79% de comptes d’investisseurs non-professionnels perdent de l’argent lors de la négociation de CFD avec ce fournisseur. Vous devez vous assurer que vous comprenez comment les CFD fonctionnent et que vous pouvez vous permettre de prendre le risque probable de perdre votre argent.

Les longs jeux ou la courte réussite : le trading féminin contre le trading masculin, les investisseurs prudents et les figures d’exception

Par le passé, les marchés financiers ont été des refuges de style « Wolf of Wall Street », le secteur de l’investissement étant traditionnellement très dominé par les hommes. La question de savoir si les femmes tradent différemment des hommes et si leurs performances s’en trouvent améliorées fait l’objet d’un débat.

Geraldine Weiss, par exemple, a lancé son propre bulletin de conseils en matière d’investissement en 1966. Elle avait décidé de le signer « G. Weiss » afin d’éviter la discrimination sexuelle qu’elle avait subie en essayant en vain de trouver un emploi dans plusieurs sociétés d’investissement.

Face à cette épreuve, Mme Weiss est devenue l’une des premières femmes à s’imposer dans la finance et a démontré que les femmes peuvent être des investisseuses prospères. Les recommandations du bulletin d’information de Mme Weiss ont toujours surperformé le marché depuis plus de 30 ans1.

Depuis une cinquantaine d’années, le nombre de femmes traders a commencé à augmenter. Ce changement a permis de mieux étudier et comprendre les différences fondamentales entre les comportements de trading et le choix des instruments des hommes et ceux des femmes. Certains investisseurs ont identifié des caractéristiques qu’ils décrivent comme « une approche féminine du trading », et il est de plus en plus évident que ces caractéristiques présentent plusieurs avantages.

Le facteur de confiance excessive

Prenez le journal « Boys Will Be Boys : Gender, Overconfidence, and Common Stock Investment » par l’Université de Californie, Davis, et l’Université de Californie, Berkeley académiciens Brad Barber et Terrance Odean. Publié initialement à la fin des années 1990, il décrit leur étude de 35 000 comptes d’une grande société de courtage à escompte.

Parmi leurs conclusions, ils ont établi que les hommes tradent avec une fréquence de 45 % plus élevée que les femmes, mais avec une réduction du rendement net de 2,65 % par an. Ils en ont déduit que moins une personne trade, plus elle a de chances de réussir2.

CMC Markets

La fréquence plus élevée du trading chez les hommes a été attribuée à un excès de confiance. Si les hommes sont davantage convaincus de leur propre évaluation des marchés, cela entraîne généralement une augmentation de l’activité de trading. Un excès de confiance dans les connaissances et les capacités peut les conduire à prendre impulsivement de plus grands risques, sans regarder la situation dans son ensemble.

Les femmes, en investissant moins fréquemment et en détenant des positions plus longtemps, réalisent souvent un meilleur rendement financier. Elles sont plus susceptibles de délibérer avant de placer une transaction, n’en concluent pas avant d’en être convaincues et attendent souvent plusieurs baisses de prix avant d’acheter. En général, les femmes n’acceptent pas des structures sous-optimales aussi souvent que les hommes, et ont donc tendance à avoir un pourcentage de gain plus élevé. Peu d’hommes traders influents adoptent une approche aussi prudente, bien que Warren Buffet soit une figure d’exception bien connue pour ses stratégies de détention à long terme.

Admettre ses erreurs

Le vieil adage selon lequel les hommes ne s’arrêtent pas pour demander leur chemin lorsqu’ils sont perdus sonne parfois vrai dans le trading. Le refus d’admettre qu’ils ont tort quand tel est le cas peut signifier qu’ils sont plus susceptibles de conserver des positions perdantes plus longtemps qu’ils ne le devraient, dans l’espoir qu’elles se redressent. Les femmes ont généralement tendance à admettre plus rapidement leurs erreurs et sont plus disposées à poser des questions lorsqu’elles sont confrontées à des choses qu’elles ne comprennent pas. Cela signifie qu’elles ont tendance à adhérer plus strictement à une stratégie et qu’elles sont plus à même de réduire les pertes. 

