70,5% de comptes d’investisseurs non-professionnels perdent de l’argent lors de la négociation de CFD avec ce fournisseur. Vous devez vous assurer que vous comprenez comment les CFD fonctionnent et que vous pouvez vous permettre de prendre le risque probable de perdre votre argent.
s disponibles pour couvrir vos besoins en marge
  • La nécessité de rentrer dans une période étendue de trading prudent et profitable pour récupérer les pertes subies et retrouver votre capital d’investissement initial
  • Perte réaliséeProfit nécessaire
    10%11%
    15%17%
    25%33%
    30%42%
    50%100%
    75%300%
    90%900%

    Bien évidemment, il y a toujours la possibilité que l’un des scénarios décrits ci-dessus puisse arriver même après avoir utilisé les stratégies de gestion du risque appropriées. Perdre 30% de la valeur de votre compte et tenter de récupérer les pertes réalisées peut s’avérer être une tâche difficile. Après avoir subi de lourdes pertes, certains traders tendent à prendre des risques encore plus importants et cela peut causer des difficultés encore plus importantes.

    Pour tirer avantage d’une stratégie gagnante sur le long terme, vous devez être en position de pouvoir continuer à trader. Avec une gestion du risque non adéquate, les mouvements de marchés importants inévitables ou une accumulation de pertes à court terme pourraient mettre un frein à votre trading. Vous ne pourrez éviter le risque en tant que trader mais vous devrez préserver votre capital en vue de réaliser des bénéfices.

    Une approche basée sur la gestion du risque repose sur le fait que vous prenez des risques mais que vous devez limiter ce risque à court terme en vue de maximiser les opportunités à long terme. L’absence de gestion du risque est l’une des causes les plus communes à l’échec.​​A risk-managed approach to trading recognises that you are taking risk but need to limit that risk in the short term to maximise longer term opportunities. Lack of risk management is one of the most common reasons for failure.

    Le trading sur marge est une épée à double tranchant

    Le trading sur marge est une épée à double tranchant dans le sens qu’il magnifie les pertes potentielles au même titre que les profits potentiels. Il est donc d’autant plus important de limiter votre exposition aux forts mouvements de marchés en sens contraire ou aux accumulations de pertes de manière plus importante que d’habitude.

    Les règles de la gestion du risque peuvent parfois amputer les profits sur le court ou le moyen terme. La tentation de se laisser aller à une gestion du risque plus laxiste est toujours plus importante après une période continue de profits réalisés et même une seule transaction mais de taille importante dans ces circonstances peut avoir pour conséquence une perte qui effacerait tous les profits durement réalisés voire plus. Il est également commun de réaliser de nombreuses transactions gagnantes mais de petite taille, suivies par des pertes inévitables qui surviennent une fois que vous avez décidé de prendre des positions plus importantes.

    Une approche contrôlée et cohérente par rapport à votre trading est plus à même d’être profitable sur le long terme. Faire évoluer votre compte graduellement en laissant vos plus-values sur ce dernier et en augmentant prudemment vos positions en lien avec votre capital qui augmente est un chemin plus enclin au succès que de trader de manière plus importante sur le court terme.

    GUne bonne gestion du risque peut aussi améliorer la qualité de vos décisions en matière de trading, en vous aidant au niveau de votre approche psychologique du marché. Rentrer dans un cycle d’excès de confiance suivi par une prudence excessive est un problème commun pour tous les traders. Trader sans gestion du risque établie fait de cela une généralité.

    La gestion du risque implique le fait de limiter vos positions de manière à ce que, en cas de fort mouvement de marché ou d’une accumulation de pertes consécutives, votre perte totale soit limitée à ce que vous pouvez raisonnablement encourir. Elle a également pour but le fait de conserver suffisamment de fonds disponibles pour récupérer les pertes réalisées grâce à un trading profitable et ce, sur un horizon de temps raisonnable.

