué de progresser au cours des derniers mois, augmentant la pression sur la présidente de la BCE, Christine Lagarde, ainsi que sur les autres membres du Conseil des gouverneurs, pour qu'ils envisagent la possibilité de relever les taux lors de la réunion de juillet. Les décideurs politiques de la BCE ont dû se faire tirer l'oreille jusqu'à ce point, les membres du Nord de l'UE augmentant la pression alors que l'IPC global atteint des niveaux qu'on n'avait plus vus depuis les années 1990. Il a toujours semblé un peu tiré par les cheveux que la BCE ait écarté la perspective d'une absence de hausse des taux en 2022 à la fin de l'année dernière, et même sans l'invasion russe de l'Ukraine, l'inflation dans les États baltes était déjà bien plus élevée que la moyenne européenne. 

La réunion de juin de cette semaine devrait être l'occasion pour la BCE de définir une politique que les marchés ont déjà intégrée, avec une hausse des taux de 25 points de base prévue en juillet et en septembre. Il n'y aura pas de mouvement cette semaine, étant donné que Christine Lagarde a déjà suggéré qu'un mouvement en juillet est un slam dunk, ce qui signifie que l'accent sera mis cette semaine sur la question de savoir si elle pense qu'un mouvement vers zéro est possible en septembre. 

La semaine dernière, l'IPC espagnol a atteint 8,5 %, tandis qu'en Allemagne, il a encore augmenté, dépassant 8 % pour la première fois depuis le début des années 1990. Ce taux reste faible par rapport à des pays comme l'Estonie (18,8%) et la Lituanie (16,8%).   

AUTRES ÉVÉNEMENTS IMPORTANTS (06 JUIN-10 JUIN) :

LUNDI 06 JUIN

Pas d'annonces majeures.

MARDI 07 JUIN

Décision sur le taux de la RBA

En mai dernier, la Reserve Bank of Australia a ressenti le besoin de mettre de côté ses craintes d'influencer les élections fédérales du 21 mai en augmentant son propre taux directeur de 0,1 % à 0,35 % - une mesure qui était déjà attendue depuis longtemps. Cette décision, qui constitue la première hausse des taux de la RBA depuis plus de 10 ans, répondait aux préoccupations relatives à la hausse des prix, tandis que la banque a également relevé ses prévisions d'inflation et réduit ses prévisions de PIB. Bien sûr, elle n'aurait pas eu à prendre cette décision difficile si elle n'avait pas tergiversé au début de l'année en disant que l'inflation était transitoire, alors qu'il était de plus en plus évident que la pression inflationniste croissante était tout sauf cela. 

Au risque d'être trop critique, ils n'étaient pas les seuls à agir de la sorte, mais la RBNZ a semblé reconnaître assez tôt que tout n'était pas ce qu'il semblait être. Elle a entamé son cycle de hausse des taux en octobre de l'année dernière, et les a augmentés régulièrement depuis lors, passant de 0,25 % en août de l'année dernière à 2 % actuellement, avec la perspective de 50 points de base supplémentaires en juillet. L'écart de taux actuel de 165 points de base devrait être réduit lorsque la RBA se réunira cette semaine et, après avoir vu la banque centrale relever ses taux le mois dernier, il semble certain qu'elle les relèvera à nouveau cette semaine. Le PIB australien du premier trimestre devrait connaître une hausse de 0,6 %, tandis que le taux de chômage est de 3,9 %. 

British American Tobacco T2 résultats

Le cours de l'action British American Tobacco a enregistré de bonnes performances cette année, avec une hausse de plus de 25 % depuis le début de l'année. En février, la société a annoncé un chiffre d'affaires de 25,7 milliards de livres sterling pour l'ensemble de l'année, ce qui est légèrement inférieur aux attentes, soit 0,4 % de moins que les chiffres de l'année dernière. Le manque à gagner sur le front des revenus n'a pas été aidé au premier semestre, avec des ventes réduites dans les aéroports et les plateformes de transport, qui ont connu une baisse des ventes de tabac. En revanche, les recettes provenant des nouvelles catégories ont augmenté de 42,4 % pour atteindre un peu plus de 2,1 milliards de livres sterling, ce qui permet à la société de rester sur la bonne voie pour atteindre son objectif de 5 milliards de livres sterling de recettes provenant des nouvelles catégories d'ici 2025 et de 50 millions de consommateurs de produits non combustibles dans toutes ses activités d'ici 2030. 

