Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide en capital en raison de l’effet de levier. 73% de comptes d’investisseurs non-professionnels perdent de l’argent lors de la négociation de CFD avec ce fournisseur. ous devez vous assurer que vous comprenez comment les CFD fonctionnent et que vous pouvez vous permettre de prendre le risque probable de perdre votre argent.
Weekly outlook

La semaine à venir : Emplois américains ; décision sur le taux de la Banque du Canada ; résultats de Broadcom

Le rapport sur l'emploi américain de vendredi devrait montrer que 350 000 emplois non agricoles ont été ajoutés en mai, soutenant les plans de la Fed pour de nouvelles hausses des taux d'intérêt afin de maîtriser l'inflation. 

Dans une semaine relativement calme pour les résultats des entreprises, attendez-vous à des mises à jour de Hewlett-Packard, Dr Martens, et Broadcom. 

ÉVÉNEMENT PRINCIPAL :

Mercredi - Décision sur le taux de la Banque du Canada

Après avoir passé la majeure partie du premier trimestre à temporiser sur l'opportunité de relever les taux d'intérêt, la Banque du Canada a finalement pris le taureau par les cornes en avril, faisant passer son taux directeur de 0,5 % à 1 %, dans un contexte de baisse du chômage et d'inflation galopante. La banque centrale a également annoncé qu'elle mettrait fin à ses achats d'obligations d'État le 25th avril. Cette décision était tout à fait prévisible, étant donné que la Réserve fédérale allait relever ses taux d'un montant similaire quelques semaines plus tard, et qu'il y avait peu de signes d'une diminution des pressions inflationnistes. 

Dans les chiffres les plus récents de l'IPC, l'inflation canadienne a atteint 6,8 % - son niveau le plus élevé depuis 1990. Le taux de chômage étant é galement faible (5,2 %), la décision de la Banque du Canada cette semaine devrait permettre à la banque centrale d'envisager un nouveau resserrement de la politique monétaire. 

La Fed étant susceptible d'augmenter son taux d'intérêt de 50 points de base en juin, la Banque du Canada devra probablement faire de même cette semaine, au minimum. Elle pourrait même être tentée d'adopter une position plus dure et de procéder à un relèvement de 75 points de base afin de rapprocher les taux de ce qui est considéré comme neutre. 

AUTRES ÉVÉNEMENTS IMPORTANTS (30 Mai-03 JUIN) :

LUNDI 30 MAI

Pas d'annonces majeures.

MARDI 31 MAI 

Flash IPC UE (mai)

Alors que l'IPC de l'UE atteint actuellement le niveau record de 7,4 % et que les prix de base se situent à 3,5 %, soit moins de la moitié de ce chiffre, certains pensent que l'inflation dans la zone euro plafonne. Cette opinion semble dangereusement erronée compte tenu de ce qui se passe avec l'IPP : les derniers chiffres allemands ont atteint un nouveau record au début du mois. 

La BCE commence également à préparer les marchés à une éventuelle hausse des taux de 25 points de base lors de la réunion de juillet en réponse à cette poussée de l'inflation, mais il est peu probable qu'un mouvement aussi faible soit bénéfique alors que les taux sont déjà négatifs à -0,5 %. 

L'IPC est déjà beaucoup plus élevé dans d'autres parties de l'UE, atteignant des niveaux tels que 18,8 % en Estonie et 16,8 % en Lituanie. En France, en revanche, il est faible (4,8 %) en raison du plafonnement des prix de l'énergie par le gouvernement. On s'attend à ce que l'IPC européen atteigne un nouveau record de 7,6 %. 

HP T2 résultats

L'envolée des ventes d'ordinateurs au cours des deux dernières années a aidé les actions de HP, qui ont atteint un niveau record en avril après la révélation de la prise de participation de Warren Buffett de 4,2 milliards de dollars dans l'entreprise. HP a cherché à acquérir de nouvelles entreprises après avoir accepté d'acheter le fabricant d'accessoires audio et vidéo Poly pour 1,7 milliard de dollars. Lors de sa dernière mise à jour commerciale, HP a enregistré un chiffre d'affaires net de 17 milliards de dollars, dont la majeure partie provient des ventes de systèmes personnels, qui comprennent les ordinateurs portables et de bureau, pour un montant de 12,2 milliards de dollars. 