    Règles inhérentes à la gestion du risque

    Le fait que votre trading soit appuyé par de nombreuses règles de gestion du risque peut être d’une grande aide afin d’éviter les cycles de l’euphorie et de la peur qui conduisent toujours à la prise de mauvaises décisions. Une bonne gestion du risque vous oblige à regarder les marchés de façon objective en vue d’aller dans leur direction, confiant du fait que vous avez mis en place toutes les règles en vue de limiter le risque de pertes importantes.

    Limitez votre capital alloué au trading 

    La première chose à faire est de fixer le montant de capital que vous souhaitez allouer à votre trading.​

    De nombreuses personnes sont en même temps des investisseurs et des traders. Par exemple, vous pourriez conserver des actifs sur le long terme comme des actions ou de l’immobilier. Le trading correspond normalement au fait d’acheter et de vendre en vue de réaliser un profit sur des variations de cours à relativement court terme. Le fait d’investir implique quant à lui la conservation d’actifs en vue de toucher des revenus et d’effectuer un gain en capital sur un horizon de temps plus long terme dans la plupart des cas. Il peut être intéressant de prévoir, financer et mettre en application vos investissements et votre trading de manière séparée car chaque activité implique une approche différente en terme de stratégie et de gestion du risque.

    Certains des facteurs que vous souhaiteriez vouloir considérer comprennent votre :

    La préservation de vote capital devrait être une considération clé. Il est mieux de limiter votre capital de trading à un montant que vous seriez potentiellement prêt à perdre si les choses se passent mal. Comme mentionné précédemment, cette approche peut présenter l’avantage supplémentaire de vous permettre de trader sans subir trop de pression et d’améliorer ainsi vos prises de décisions.

    Effectuez votre propre "stress test"

    Une technique efficace en vue de décider de votre capital et du risque à allouer à votre trading est de conduire votre propre « stress test ». Il s’agit donc de calculer la perte la plus importante potentielle s’il y avait un fort mouvement de marché ou une accumulation de pertes consécutives au moment où votre position maximale est ouverte.

    ​Décidez si vous pouvez vous le permettre et si vous pouvez le supporter émotionnellement en gardant à l’esprit qu’il est possible de perdre plus que votre capital initial. Limiter votre exposition est quelque chose que vous pouvez gérer dans ces circonstances. Vous devez également vous assurer que vous avez les liquidités disponibles en vue de supporter votre activité de trading envisagée. Même si le risque total encouru vous est supportable, il est mieux de vous assurer que vous avez assez de fonds sur votre compte ou pouvant être disponibles rapidement et ce, en vue de supporter votre activité de trading à tout moment.

    Pour finir, si vous débutez dans le trading, il est préférable et plus prudent de commencer avec de petites positions et d’envisager d’augmenter votre activité de trading une fois que vous avez acquis de l’expérience et ayant un bilan positif.

    Toujours utiliser un ordre stop loss

    Un trading profitable implique un bon équilibre entre les gains et les pertes. Les bons traders déterminent toujours à quel niveau ils couperont leurs pertes sur une transaction avant même de l’initier.

    Note plateforme de trading Next Generation est conçue pour vous assister grâce à une approche « risk / reward » dans votre trading. Vous pouvez placer un ordre stop loss ou un ordre stop loss garanti lorsque vous initiez une nouvelle position. Les ordres stop loss sont utilisés pour clôturer des transactions lorsque le marché évolue en sens contraire à votre position.

    Un ordre stop de vente est utilisé si votre transaction initiale était acheteuse et que vous êtes positionné long sur le marché. Un ordre stop de vente peut uniquement être placé à un niveau en-dessous du cours du marché actuel. Si le marché descend pour atteindre le niveau de stop que vous avez déterminé, l’ordre devient un ordre au marché pour vendre au prochain cours disponible.