L'entreprise est toujours déficitaire ; toutefois, les pertes ont continué à se réduire, diminuant de 9 % pour atteindre 100 millions de livres sterling. Le revenu des vapeurs a augmenté de 59 %, Vuse étant la première marque de vapeurs en termes de part de valeur au niveau mondial. Les bénéfices avant impôts pour l'année complète se sont élevés à 9,16 milliards de livres sterling, et la société a déclaré qu'elle allait racheter 2 milliards de livres sterling de ses actions

En mars, la société a annoncé qu'elle se retirait de la Russie, entamant le processus de transfert de ses actifs à un distributeur local. Elle a également réduit ses perspectives de croissance annuelle du chiffre d'affaires à un niveau compris entre 2 % et 4 %. Lors de la récente assemblée générale annuelle, il a été annoncé qu'au premier trimestre, le nombre de consommateurs de produits non combustibles avait encore augmenté de 1,1 million pour atteindre 19,4 millions, ce qui permet à la société de respecter son objectif de revenus pour les nouvelles catégories.  

MERCREDI 08 JUIN 

Brown-Forman T4 résultats

L'action Brown-Forman a connu un lent déclin au cours des 12 derniers mois, malgré une augmentation des ventes sur une base trimestrielle et annuelle. Au troisième trimestre, le chiffre d'affaires net a augmenté de 14 % pour atteindre 1,03 milliard de dollars, tandis que le bénéfice par action est passé à 0,54 dollar. Sur neuf mois, le chiffre d'affaires net a augmenté de 11 %, à 2,94 milliards de dollars, mais il semblerait que la hausse des coûts, principalement due aux perturbations de la chaîne d'approvisionnement et à l'augmentation des coûts liée aux céréales et à l'agave, ait un impact sur les bénéfices. Les bénéfices ont reculé de 12 % par rapport à l'année dernière, principalement parce qu'ils avaient été stimulés par la vente des marques Canadian Mist et Collingwood il y a un an. Pour l'ensemble de l'année, la croissance organique des revenus devrait passer de 12 à 16 %. La hausse des coûts devrait également entraîner une augmentation des dépenses d'exploitation organiques de 7 à 9 %. Les bénéfices devraient s'établir à 0,27c par action. 

JEUDI ​09 JUIN

Décision sur le taux de la BCE

Voir l'événement principal, ci-dessus. 

Commerce de la Chine (mai)

En raison de la politique zéro-covid, il sera de plus en plus difficile pour la Chine d'atteindre son objectif de 5,5 % du PIB en 2022. Nous avons déjà constaté les effets de cette politique dans les chiffres du PIB du premier trimestre, et les diverses fermetures et restrictions imposées à Shanghai et à Pékin devraient encore ralentir l'économie au deuxième trimestre. 

Dans les chiffres d'avril, nous avons constaté les effets continus des diverses perturbations de la chaîne d'approvisionnement, des ralentissements de la productivité et des restrictions imposées à l'activité économique. Les chiffres de mars étaient décevants, et ceux d'avril n'étaient guère meilleurs, avec des importations en baisse de 0,1 % en mars, et inchangées en avril. Les exportations ont également été décevantes, s'établissant à 3,9 %, en forte baisse par rapport à 14,7 %, car les difficultés de transport et les arrêts portuaires ont eu un impact sur la circulation des biens et des services. 

Bien que nous ayons entendu parler d'un léger assouplissement des restrictions dans certains quartiers de Shanghai, il faudra probablement encore un certain temps pour résorber les divers arriérés, ce qui laisse penser que l'économie chinoise devrait enregistrer des résultats encore plus mauvais au deuxième trimestre qu'au premier. 

DocuSign T1 résultats

Un autre exemple de gagnant pandémique où l'engouement s'est dissipé de manière spectaculaire depuis les sommets atteints en août de l'année dernière. En décembre, les actions ont plongé après que la société a revu à la baisse ses prévisions de revenus pour le quatrième trimestre, à 557 millions et 563 millions de dollars. En mars, les actions ont encore chuté malgré l'annonce de revenus pour le quatrième trimestre qui ont dépassé les prévisions de 20 millions de dollars, pour atteindre 580 millions de dollars. Les revenus de l'année complète ont atteint 2,1 milliards de dollars, soit une hausse de 45 % en glissement annuel. Le problème était une fois de plus les prévisions, la société ayant déclaré qu'elle s'attendait à une croissance stable des revenus pour le premier trimestre, soit 580 millions de dollars, ce qui était inférieur aux estimations de 594 millions de dollars. 

