73% de comptes d’investisseurs non-professionnels perdent de l’argent lors de la négociation de CFD avec ce fournisseur. Vous devez vous assurer que vous comprenez comment les CFD fonctionnent et que vous pouvez vous permettre de prendre le risque probable de perdre votre argent.

Weekly outlook

La semaine à venir : IPC de l'UE et du Royaume-Uni, résultats de Walmart et Target

La hausse du coût de la vie dans l'UE est l'un des principaux sujets des annonces de la semaine prochaine. L'indice des prix à la consommation (IPC) d'avril est attendu mercredi, tandis que les ventes au détail en Chine et aux États-Unis seront publiées respectivement lundi et mardi. Quant aux bénéfices des entreprises, les résultats de Walmart, Target, easyJet et autres sont attendus. 

ÉVÉNEMENT PRINCIPAL :

Lundi - IPC de l'UE (avril)

Les appels à une hausse des taux d'intérêt se font de plus en plus pressants. Plusieurs responsables de la BCE souhaitent une augmentation du taux actuel de -0,5 % à au moins 0 % d'ici la fin de l'année. Le chiffre actuel de l'IPC flash a montré que l'inflation globale a atteint un niveau record de 7,4 %, tandis que l'IPC de base a augmenté à 3,5 %, contre 2,9 % en mars.

L'UE envisageant d'imposer un embargo sur le pétrole et le gaz à la Russie, il est peu probable que ces chiffres baissent rapidement et ils pourraient même augmenter dans les semaines et les mois à venir.

Si la BCE ne relève pas ses taux en juillet, ou ne signale pas son intention de le faire bientôt, on peut se demander si elle le fera un jour, et ce que cela pourrait signifier pour une monnaie qui est déjà sous pression et qui a déjà perdu plus de 7 % depuis le début de l'année par rapport au dollar américain.

AUTRES ÉVÉNEMENTS IMPORTANTS (16-20 MAI) :

LUNDI 16 MAI

Ventes au détail en Chine (avril)

Les récents chiffres du commerce extérieur chinois pour le mois d'avril ont montré que les diverses restrictions et fermetures imposées avaient un effet paralysant sur les flux commerciaux. Les importations sont restées inchangées par rapport à l'année dernière, tandis que les exportations ont ralenti à 3,9 %, contre 14,7 % en mars. Avec le verrouillage de la population de Shanghai, l'impact négatif sur la demande est susceptible de faire souffrir davantage l'économie chinoise dans les semaines et les mois à venir.

En mars, les ventes au détail en Chine ont diminué de 3,5 %, la première baisse depuis juillet 2020 et la plus forte baisse depuis avril 2020, lorsque la Chine sortait de son premier blocage national. Les autorités chinoises semblant avoir l'intention de doubler leur politique de zéro-covid dans les semaines et les mois à venir, les perspectives de l'économie chinoise semblent difficiles, à moins qu'un changement de politique ne se produise.

Pour l'instant, cela semble peu probable, avec une baisse plus importante des ventes au détail attendue pour avril, de -6,2 %. La production industrielle devrait également ralentir, passant de 5 % à 0,5 %, et si les autorités chinoises ont assoupli leur politique monétaire pour aider l'économie, cela ne sera pas d'un grand secours si les gens ne peuvent pas sortir de chez eux.

MARDI 17 MAI 

Ventes au détail américaines (avril)

Contrairement à l'économie britannique, l'économie américaine a connu un bon début d'année si l'on en croit les chiffres des ventes au détail, bien que les chiffres du PIB du premier trimestre contredisent cette affirmation, montrant une contraction au premier trimestre. En janvier, les dépenses de consommation ont fortement rebondi, augmentant de 4,9 %, après une baisse de 1,9 % en décembre. Cette hausse a été suivie d'un gain de 0,8 % en février et de 0,7 % en mars.

On s'attend à un nouveau mois positif de 0,9 % en avril, la résilience du marché du travail contribuant à soutenir les dépenses. Néanmoins, des doutes subsistent quant à la part du crédit à la consommation dans ce rebond, après qu'il a de nouveau bondi en mars, passant de 37,7 milliards de dollars en février à 52,4 milliards de dollars, le crédit renouvelable ayant augmenté de 21,4 %. Avec la montée en flèche des taux d'intérêt aux États-Unis on peut se demander si ce type de croissance du crédit est durable.

Walmart Q1 résultats

Alors que nous avons assisté à des baisses du cours de l'action d'Amazon, celui de Walmart a été beaucoup plus résistant, surprenant si l'on considère que la plupart des détaillants subissent une pression croissante sur leurs marges. Comme pour les autres détaillants au cours des 12 à 18 derniers mois, les coûts commerciaux ont grugé le chiffre d'affaires, car du personnel supplémentaire a été embauché pour aider à nettoyer les magasins, empiler les étagères et acheminer les commandes en ligne. Au total, la société a embauché plus de 500 000 personnes supplémentaires rien que l'année dernière. On craignait que ces coûts plus élevés aient un impact sur les chiffres du second semestre, mais la hausse des ventes à l'approche des fêtes de fin d'année a plus que compensé ces craintes.