    Les ordres stop sont souvent appelés des ordres stop loss mais ils peuvent être également utilisés afin de prendre vos profits. Par exemple, une stratégie usuelle est de modifier votre ordre stop loss de vente à la hausse si le marché évolue à la hausse. Cela peut se faire facilement en utilisant la fonctionnalité de stop suiveur. Un ordre stop d’achat est utilisé si votre transaction initiale était vendeuse et que vous êtes positionné court sur le marché. Un ordre stop d’achat peut uniquement être placé à un niveau au-dessus du cours du marché actuel. Si le marché monte pour atteindre votre niveau de stop que vous avez déterminé, l’ordre devient un ordre au marché pour acheter au prochain cours disponible.

    Slippage

    Il est important de garder à l’esprit que les stops peuvent être exécutés à un cours plus défavorable que le niveau spécifié dans l’ordre. Toute différence entre le cours d’exécution et le niveau du stop est connue sous le nom de « slippage ». Le risque de slippage signifie qu’un ordre stop loss ne peut garantir que votre perte sera limitée à un certain montant. Nous proposons également des ordres stop loss garantis (OLSG), qui présentent une façon efficace d’empêcher vos transactions de subir le moindre slippage ou le phénomène de « gapping » lors des périodes de forte volatilité. Un OSLG garantit la clôture d’une transaction au cours spécifié, contre une commission. Nous remboursons cette commission dans le cas où l’OSLG n’a pas étét déclenché sur votre transaction. En savoir plus sur notre gamme de types d’ordres et sur l’exécution.

    Ce qui cause le slippage ?

    Une des raisons communes au slippage est lorsque le cours effectue un « gap » en réponse à une annonce macroéconomique majeure. Par exemple, vous pouvez placer un ordre stop loss à 10,00$ sur le CFD sur l’entreprise XYZ lorsque le cours se traite à 10,50$. Si l’entreprise XYZ annonce une baisse au niveau de ses résultats et que le cours baisse à 9,50$ avant de recommencer à traiter, votre ordre stop loss sera déclenché car le cours est descendu en-dessous des 10,00$. Il deviendra ensuite un ordre au marché et sera vendu au prochain cours disponible. Si le premier cours auquel le volume de votre position est de 9,48$, votre ordre de vente sera alors exécuté à ce cours. Dans ce cas précis, vous subirez un slippage de 52 cents par CFD.

    Le slippage est particulièrement commun sur les actions en raison de la fermeture des marchés la nuit. Il n’est pas rare du tout pour les actions d’ouvrir à un cours légèrement au-dessus ou en-dessous du cours de clôture du jour précédent, les ordres stop loss peuvent alors être impactés par le slippage. Le slippage peut également se produire lorsqu’il n’y a pas suffisamment de volumes pour que votre ordre soit exécuté au cours spécifié.

    Bien que les ordres stop loss peuvent parfois être sujets au slippage, ils représentent un outil primordial de gestion du risque. Le fait d’avoir un ordre stop loss lié à chaque position ouverte est une bonne pratique en terme de gestion du risque. Il est préférable de placer votre ordre stop loss au moment même où vous prenez votre position.

    Les avantages d'utiliser des ordres stop loss

    CMC Markets

    Sur le graphique du CFD USD/CAD ci-dessus, la moyenne mobile est au même niveau que sur la résistance précédente, qui forme désormais un niveau de support potentiel.

    Déterminer les tailles de position grâce à un pourcentage fixe

    Le fait de déterminer où placer vos ordres stop loss est un élément important dans votre trading. Une approche communément utilisée consiste à placer des ordres stop loss au premier endroit où la stratégie que vous suivez peut être considérée comme perdante.

    Le calcul de la taille de position à l’aide d’un pourcentage fixe suppose le calcul de la taille de la position pour chaque nouvelle transaction et ce, afin que la perte correspondante aux niveaux de stop loss initiaux équivaille à un pourcentage fixe des fonds sur votre compte, comme 1% ou 2%.

    CMC Markets

    Par exemple, un trader avec 10 000€ sur son compte pourrait déterminer la taille de chaque nouvelle position de manière à ce que la perte liée au niveau de stop loss initial ne dépasse pas 2% de son capital, à savoir 200€.