Les ventes d'imprimantes ont été légèrement décevantes, avec une baisse de 23 %. HP a également déclaré qu'elle se retirait de la Russie, même si elle a offert des perspectives optimistes en augmentant ses prévisions pour l'année complète à 4,28 $ par action. Pour le deuxième trimestre, les prévisions de bénéfices se situent entre 1,02 et 1,08 dollar par action. Cela continue de correspondre au consensus du marché, qui se situe actuellement à 1,05 $ par action, mais les perturbations continues de la chaîne d'approvisionnement et la hausse des coûts représentent une menace claire pour la capacité de la société à répondre à ces attentes. 

MERCREDI​ 01 JUIN

Décision sur le taux de la Banque du Canada

Voir l'événement principal, ci-dessus.

Dr. Martens résultats annuels

Lorsque Dr Martens s'est introduite en bourse en janvier 2021, l'optimisme régnait quant au fait que cela marquerait le début d'une bonne année pour les introductions en bourse sur le marché londonien. Après quelques gains initiaux, cet optimisme s'est avéré quelque peu déplacé. Il est vrai que le chiffre d'affaires annuel s'est amélioré régulièrement, passant de 672 millions de livres sterling en 2020 à 773 millions de livres sterling en 2021, mais les bénéfices après impôts ont chuté de 52 % pour atteindre 35,7 millions de livres sterling en 2021. Cette baisse s' explique en grande partie par les dépenses liées à l'introduction en bourse, soit 80,5 millions de livres. 

À la fin de l'exercice précédent, la direction a exprimé son optimisme quant à la possibilité de verser un dividende au cours du prochain exercice. Malgré cela, les actions ont lentement perdu du terrain après avoir atteint un sommet au-dessus de 500p au début de 2021. Début janvier, Permira a vendu 6,5 % supplémentaires de sa participation dans l'entreprise, la ramenant à 37 %, avec l'espoir de la réduire encore. S'il serait facile d'imputer la faiblesse du cours de l'action aux problèmes de vente, les perspectives macroéconomiques n'ont pas aidé non plus. Comme tous les détaillants, elle est confrontée à des perturbations de la chaîne d'approvisionnement et à une hausse des coûts, avec des restrictions de fermeture au Vietnam qui affectent ses installations dans ce pays. Les arriérés portuaires n'ont pas aidé non plus, les prix de ses marchandises étant susceptibles d'augmenter en fonction des coûts pratiqués ailleurs. Cela pourrait bien représenter un défi pour ses objectifs de revenus. 

Lors de la publication du rapport de la société en janvier, le chiffre d'affaires depuis le début de l'année s'élevait à 676,9 millions de livres sterling, en raison de la faiblesse du premier trimestre. Il s'agit d'un objectif ambitieux compte tenu des chiffres de la fin du troisième trimestre, où les actions se négocient à un niveau plancher record de 175 pence au début du mois de mai et sont en baisse de plus de 50 % depuis le début de l'année.       

JEUDI 02 JUIN

Broadcom T2 résultats

Une autre société qui a bien profité de la pénurie de puces est Broadcom. Ses actions ont reculé par rapport aux sommets atteints l'année dernière, même si ses pertes ont été plus modestes que celles de ses pairs comme Nvidia. Broadcom est une entreprise beaucoup plus diversifiée qu'un fabricant de puces moyen, puisqu'elle fabrique non seulement des composants pour les iPhones et des équipements industriels, mais possède également une entreprise de centres de données et une entreprise de services logiciels. 

À la fin du premier trimestre, Broadcom a annoncé un bénéfice de 8,39 dollars par action pour un chiffre d'affaires de 7,7 milliards de dollars, dépassant ainsi les attentes, tant sur le plan des bénéfices que des pertes. Pour le deuxième trimestre, la société a également relevé ses prévisions à 7,9 milliards de dollars de revenus, bien que depuis cette mise à jour, les actions ont lutté et ont atteint des plus bas de 6 mois au dé but du mois. 

La semaine dernière, Broadcom a annoncé qu'elle était en pourparlers pour acquérir la société de cloud computing VMware, dans le cadre d'une stratégie visant à réduire sa dépendance à l'égard de l'envolée des revenus des semi-conducteurs qui, selon le PDG de Broadcom, Hock Tan, ne durera pas car davantage de capacité est ajoutée au marché. Les bénéfices du deuxième trimestre devraient s'élever à 8,3 dollars par action.

