Politique monétaire de la FED, guerre commerciale sino-américaine, et derniers chiffres de la production de pétrole, découvrez notre résumé de l’information financière pour cette semaine du 6 mai 2019.

La FED laisse ses taux directeurs inchangés

Mercredi, lors de sa dernière réunion de politique monétaire, la Réserve fédérale américaine est venue doucher les espoirs des investisseurs les plus optimistes en laissant ses taux directeurs inchangés. Malgré la relative faiblesse de l’inflation, toujours bien en-deçà de l’objectif des 2%, les investisseurs devront encore patienter avant de connaître les nouvelles guidelines de la FED.

Force est donc de constater que les pressions à peine voilées du président américain Donald Trump n’y changeront rien, Jerome Powell souhaite se donner du temps avant d’agir. Par ailleurs, l’inflation que le président de la FED qualifiait il y a quelques semaines de « plus grand challenge des banques centrales » semble désormais être passée au second plan alors que le taux de chômage des américains vient tout juste d’atteindre son plus bas niveau des 50 dernières années.

Donald Trump repart à l’offensive contre la Chine

Les négociations entre la Chine et les États-Unis semblaient entrer dans leur dernière ligne droite et l’accord commercial semblait à porter de main. Seulement voilà, le président Donald Trump vient d&rsquo annoncer ce dimanche une nouvelle hausse des droits de douanes. À compter de vendredi, 200 milliards de dollars de biens chinois devraient ainsi voir leur taux de taxation passer de 10% à 25%.

Simple manœuvre pour mettre la pression sur les négociateurs chinois à la veille d’un nouveau cycle de négociations ou symptôme de difficultés plus profondes entre les deux géants économiques, les jours à venir devraient permettre de répondre à cette interrogation.

La production de pétrole américain au plus haut

Avec une production quotidienne moyenne de 12,3 millions de barils, les États-Unis sont venus confirmer jeudi leur statut de premier producteur mondial de pétrole. Pénalisés par cette annonce, les cours de l’or noir sont malgré tout parvenus à limiter leur repli, aidés notamment par les restrictions pesant sur l’offre mondiale. En effet, l’augmentation de la production américaine reste pour l’heure compensée par la diminution des productions iranienne et vénézuélienne suite aux sanctions imposées par Washington.

Source : plateforme CMC Markets NEXT GENERATION.

Cette semaine, les investisseurs pourront suivre l’évolution des négociations commerciales entre la Chine et les États-Unis afin d’évaluer l’impact des dernières déclarations de Donald Trump. Le vice-premier ministre chinois Liu He se rendra en effet à Washington pour finaliser un accord commercial qui pourrait mettre un terme de façon définitive aux tensions entre les deux pays.

Sur le front de la macro-économie, la semaine sera relativement calme avec la publication du PMI européen dès aujourd’hui, et de quelques statistiques américaines dont l’indice des prix à la consommation (vendredi).

Sur le front micro-économie, les entreprises américaines poursuivront leurs publications trimestrielles. Les investisseurs pourront ainsi suivre les résultats d’une cinquantaine d’entreprises, dont AIG, TripAdvisor, ou encore Wall Disney.

Évolution du CFD à risque limité France 40 - Données hebdomadaires sur 3 ans

Ce graphique se rapporte à un CFD à risque limité. Il est possible de perdre la totalité de votre investissement ainsi que les frais de négociation. Source : CMC Markets, plateforme Next Generation au 03/05/2019. Performances nettes. Les performances passées ne préjugent pas des performances futures.

En baisse de -0,37% au cours de la semaine passée, l’indice parisien poursuit son mouvement de consolidation. Dans ce contexte, les cours pourraient corriger en direction du support des 5 440 points. En cas de rupture de ce niveau clé, une nouvelle impulsion baissière pourrait alors emmener les cours en direction du support majeur des 5 221 points. À l’inverse, en cas de franchissement de la résistance des 5 600 points, les cours pourraient alors reprendre leur hausse et venir tester la résistance majeure des 5 650 points.

Évolution du CFD à risque limité EURUSD - Données hebdomadaires sur 4 ans

Ce graphique se rapporte à un CFD à risque limité. Il est possible de perdre la totalité de votre investissement ainsi que les frais de négociation. Source : CMC Markets, plateforme Next Generation au 03/05/2019. Performances nettes. Les performances passées ne préjugent pas des performances futures.

En hausse de +0,48% au cours de la semaine passée, la paire EUR/USD rebondit sur le niveau des 1,1100 et réintègre l’ancien support des 1,1180. Dans ce contexte, le rebond pourrait se poursuivre jusqu’à la résistance suivante située à 1,1430. À l’inverse, en cas de rupture du support des 1,1100, la baisse pourrait alors reprendre en direction du seuil psychologique suivant situé à 1,1000.

Évolution du CFD à risque limité OR - Données hebdomadaires sur 2 ans

Ce graphique se rapporte à un CFD à risque limité. Il est possible de perdre la totalité de votre investissement ainsi que les frais de négociation. Source : CMC Markets, plateforme Next Generation au 03/05/2019. Performances nettes. Les performances passées ne préjugent pas des performances futures.

En baisse de -0,55% au cours de la semaine passée, le métal jaune préserve malgré tout son support des 1 265$. Dans ce contexte, les cours pourraient reprendre leur progression en direction de la résistance des 1  325$ dont le franchissement ouvrirait alors la voie en direction des résistances suivantes situées à 1 345$ et 1 365$. À l’inverse, en cas de rupture du support des 1 265$, la baisse pourrait alors reprendre et emmener les cours en direction du support suivant situé à 1 235$.

 

 

Ces informations sont produites par CMC Markets. Elles présentent un caractère purement informatif, elles ne constituent pas un conseil en investissement, ni une recommandation d’achat ou de vente d’instruments financiers ou de la recherche en investissement. Cette communication n'a pas été élaborée conformément aux dispositions réglementaires visant à promouvoir l'indépendance des analyses financières et à interdire d'effectuer des transactions sur l'instrument concerné avant la diffusion de la communication Ces informations vous sont fournies à titre indicatif et pourraient ne pas être actualisées. Elles peuvent être amenées à changer sans avertissement préalable. Les anticipations, projections ou objectifs mentionnés sont présentés à titre indicatif et ne sont en aucun cas garantis. CMC ne saurait être tenu responsable s’ils n'étaient pas réalisés ou atteints.