Le quatrième trimestre a été marqué par une nouvelle performance exceptionnelle, avec un chiffre d'affaires de 152,87 milliards de dollars et des bénéfices de 1,53 c par action. Le chiffre d'affaires annuel total a augmenté de 2,4 % pour atteindre 572,8 milliards de dollars. Le détaillant a déclaré que l'augmentation des coûts de la chaîne d'approvisionnement de 400 millions de dollars au quatriè me trimestre était un défi, mais les problèmes ont été surmontés car les ventes en magasin ont augmenté de 5,6 %, ce qui est supérieur aux attentes de 5 %.

Ses perspectives pour 2023 sont de 4 % de croissance des ventes, ce qui est supérieur aux prévisions de 3,1 %.Walmart a également déclaré qu'il rachèterait 10 milliards de dollars d'actions supplémentaires en 2023. Les bénéfices devraient s'élever à 1,48 dollar par action.

MERCREDI​ 18 MAI

IPC de l'UE (avril)

Voir l'événement principal, ci-dessus.

Burberry FY22 résultats

Lorsque Burberry a publié ses chiffres du troisième trimestre en janvier, la direction était optimiste après avoir constaté une augmentation de 22% de la croissance des ventes en Asie, bien que les ventes en Europe aient été décevantes. Les ventes à prix plein ont augmenté de 26%, grâce à une bonne performance sur les marchés américains et en Asie. Le chiffre d'affaires de la vente au détail a augmenté de 5% pour atteindre 723 millions de livres sterling, avec une croissance décente parmi une cohorte de clients plus jeunes, grâce à des activations sur Instagram et Tik Tok. Les prévisions de bénéfices d'exploitation ont été ajustées à la hausse avec des attentes d'une augmentation de 35%, aidées par une amélioration des effets de change. Le bénéfice d'exploitation ajusté devrait maintenant se situer entre 500 et 515 millions de livres sterling.

Depuis, la situation en Chine s'est quelque peu modifiée, avec une forte baisse des dépenses de consommation des Chinois en raison de la politique chinoise du zéro-covid. Cela pourrait être un vent contraire pour Burberry à l'approche de la prochaine année fiscale, et un frein possible à sa capacité à atteindre son objectif de bénéfice d'exploitation pour l'année entière. Le nouveau PDG, Jonathan Akeroyd, a pris ses fonctions le mois dernier pour assurer la transition vers le rôle qui sera laissé vacant par Marco Gobbetti.  

IPC del Regno Unito (aprile) 

Le chiffre principal de l'IPC de cette semaine devrait être extrêmement désagréable, avec une hausse de 54 % des prix de l'énergie qui devrait se répercuter sur les chiffres, ainsi qu'une série d'augmentations de prix d'autres fournisseurs de services publics, de la taxe d'habitation, des abonnements à des chaînes de télévision en continu, des adhésions à des clubs de gym et d'autres coûts discrétionnaires, et ce avant de prendre en compte les coûts de l'alimentation et de l'essence, ainsi que la faiblesse de la livre. En mars, l'IPC global est passé de 6,2 % à 7 % tandis que les prix de base ont augmenté de 5,7 % et que l'IPR a atteint 9 %.

Les biens importés semblent être à l'origine de la dernière poussée d'inflation, et avec les prix des intrants et des extrants de l'IPP qui ont bondi en mars à 19,2 % et 11,9 % respectivement, il est clair que de nouvelles augmentations de l'inflation globale sont à venir, même sans les augmentations d'impôts d'avril et la hausse du plafond des prix de l'énergie. L'IPP a toujours eu tendance à être un indicateur avancé de l'inflation globale, les entreprises devant prendre la décision difficile d'absorber les coûts de production des biens et services qu'elles vendent ou de les répercuter.

Les chiffres de l'IPC d'avril de cette semaine, ainsi que le reste du deuxième trimestre, devraient permettre à l'inflation globale d'atteindre, voire de dépasser, les 10 % au milieu de l'été.

Target Q1 résultats

Le cours de l'action Target a également été beaucoup plus résistant depuis la publication des chiffres du quatrième trimestre et de l'année complète en février. À l'instar de Walmart, le détaillant a mis en garde contre une hausse des coûts susceptible d'avoir un impact sur ses marges. Toutefois, malgré des revenus légèrement inférieurs à 31 milliards de dollars, les bénéfices ont dépassé les attentes, s'établissant à 3,19 dollars par action (1,54 milliard de dollars). Les revenus annuels sont passés de 93,5 milliards de dollars en 2021 à 106 milliards de dollars. Les ventes comparables ont augmenté de 8,9 % par rapport au trimestre précédent, la direction se disant confiante de pouvoir maintenir les bénéfices à un niveau élevé malgré la pression croissante des coûts.

