Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide en capital en raison de l’effet de levier. 77% de comptes d’investisseurs non-professionnels perdent de l’argent lors de la négociation de CFD avec ce fournisseur. ous devez vous assurer que vous comprenez comment les CFD fonctionnent et que vous pouvez vous permettre de prendre le risque probable de perdre votre argent.

Qu'est-ce que le slippage dans le trading et comment puis-je l'éviter ?

On parle de slippage dans le trading lorsqu'un ordre est exécuté à un prix différent de celui prévu. Il a tendance à avoir une connotation négative, mais le slippage peut aussi être favorable, permettant d'obtenir un prix meilleur que prévu. Le slippage peut se produire lors du trading de contrats pour différences (CFD) sur une série de marchés financiers, tels que les actions ou le forex.

Continuez à lire pour en savoir plus sur le slippage dans le trading, les causes possibles et comment l'éviter. Le slippage est une partie inévitable du trading, mais en apprenant quelques bonnes pratiques, vous pourrez peut-être le minimiser.

Testez votre stratégie de trading CFD

Grâce à notre plateforme Next Generation ou MetaTrader4, vous pouvez tester votre stratégie de trading CFD avec un capital de départ virtuel et sans engagement.

CMC Markets - Handelsplattform

Qu'est-ce que le slippage dans le trading ?

Le slippage est la différence entre le prix auquel un ordre devrait être exécuté et le prix final auquel il est effectivement exécuté. Il existe un slippage positif, c'est-à-dire lorsqu'un trader ou un investisseur obtient un prix plus favorable, et un slippage négatif, c'est-à-dire lorsque le trader obtient un prix moins bon que prévu.

Une petite quantité de slippage est un phénomène courant sur le marché, car les cours acheteur et vendeur d'un actif changent constamment.

Supposons qu'un ordre d'achat soit placé. Il y a trois résultats possibles :

  1. Pas de slippage – le trader achète l'actif au prix exact prévu.
  2. Slippage positif – il paie un prix plus bas que prévu parce que le prix a baissé juste avant l'exécution de son ordre.
  3. Slippage négatif – le trader paie un prix plus élevé que prévu parce que le prix a augmenté juste avant l'exécution de son ordre.

Le slippage peut se produire sur les ordres au marché, les ordres stop et les ordres à cours limité. Toutefois, les ordres à cours limité peuvent plafonner le prix d'achat ou de vente, ce qui contribue à réduire le slippage négatif.

Quelles sont les causes du slippage ?

Voici quelques-unes des principales causes de slippage lors du trading :

  • Le prix change au moment où un ordre est exécuté. Les cours acheteur et vendeur peuvent changer à la seconde exacte où un ordre est traité, ce qui entraîne un slippage.
  • Plus la volatilité est grande, plus le risque de slippage est élevé et plus le slippage peut être important si le prix évolue rapidement ou connaît de grands mouvements.
  • Il n'y a pas assez de liquidités à un niveau de prix pour exécuter l'ordre, afin que l'ordre passe au niveau suivant (avec les ordres au marché et les ordres stop) ou au prix limite (avec un ordre à cours limité). Par exemple, une personne souhaite acheter 200 actions à un prix de 10,50 €, mais il n'y a que 100 actions disponibles à ce prix. Si elle utilise un ordre au marché, elle peut recevoir 100 actions à 10,50 €, et les 100 actions suivantes à 10,51 € (le plus probable) dans une action activement tradée.
  • Les écarts de cours peuvent également provoquer un slippage. Les écarts peuvent se produire chaque fois qu'il y a une annonce importante ou lorsque les marchés clôturent puis rouvrent à un prix différent. Les actions ont souvent des écarts d'un jour à l'autre, et les prix du forex peuvent avoir des écarts après des annonces de nouvelles ou pendant le week-end.

Exemples de slippage

Examinons quelques exemples de slippage, en utilisant différents types d'ordres.

Supposons qu'un trader souhaite ouvrir une position longue sur l'action Tesla et qu'elle se trade à 751,35 $ (prix d'offre). Il place un ordre au marché, et l'ordre est exécuté à 751,30 $. Il s'agit d'un slippage positif, car le trader a obtenu un meilleur prix que prévu.

Cependant, supposons ensuite que l'ordre soit exécuté à 751,43 $. Il s'agit d'un slippage négatif, car le prix obtenu est légèrement inférieur aux prévisions. Cela a pu se produire parce que les actions vendues à 751,35 $ n'étaient plus disponibles lorsque l'ordre a atteint le marché, afin que l'ordre cherche le prochain prix disponible pour acheter, qui dans ce cas était 751,43 $.

Le négociant peut également utiliser un ordre à cours limité pour contrôler le prix qu'il paie. Par exemple, il peut placer un ordre d'achat à cours limité à 751,35 $, ce qui plafonne le prix payé. Cela signifie que l'ordre ne sera exécuté que si quelqu'un est prêt à vendre à 751,35 $ ou moins.