Rester calme sous la pression

On estime que les femmes agissent de manière plus sensée les jours de grande volatilité tandis que les hommes sont plus susceptibles de paniquer et de vendre des positions après de fortes baisses du marché ou des « corrections ». Cela équivaut à immobiliser les pertes, tandis que les femmes sont plus susceptibles de patienter et de donner aux marchés une chance de se redresser. En 2015, Catherine Eckel et Sascha Fullbrunn ont constaté que, sur les marchés d’actifs expérimentaux, les marchés dominés par les hommes génèrent des bulles spéculatives plus importantes que ceux dominés par les femmes3. Le comportement des femmes en matière de trading, souvent associé à la patience et à l’analyse, a un effet stabilisateur sur les marchés de capitaux, car leurs positions peuvent équilibrer une liquidation.

Éviter les risques

La conservation du capital est essentielle dans le trading, et les informations disponibles indiquent que les femmes ont tendance à être plus réticentes au risque que les hommes. Elles tradent moins souvent et exécutent des stratégies moins extrêmes. Il peut toutefois s’agir d’une arme à double tranchant, car un excès de prudence peut entraîner une baisse des rendements.

Les femmes traders peuvent également être plus susceptibles de détenir un petit portefeuille concentré (Mme Weiss avait elle-même préconisé un portefeuille relativement ciblé, indiquant que les investisseurs ne devraient pas détenir plus de 10 à 20 actions). Cela peut permettre une meilleure gestion des transactions avec moins de domaines à surveiller.

Fixer des objectifs

Les hommes sont considérés par certains chercheurs comme plus compétitifs, alors que les femmes ont tendance à éviter de se laisser prendre par la montée d’adrénaline du moment et se concentrent plutôt sur leurs éventuels objectifs de dépenses. Dans un secteur dominé par les hommes, les femmes qui choisissent une carrière dans le trading restent minoritaires et peuvent donc être plus décidées à réussir. Cela peut notamment signifier qu’elles consacrent du temps à la mise en pratique de stratégies et qu’elles trouvent un mentor dont elles écoutent volontiers les conseils.

S’il s’agit de suivre ces conseils thématiques pour améliorer votre propre trading, le message à retenir semble être le suivant : sélectionnez moins de transactions, prenez celles de haute qualité et à probabilité élevée, ne vous accrochez pas à des positions perdantes et ayez un plan de trading auquel vous vous tenez.

​En savoir plus sur la psychologie de trading.

Sources
1. https://moneyweek.com/475126/the-worlds-greatest-investors-5/
2. https://papers.ssrn.com/sol3/papers.cfm?abstract_id=139415
3. https://www.aeaweb.org/articles?id=10.1257/aer.20130683 

Clause de non-responsabilité

CMC Markets est un prestataire de service dédié à l’exécution uniquement. Le présent document (qu’il contienne ou non une opinion) est distribué à titre purement informatif et ne tient pas compte de votre situation ou de vos objectifs personnels. Aucune décision financière, d’investissement ou autre ne saurait se baser sur le contenu du présent document. Aucune opinion exprimée dans ce document ne constitue une recommandation de la part de CMC Markets ou de l’auteur concernant un investissement, un titre, une opération ou une stratégie d’investissement spécifique qui seraient indiqués pour une personne quelconque.

CMC Markets ne cautionne pas les stratégies de négociation utilisées par l’auteur et ne donne pas son avis sur celles-ci. Ses stratégies de trading ne garantissent aucun rendement et CMC Markets ne peut être tenu responsable de toute perte que vous pourriez subir, directement ou indirectement, découlant de tout investissement basé sur les informations contenues dans le présent document.

Compte CFD à risque limité en réel

Bénéficiez de notre gamme complète de produits et de tous nos outils de trading.

Ouvrir un compte réel

Compte CFD à risque limité en démo

Essayez-vous au trading de CFD avec un capital virtuel.

Ouvrir un compte démo

Ouvrez un compte CFD à risque limité dès maintenant pour commencer à trader

TOP
Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide en capital en raison de l’effet de levier. 79% de comptes d’investisseurs non-professionnels perdent de l’argent lors de la négociation de CFD avec ce fournisseur. Vous devez vous assurer que vous comprenez comment les CFD fonctionnent et que vous pouvez vous permettre de prendre le risque probable de perdre votre argent.