VENDREDI 03 JUIN

Emplois non agricoles aux États-Unis

Il existe une grande incertitude quant à la résilience de l'économie américaine en ce qui concerne certains chiffres sous-jacents. La forte contraction de la production économique au premier trimestre ne semble pas modifier la dynamique du marché du travail, qui se débat avec des niveaux de participation faibles. Cette faiblesse des taux de participation contraste avec plus de 11 millions d'offres d'emploi. 428 000 nouveaux emplois ont été créés en avril, et le chiffre de mars a également été révisé à la baisse à 428 000, ce qui constitue une belle symétrie. 

Le chômage est resté stable à 3,6 % et cette tendance ne devrait pas s'améliorer dans les chiffres de l'emploi de mai. La création d'emplois devrait ralentir à 350 000, tandis que le chômage devrait baisser à 3,5 %. Aucun de ces chiffres ne devrait faire une grande différence à plus grande échelle, mais la croissance des salaires pourrait bien donner des indices sur le rythme de resserrement des banques centrales. Si la croissance des salaires reste terne, le calendrier de resserrement de la banque centrale pourrait perdre de son urgence.   

PMI européens

Les récents indices PMI, en particulier en Europe, ont rapidement perdu de leur crédibilité, du moins en ce qui concerne les grands chiffres, lorsqu'il s'agit d'évaluer la résilience ou non des économies françaises, allemandes et britanniques. En ce qui concerne l'économie au sens large, il est évident que la croissance économique est en difficulté dans l'ensemble de l'Union européenne ainsi qu'au Royaume-Uni. Pourtant, en regardant les chiffres du PMI, il serait tentant de penser que tout va bien. Rien ne pourrait être plus éloigné de la vérité, la hausse des prix de l'énergie et les perturbations de la chaîne d'approvisionnement posant des défis importants aux entreprises, grandes et petites. Les PMI des services de cette semaine devraient tous ralentir par rapport aux chiffres du mois d'avril, qui se situaient tous autour de 50 pour le Royaume-Uni, l'Allemagne et la France. Les PMI en Chine semblent encore plus mauvais, les enquêtes privées se situant autour de 30 %.   

Calendrier des ré sultats

LUNDI 30 MAI RÉSULTATS
Pas d'annonces majeures  
MARDI 31 MAI RÉSULTATS
Ambarella (US) Q1
B&M European Value Retail (UK) Résultats annuels
Hewlett Packard Enterprise (US) Q2
HP Inc (US) Q2
Kirkland's (US) Q1
Pennon Group (UK) Résultats annuels
Salesforce (US) Q1
Victoria's Secret (US) Q1
MERCREDI 01 JUIN RÉSULTATS
C3.ai (US) Q4
Chewy (US) Q1
Dr. Martens (UK) Résultats annuels
NetApp (US) Q4
PVH (US) Q1
Semtech (US) Q1
Veeva Systems (US) Q1
JEUDI 02 JUIN RÉSULTATS
Asana (US) Q1
Broadcom (US) Q2
Hormel Foods (US) Q2
Lands' End (US) Q1
Okta (US) Q1
SecureWorks (US) Q1
Toro (US) Q2
VENDREDI 03 JUIN RÉSULTATS
Pas d'annonces majeures  

Les annonces de l'entreprise sont susceptibles d'être modifiées. Tous les événements énumérés ci-dessus étaient corrects au moment de la rédaction.


CMC Markets est un prestataire de service d'exécution uniquement. Ces informations (qu'elle contiennent ou non des opinions) présentent un caractère purement informatif et ne tient pas compte de votre situation ou de vos objectifs personnels. Aucune des informations contenues dans ce document n'est (ou ne doit être considérée comme) un conseil financier, d'investissement ou autre auquel se fier. Aucun avis donné dans les documents ne constitue une recommandation de CMC Markets ou de l'auteur selon laquelle un investissement, un titre, une transaction ou une stratégie d'investissement particulier convient à une personne spécifique. Le matériel n'a pas été préparé conformément aux exigences légales visant à promouvoir l'indépendance de la recherche sur les marchés d'investissement. Bien qu'il ne nous soit pas expressément interdit de traiter avant de fournir ce matériel, nous ne cherchons pas à en tirer profit avant sa diffusion.