Target a déclaré que les coûts de main-d'œuvre connaîtraient une augmentation de 300 millions de dollars supplémentaires sur les salaires et les prestations de soins de santé au cours des 12 prochains mois. Pour 2023, Target s'attend à une croissance annuelle des revenus comprise entre 5 et 8 %, tout en prévoyant de dépenser 4 à 5 milliards de dollars en dépenses d'investissement. Les bénéfices du premier trimestre devraient s'élever à 3,08 $ par action. 

JEUDI 19 MAI

easyJet résultats semestriels

easyJet a déclaré qu'elle s'attendait à une perte avant impôts de 535 à 565 millions de livres sterling au premier semestre, le coefficient d'occupation de la compagnie étant passé de 68 % en janvier à 81 % en février et en mars, en raison de l'augmentation de la capacité. En mars, l'augmentation de la capacité a permis de porter le nombre de vols à 80 % des niveaux de 2019, ce qui a porté les recettes totales du groupe pour le premier semestre à 1,5 milliard de livres sterling, pour des coûts d'un peu plus de 2 milliards de livres sterling. Afin de libérer des liquidités supplémentaires de 120 millions de livres, easyJet a vendu et loué 10 autres A319. Alors que les pertes devraient diminuer, la capacité du T3 devrait atteindre 90% des niveaux de 2019, tandis que la capacité du T4 reste similaire à celle du T4 2019. Les coûts du carburant sont couverts à 64% pour 2022 et sont couverts à 42% en 2023.

Plus tôt ce mois-ci, easyJet a déclaré que pour faire face aux pénuries de personnel de cabine et aux vols annulés en raison de la maladie du personnel, elle supprimerait des sièges de sa flotte A319 pour pouvoir voler avec moins de personnel de cabine. Cela limiterait la capacité à 150 passagers par vol, mais réduirait, espérons-le, le risque d'annulations, alors que les compagnies aériennes tentent de recruter davantage de personnel au cours des 12 prochains mois.

VENDREDI 20 MAI

Pas d'annonces majeures.

Calendrier des résultats

LUNDI 16 MAI RÉSULTATS
BuzzFeed (US) Q1
Diploma (UK) Résultats semestriels
Eastside Distilling (US) Q1
Saras SpA (IT) Q1
Weber (US) Q2
MARDI 17 MAI RÉSULTATS
Britvic (UK) Résultats semestriels
Engie (FR) Q1
Home Depot (US) Q1
Imperial Brands (UK) Résultats semestriels
Janus International Group (US) Q1
Land Securities Group (UK) Résultats annuels
Lulu's Fashion Lounge Holdings (US) Q1
Shoe Zone (UK) Résultats semestriels
Sureserve Group (UK) Résultats semestriels
Vodafone (UK) Résultats annuels
Walmart (US) Q1
MERCREDI 18 MAI RÉSULTATS
Aviva (UK) Q1
Bath & Body Works (US) Q1
British Land Co (UK) Résultats annuels
Burberry (UK) Résultats annuels
Cisco Systems (US) Q3
Dynatrace (US) Q4
Marston's (UK) Résultats semestriels
Premier Foods (UK) Résultats annuels
Shoe Carnival (US) Q1
Synopsys (US) Q2
Target (US) Q1
Vallourec (FR) Q1
JEUDI 19 MAI RÉSULTATS
easyJet (UK) Résultats semestriels
Eurazeo (FR) Q1
Euromoney Institutional Investor (UK) Résultats semestriels
Great Portland Estates (UK) Résultats annuels
National Grid (UK) Résultats annuels
Palo Alto Networks (US) Q3
Royal Mail (UK) Résultats annuels
VENDREDI 20 MAI RÉSULTATS
Deere & Co (US) Q2
Foot Locker (US) Q1
Nationwide Building Society  (UK) Résultats annuels
Williams-Sonoma (US) Q1

Les annonces de l'entreprise sont susceptibles d'être modifiées. Tous les événements énumérés ci-dessus étaient corrects au moment de la rédaction.


CMC Markets est un prestataire de service d'exécution uniquement. Ces informations (qu'elle contiennent ou non des opinions) présentent un caractère purement informatif et ne tient pas compte de votre situation ou de vos objectifs personnels. Aucune des informations contenues dans ce document n'est (ou ne doit être considérée comme) un conseil financier, d'investissement ou autre auquel se fier. Aucun avis donné dans les documents ne constitue une recommandation de CMC Markets ou de l'auteur selon laquelle un investissement, un titre, une transaction ou une stratégie d'investissement particulier convient à une personne spécifique. Le matériel n'a pas été préparé conformément aux exigences légales visant à promouvoir l'indépendance de la recherche sur les marchés d'investissement. Bien qu'il ne nous soit pas expressément interdit de traiter avant de fournir ce matériel, nous ne cherchons pas à en tirer profit avant sa diffusion.

Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide en capital en raison de l’effet de levier. 73% de comptes d’investisseurs non-professionnels perdent de l’argent lors de la négociation de CFD avec ce fournisseur. Vous devez vous assurer que vous comprenez comment les CFD fonctionnent et que vous pouvez vous permettre de prendre le risque probable de perdre votre argent.