Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide en capital en raison de l’effet de levier. 77% de comptes d’investisseurs non-professionnels perdent de l’argent lors de la négociation de CFD avec ce fournisseur. ous devez vous assurer que vous comprenez comment les CFD fonctionnent et que vous pouvez vous permettre de prendre le risque probable de perdre votre argent.

TOP 5 : Les crypto-monnaies les plus fortes et les plus intéressantes

Le marché des cryptomonnaies, qui évolue rapidement et est souvent volatile, fait constamment la une des journaux. Mais si la couverture médiatique s'intéresse principalement aux records de prix et aux taux de rendement spectaculaires, les changements les plus intéressants semblent se produire sur le plan technique. Sur ce marché, la finance décentralisée, les jetons NFT et les projets de réalité virtuelle (Metaverse) continuent de se développer rapidement.

Quels sont les représentants de ces segments auxquels il faut prêter attention et pourquoi ?

Découvrez notre plateforme de trading

Des spreads compétitifs, pas de frais cachés et accès à plus de 12.000 produits 

CMC Markets - Handelsplattform

1. Terra : stablecoins du futur

En termes de taux de rendement, cette crypto a été a été numéro un absolu de 2021. Le jeton, Luna, a gagné pas moins de 11 500 % en 12 mois et, à la mi-novembre, Terra occupait la 14e place du classement de capitalisation de coinpaprika.com. Plus précisément, Terra est une Blockchain permettant la création de « stablecoins ». Il s'agit de jetons à valeur stable grâce auxquels il est possible d'effectuer des paiements sans s'exposer au risque de volatilité des cotations. Terra résout donc le problème important des fortes fluctuations des taux de change, que nous connaissons très bien sur le marché du Bitcoin (un jour, il peut coûter 68 500 USD, un record, et le lendemain, il peut être 10% moins cher). Ce n'est pas le premier projet dans ce domaine. Le stablecoin le plus connu est Tether. Le problème avec Tether et d'autres stablecoins comme lui est qu'il s'agit d'un projet centralisé avec une seule entreprise derrière lui, ce qui garantit la stabilité de ses cotations. Terra, en revanche, est un projet décentralisé, qui utilise un algorithme et une communauté engagée pour assurer cette stabilité. Le fait qu'il ne soit opérationnel que depuis 2019 et qu'il figure déjà en bonne place dans le classement des capitalisations suggère qu'il bénéficie d'un grand intérêt et de la confiance de ses utilisateurs.

2. Solana : Blockchain à haute fréquence

Ce projet, bien qu'il ne soit opérationnel que depuis 2020, s'est hissé à la cinquième place du classement de la capitalisation en novembre dernier. Son token, SOL, a vu son prix augmenter de près de 10 000 % en un an. Ce projet fait partie du segment DeFi, et plus précisément, c'est une Blockchain pour des transactions rapides et bon marché. Il répond aux problèmes d'évolutivité et de capacité d'autres Blockchains bien connues, plus particulièrement Ethereum (en raison du nombre considérable de projets fonctionnant sur Ethereum, le réseau a eu du mal à gérer la demande, comme en 2017 lorsque les joueurs de CryptoKitties ont été à l'origine de la surcharge). Solana se présente comme l'écosystème de cryptomonnaies qui connaît la croissance la plus rapide au monde. Selon les données du site solana.com, le 22 novembre, le réseau a traité 2705 transactions par seconde avec une commission moyenne de 0,00025 $. Cette capacité de traitement élevée est due à de nouvelles solutions technologiques, dont, entre autres, une méthode unique de sérialisation des transactions appelée Proof Of History. Solana représente la 3e génération de Blockchain, qui, outre les fonctionnalités du Bitcoin et de l'Ethereum, offre une efficacité opérationnelle bien supérieure.

3. Decentraland : la numérisation de la réalité

Decentraland est une réalité virtuelle (Métavers) construite sur la Blockchain Ethereum. C'est un jeu en 3D dans lequel l'utilisateur - avec l'aide d'un avatar - peut créer sa réalité, notamment en acquérant des biens immobiliers, en développant des entreprises, puis en monétisant ces activités. La cryptomonnaie de ce jeu est MANA. En 12 mois, sa valeur a augmenté de près de 4 500 %, tandis que les jetons NFT sont responsables des droits de propriété virtuels dans ce monde. Dans ce contexte, Decentraland est une combinaison des segments NFT et Metaverse. Cette année, plusieurs records ont été établis pour ce projet. En juin, le véhicule d'investissement Republic Realm a acheté des parcelles de terrain dans Decentraland pour 900 000 USD, et en octobre 2021, le gouvernement de la Barbade est devenu le premier au monde à ouvrir son ambassade dans ce monde virtuel.