    Notre plateforme de trading calcule la perte potentielle approximative si le cours tombe au niveau de stop que vous avez choisi.

    Le calcul de la taille de position en utilisant un pourcentage fixe présente de nombreux avantages :

    L’une des choses à considérer lorsque vous mettez en place votre taille de position en pourcentage est le montant du capital de trading que vous êtes prêt à perdre après une accumulation de pertes consécutives. En partant sur 1%, vous perdriez 13% de votre capital après 14 pertes consécutives. En partant sur 2%, vous perdriez 25% de vote capital si vous subissez 14 pertes consécutives.

    Comment le fait d'utiliser différents pourcentages de taille de position peut affecter votre capital

    CMC Markets

    Mettre en place une limite haute sur le nombre de positions que vous avez ouvert à un moment donné

    Cette règle vise à défendre le capital que vous avez alloué au trading si vous avez des positions ouvertes en cas d'un seul événement de marché défavorable. 

    Par exemple, les traders utilisant une taille de position à pourcentage fixe de 1,5% peuvent se fixer une règle selon laquelle ils n'auront pas plus de 10 ou peut-être 15 positions ouvertes à un moment donné. En supposant qu'il n' y ait pas de dérapage, cela signifie que leur perte ne dépasserait pas 15 % ou 22,5 % de leur capital de trading s'ils perdaient sur toutes les positions. C'est à vous de fixer la limite que vous jugez appropriée à votre situation et à vos transactions.

    Comme nous l'avons vu, les positions sur CFD actions peuvent être plus vulnérables que sur d'autres marchés en cas de gapping lorsque les positions sont fermées pendant la nuit. Pour gérer ce risque, il peut être payant d'avoir une limite sur la valeur du total des positions longues ou courtes que vous détenez en même temps sur le CFD  d'une même société.

    Par exemple, si vous limitez la valeur totale des positions nettes que vous détenez à l'achat sur un CFD action à 300% de la valeur de votre compte, alors une baisse de 7% pendant la nuit sur toutes les positions limiterait votre perte à 21% de la valeur de votre compte. Une limite de 200% signifie que vous perdriez 20% de la valeur de votre compte si toutes les positions diminuaient de 10% pendant la nuit.

    Mettre en place une limite haute sur le nombre de positions ouvertes sur des instruments apparentés

    La diversification est aussi importante pour les traders qu’elle l’est pour les investisseurs. Il est important de ne pas mettre tous ses œufs dans le même panier.

    Vous pouvez envisager le fait de ne pas avoir plus de deux positions longues ou courtes nettes sur des produits apparentés. Les positions nettes longues correspondent à la différence entre toutes vos positions longues et toutes vos positions courtes, par exemple, six positions longues et quatre positions courtes signifient que vous êtes long net de deux positions.

    Des exemples d'instruments apparentés inclueraient :

    Mettre en place une limite haute sur les pertes totales issues d'une seule stratégies 

    Parfois, les traders tendent à utiliser différentes stratégies de trading. Cela peut anéantir toutes les règles mises en place dans votre trading si cela a pour conséquence une perte trop importante de votre capital.

    Une approche utile peut être de mettre en place des limites plus petites pour de nouvelles stratégies, mais d’être plus tolérant envers une stratégie gagnante que vous avez suivie sur une longue période de temps et pour laquelle vous êtes familier avec son historique en matière de risque, incluant le nombre de pertes consécutives et le slippage sur les stop loss.

    Compte CFD à risque limité en réel

    Bénéficiez de notre gamme complète de produits et de tous nos outils de trading.

    Ouvrir un compte réel

    Compte CFD à risque limité en démo

    Essayez-vous au trading de CFD avec un capital virtuel.

    Ouvrir un compte démo

    TOP
    Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide en capital en raison de l’effet de levier. 75% de comptes d’investisseurs de détail perdent de l’argent lors de la négociation de CFD avec ce fournisseur. Vous devez vous assurer que vous comprenez comment les CFD fonctionnent et que vous pouvez vous permettre de prendre le risque probable de perdre votre argent.