Pour l'ensemble de l'exercice fiscal, DocuSign a déclaré qu'elle s'attendait à ce que les revenus augmentent à un pourcentage beaucoup plus faible, passant à 2,47 milliards de dollars, ce qui, bien qu'il s'agisse toujours d'un taux décent, représente un bond beaucoup plus faible que prévu. Comme pour la plupart des rapports de résultats, si DocuSign a de bonnes chances de dépasser les attentes, il est plus que probable qu'elle sera jugée sur ses prévisions, même si l'action est revenue à des niveaux pré-pandémiques. Les bénéfices devraient s'établir à 0,46c par action. 

VENDREDI 10 JUIN

IPC américain

La faiblesse récente du dollar américain, ainsi que des rendements, semble indiquer que l'IPC américain pourrait avoir atteint un sommet. Certains éléments indiquent que l'inflation de base PCE a également atteint un sommet, puisqu'elle est passée de 5,2 % à 4,9 % en mai, soit le deuxième mois consécutif de baisse, après avoir atteint 5,3 % en février. Bien sûr, il n'y a pas deux mesures d'inflation identiques et l'IPP est resté résistant. Si l'IPC américain a montré des signes de ralentissement en avril, il n'a pas ralenti autant que prévu. Les prix de base sont passés de 6,6 % à 6,2 %, tandis que les prix globaux sont passés de 8,5 % à 8,3 %. 

Les augmentations de prix dans d'autres secteurs de l'économie suggèrent que les pressions sur les prix sont beaucoup plus répandues que dans le seul secteur de l'énergie, ce qui fait craindre qu'il faille un peu plus de temps pour maîtriser l'inflation, le seul point positif étant qu'elle n'a pas augmenté par rapport à mars. On s'attend à ce que cette rigidité prévale dans les chiffres de mai l'inflation globale devant ralentir de 8,3 % à 8,2 %, tandis que les prix de base devraient baisser plus rapidement, de 6,2 % à 5,9 %. 

Calendrier des résultats

LUNDI 06 JUIN RÉSULTATS
Gitlab (US) T1
Jadestone Energy (UK) T4
MARDI 07 JUIN RÉSULTATS
Academy Sports & Outdoors (US) T1
British American Tobacco (UK) T2
Casey's General Stores (US) T4
ReneSola (US) T1
MERCREDI 08 JUIN RÉSULTATS
AVEVA Group (UK) Résultats annuels
Brown-Forman (US) T4
Campbell Soup (US) T3
Workspace Group (UK) Résultats annuels
JEUDI 09 JUIN RÉSULTATS
CMC Markets (UK) Résultats annuels
DocuSign (US) T1
Lakeland Industries (US) T1
Mitie Group (UK) Résultats annuels
Tate & Lyle (UK) Résultats annuels
VENDREDI 10 JUIN RÉSULTATS
FuelCell Energy (US) T2

Les annonces de l'entreprise sont susceptibles d'être modifiées. Tous les événements énumérés ci-dessus étaient corrects au moment de la rédaction.


CMC Markets est un prestataire de service d'exécution uniquement. Ces informations (qu'elle contiennent ou non des opinions) présentent un caractère purement informatif et ne tient pas compte de votre situation ou de vos objectifs personnels. Aucune des informations contenues dans ce document n'est (ou ne doit être considérée comme) un conseil financier, d'investissement ou autre auquel se fier. Aucun avis donné dans les documents ne constitue une recommandation de CMC Markets ou de l'auteur selon laquelle un investissement, un titre, une transaction ou une stratégie d'investissement particulier convient à une personne spécifique. Le matériel n'a pas été préparé conformément aux exigences légales visant à promouvoir l'indépendance de la recherche sur les marchés d'investissement. Bien qu'il ne nous soit pas expressément interdit de traiter avant de fournir ce matériel, nous ne cherchons pas à en tirer profit avant sa diffusion.