Le segment des cryptomonnaies du Métaverse valait - par capitalisation boursière - environ 40 milliards de dollars US à la mi-novembre. Quatre projets - Axie Infinity, Decentraland, Enjin Coin et Sandbox - étaient responsables de 50 % de ce montant. L'annonce de l'arrivée de Mark Zuckerberg dans le Métavers avec Facebook a été un facteur de croissance important pour ces projets.

Testez le trading des CFDs gratuitement et sans risque sur le compte démo

Vous souhaitez tester notre stratégie de trading de CFD sans engagement et sans frais ? Alors ouvrez un compte démo et apprenez à mieux connaître notre plateforme de trading !

4. Dogecoin : une blague qui vaut des milliards

Cette cryptomonnaie n'est pas une concurrence en termes de technologie et d'innovation aux projets mentionnés ci-dessus. En revanche, pour ce qui est de vous faire sourire, elle constitue une sorte de phénomène dans le monde des cryptomonnaies. Dogecoin a été créé comme une blague et, à la surprise de beaucoup, a gagné un large éventail de fans, y compris l'homme le plus riche du monde - Elon Musk. En termes d'utilisation, il est parfois utilisé pour payer des pourboires en ligne et organiser des collectes communautaires (la plus célèbre a été celle organisée par les bobeurs jamaïcains, qui voulaient se rendre aux Jeux olympiques de Sotchi avec l'argent collecté). Grâce à sa forte communauté et aux campagnes #dogecointoonedollar, sa capitalisation a augmenté de 6 700 % cette année, soit la septième plus forte du secteur. Il convient de rappeler que l'exposition au Dogecoin est purement spéculative et qu'il faut s'attendre à un risque de volatilité très élevé et à une vulnérabilité aux manipulations de type « pump-and-dump ».

5. Ethereum : le super ordinateur mondial

L'Ethereum est le numéro deux en termes de capitalisation boursière depuis des années. Bien que cette année, il n'ait augmenté « que » de 680 %, beaucoup disent que le Bitcoin sent de plus en plus son souffle sur son dos. À la mi-novembre, sa capitalisation boursière était de 0,5 trillion de dollars, tandis que celle du Bitcoin était de 1,1 trillion de dollars. Il y a deux points qui plaident fortement en faveur d'Ethereum. Premièrement, la grande majorité des cryptomonnaies alternatives sont basées sur sa Blockchain. Selon icobench.com, 87 % de toutes les émissions de jetons réalisées ont utilisé Ethereum à cette fin. Deuxièmement - Ethereum est en pleine mutation technologique pour passer du consensus PoW (Proof Of Work) au PoS (Proof Of Stake). Bien que ce processus prenne du temps, il devrait être finalisé l'année prochaine. S'il est couronné de succès, il augmentera considérablement le débit et l'évolutivité de la Blockchain Ethereum, renforçant et cimentant sa position de super ordinateur mondial.

CMC Markets est un prestataire de service d'exécution uniquement. Ces informations (qu'elle contiennent ou non des opinions) présentent un caractère purement informatif et ne tient pas compte de votre situation ou de vos objectifs personnels. Aucune des informations contenues dans ce document n'est (ou ne doit être considérée comme) un conseil financier, d'investissement ou autre auquel se fier. Aucun avis donné dans les documents ne constitue une recommandation de CMC Markets ou de l'auteur selon laquelle un investissement, un titre, une transaction ou une stratégie d'investissement particulier convient à une personne spécifique. Le matériel n'a pas été préparé conformément aux exigences légales visant à promouvoir l'indépendance de la recherche sur les marchés d'investissement. Bien qu'il ne nous soit pas expressément interdit de traiter avant de fournir ce matériel, nous ne cherchons pas à en tirer profit avant sa diffusion.


Tradez les CFD avec CMC Markets en 3 étapes

1

Appliquez

Remplissez facilement et rapidement notre formulaire d'ouverture de compte.

2

Dépôt

Alimentez votre compte par virement bancaire, carte de crédit ou PayPal.

3

Commencez à trader

Une fois que vous avez approvisionné votre compte, vous pourrez commencer à trader juste après.