Les points pivots, repères favoris des day traders

Les points pivots, leurs supports, et leurs résistances offrent de précieux points de repères aux traders au cours d’une séance de trading.

Pour négocier des produits financiers, les traders doivent identifier les niveaux de prix clés sur lesquels ils prendront position à l’achat ou à la vente : les supports et les résistances. Pour effectuer ce travail d’analyse technique, les traders apprécient tout particulièrement le recours aux points pivots. Voici leur méthode de calcul et la façon dont vous pouvez les utiliser dans votre stratégie de trading.

Point pivot (PP), supports (S1, S2, S3), et résistances (R1, R2, R3)

Le point pivot (PP) est un indicateur technique sur prix. Il correspond à la moyenne du point haut (H), du point bas (B), et du point de clôture (C) de la période précédente. Un point pivot journaliser sera donc un niveau de prix fixe au cours de la séance, correspondant à la somme du cours le plus haut, du cours le plus bas, et du cours de clôture de la veille.

PP = (C+H+ B)/3

De part et d’autre de ce niveau de prix clé, sont alors positionnés des supports (S1, S2, S3 …) et des résistances (R1, R2, R3…) dont les niveaux sont calculés grâce aux formules suivantes :

S1 = 2 x pivot - H
S2 = pivot - (H-B)
S3 = pivot - (H-B)*2
S4 = pivot - (H-B)*3

R1 = 2 x pivot - B
R2 = pivot + (H-B)
R3 = pivot + (H-B)*2
R4 = pivot + (H-B)*3

Si les points pivots sont généralement calculés sur une séance de bourse, ils peuvent néanmoins être appliqués à n’importe quelle unité de temps de plus long terme (hebdomadaire, mensuelle…) ou de plus court terme (heure, minute...).

Comportement des points pivots

Contrairement aux moyennes mobiles ou aux oscillateurs, les niveaux des points pivots restent statiques au cours d’une séance de trading. Les day traders s'en servent alors pour identifier de potentiels points d’entrée et de sortie du marché.

Une fois les points pivots affichés sur son graphique, un trader pourra choisir de s’adonner à des stratégies de trading de court terme telles que le scalping pour profiter des réactions de prix au contact de ces niveaux clés, ou à des stratégies de trading de plus long terme telles que le swing trading afin de prendre position sur des mouvements de tendance plus amples.

Le positionnement des prix par rapport au point pivot permet également d’obtenir une indication sur la tendance du marché. En-dessous du point pivot, le trader pourra ainsi considérer que la tendance en cours est baissière, et privilégier les opé rations de vente à découvert. À l’inverse, au-dessus du point pivot, le trader pourra alors considérer que la tendance est haussière, et privilégier les opérations d’achat.

Comme tous les indicateurs techniques, les points pivots ne sont pas une formule magique. Il est donc nécessaire de les utiliser avec prudence et de chercher à recouper leurs signaux avec les signaux offerts par d’autres indicateurs techniques ou par d’autres méthodes d’analyse (analyse fondamentale, ou analyse comportementale par exemple).

 

 

Ces informations sont produites par CMC Markets. Elles présentent un caractère purement informatif, elles ne constituent pas un conseil en investissement, ni une recommandation d’achat ou de vente d’instruments financiers ou de la recherche en investissement. Cette communication n'a pas été élaborée conformément aux dispositions réglementaires visant à promouvoir l'indépendance des analyses financières et à interdire d'effectuer des transactions sur l'instrument concerné avant la diffusion de la communication Ces informations vous sont fournies à titre indicatif et pourraient ne pas être actualisées. Elles peuvent être amenées à changer sans avertissement préalable. Les anticipations, projections ou objectifs mentionnés sont présentés à titre indicatif et ne sont en aucun cas garantis. CMC ne saurait être tenu responsable s’ils n'étaient pas réalisés ou atteints.