Maintenant, supposons que le trader qui a acheté les actions souhaite placer un ordre stop-loss sur le trade à 745 $. Si le cours acheteur tombe à 745 $ ou en dessous, l'ordre stop-loss (ordre de vente) est exécuté. Une fois encore, il existe un potentiel de slippage, positif ou négatif, en fonction du cours acheteur disponible pour la vente au moment de l'exécution de l'ordre.

Il convient de noter que nous proposons également des ordres stop-loss garantis qui garantissent la sortie d'un trade au prix exact que vous souhaitez, indépendamment de la volatilité ou du gapping du marché.

Prenons un autre exemple de base quand vous tradez des CFD sur le marché des changes. Supposons qu'un trader souhaite vendre (à découvert) l'EUR/USD, et que le prix est à 1,20200. Il ne veut vendre que si le prix descend en dessous de 1,20000. Par conséquent, il place un ordre stop de vente à 1,19999.

Si le cours acheteur devient inférieur ou égal à 1,19999, l'ordre de vente est exécuté. Si, en raison de la volatilité du marché, le cours acheteur passe à 1,19996 à ce moment-là, le trader subira 0,3 pips de slippage négatif. D'autre part, l'offre peut augmenter au moment où l'ordre est exécuté et remonter à 1,20003. Dans ce cas, il obtient un meilleur prix que prévu de 0,4 pips.

Si le trader a ensuite placé un stop-loss sur ce tradez, les mêmes concepts s'appliquent à cet ordre.

Comment éviter le slippage dans le trading ?

N'oubliez pas que le slippage n'est pas toujours mauvais. Il peut également se traduire par des prix plus favorables sur certains ordres. Cela dit, voici quelques moyens de minimiser le slippage dans le trading.

  • Ordres stop-loss garantis. Il s'agit d'un bon moyen de s'assurer que vous ne perdez pas plus que prévu en raison du slippage. Ce type d'ordre est surtout utilisé dans des conditions ou des actifs volatils.
  • Ordre limite. Un ordre limite fixe des paramètres précis sur un ordre qui ne sera exécuté exactement qu'à un prix spécifié ou dans une certaine limite de ce prix.
  • Trading avec un courtier qui a une grande vitesse d'exécution. Plus le processus est rapide entre le moment où l'ordre est placé et celui où il atteint le marché, moins il y aura de slippage. Si la vitesse d'exécution est lente, cela donne plus de temps pour que le prix change et donc plus de potentiel de slippage. Nous avons continuellement amélioré notre exécution et nous avons un temps d'exécution médian de seulement 0,003 secondes*.
  • Le trading sur des marchés moins volatils. Les actifs volatils enregistrent rapidement des mouvements de prix importants, ce qui augmente généralement la probabilité de slippage. Les marchés et les conditions moins volatiles ont tendance à présenter moins de slippage.
  • Marchés très liquides. Les actions et autres actifs dont le volume est important (liquidité élevée) ont tendance à présenter moins de slippage que les actifs dont le volume est faible. Les actifs ayant un faible volume ont tendance à avoir des écarts acheteur/vendeur plus importants. Si le cours acheteur ou vendeur change pendant le traitement d'un ordre, le prochain cours acheteur ou vendeur peut se trouver à une certaine distance, ce qui entraîne un slippage.
  • Évitez de trader pendant les événements volatils du marché. Les événements d'actualité, tels que les annonces de bénéfices pour les actions ou les publications de données économiques lors du trading sur le forex, peuvent provoquer des changements rapides de prix et des écarts.
Tradez avec des fonds virtuels pour comprendre le slippage

Ouvrez et clôturez des trades en toute transparence, suivez votre progression et configurez des alertes dans notre compte démo gratuit.

*Délai d'exécution moyen pour les trades de CFD en 2022. Peut ne pas être applicable pendant les périodes de volatilité accrue.

CMC Markets est un prestataire de service d'exécution uniquement. Ces informations (qu'elle contiennent ou non des opinions) présentent un caractère purement informatif et ne tient pas compte de votre situation ou de vos objectifs personnels. Aucune des informations contenues dans ce document n'est (ou ne doit être considérée comme) un conseil financier, d'investissement ou autre auquel se fier. Aucun avis donné dans les documents ne constitue une recommandation de CMC Markets ou de l'auteur selon laquelle un investissement, un titre, une transaction ou une stratégie d'investissement particulier convient à une personne spécifique. Le matériel n'a pas été préparé conformément aux exigences légales visant à promouvoir l'indépendance de la recherche sur les marchés d'investissement. Bien qu'il ne nous soit pas expressément interdit de traiter avant de fournir ce matériel, nous ne cherchons pas à en tirer profit avant sa diffusion.


Tradez les CFD avec CMC Markets en 3 étapes

1

Appliquez

Remplissez facilement et rapidement notre formulaire d'ouverture de compte.

2

Dépôt

Alimentez votre compte par virement bancaire, carte de crédit ou PayPal.

3

Commencez à trader

Une fois que vous avez approvisionné votre compte, vous pourrez commencer à trader juste après.