72% de comptes d’investisseurs non-professionnels perdent de l’argent lors de la négociation de CFD avec ce fournisseur. Vous devez vous assurer que vous comprenez comment les CFD fonctionnent et que vous pouvez vous permettre de prendre le risque probable de perdre votre argent.

Crypto-monnaies alternatives

Consultez les informations importantes concernant certaines des crypto-monnaies et altcoins disponibles sur notre plateforme, y compris leurs caractéristiques individuelles et leurs différences les unes par rapport aux autres.

les crypto-monnaies alternatives ou altcoins

Dash

Le dash est une crypto-monnaie en code libre et un altcoin qui a été créé à partir du protocole du bitcoin. Il a été conçu pour effectuer des transactions rapidement et avoir une structure de gouvernance efficace en vue de palier aux insuffisances du bitcoin. Le dash est légèrement différent de certaines des principales autres crypto-monnaies car il repose sur une ‘organisation autonome et décentralisée’. Ce qui signifie qu’il est régi par un sous-ensemble d’utilisateurs ou ‘masternodes’ qui effectuent toutes les fonctions basiques, y compris l’hébergement de la blockchain, la validation des transactions ainsi que la prise de toutes décisions importantes, agissant en quelque sorte comme des actionnaires. Toutes les transactions effectuées sur la blockchain du dash restent anonymes.

EOS

L'EOS est la crypto-monnaie native qui alimente le protocole de blockchain EOS.IO, qui fonctionne comme une plateforme de contrats intelligents et un système d’exploitation décentralisé. Les développeurs peuvent utiliser le EOS.IO pour concevoir des applications et le fait de détenir des coins EOS permet de prétendre aux ressources du serveur. Le but de la plateforme est de fournir une solution d’hébergement d’applications décentralisée, de donner la possibilité de mettre en place des contrats intelligents et d’offrir des solutions de stockage d’entreprise décentralisées, permettant ainsi de résoudre les problèmes de flexibilité issus des blockchains majeures et reconnues, comme le bitcoin ou l’ethereum. Le système d’exploitation est hébergé par des ‘producteurs de blocks’ qui, à l’instar des mineurs de bitcoin, maintiennent la blockchain et sont récompensés en EOS afin de les motiver.

Bien que la blockchain EOS soit très similaire à celle de l’ethereum, sa priorité est de faciliter les interactions entre la blockchain et l’utilisateur final. EOS diffère également en ce sens qu’il ne facture pas de frais par transaction car il s’agit fondamentalement d’un service pour les développeurs d’applications.

Monero (XMR)

La priorité de la blockchain monero est la confidentialité et l’intraçabilité des transactions. La plupart des crypto-monnaies (dont le bitcoin) ont des blockchains transparentes, ce qui signifie que toutes les transactions, y compris envoyer et recevoir des adresses, peuvent être tracées et potentiellement liées à la véritable identité des personnes. Monero utilise la cryptographie pour dissimuler les informations liées à la réception et à l’envoi d’adresses, ainsi qu’aux montants des transactions.

Monero utilise un mécanisme de preuve bien précis pour émettre des nouveaux coins et inciter les mineurs à sécuriser le réseau et à valider les transactions.

NEO

NEO est une plateforme d’économie intelligente qui automatise la gestion des actifs numériques en utilisant des contrats intelligents. La communauté de la crypto-monnaie fait référence à NEO en la comparant à ‘l’ethereum chinois’. Il est soutenu par le gouvernement chinois dans sa perspective de devenir le leader de l’industrie de la blockchain.

NEO est pré-miné à 100% donc, lorsque NEO est acheté, l’acheteur reçoit des jetons émanant de la précédente émission, en faisant ainsi un système centralisé. Les détenteurs de NEO ont le droit de gérer et de prendre des décisions pour le réseau (y compris le maintien de la blockchain via la ‘proof of work’) et sont récompensés en GAZ, un jeton de crypto-monnaie émis sur la plateforme NEO. Les détenteurs de NEO n’ont pas forcément besoin de ‘proof of work’ pour gagner des GAS. Les jetons NEO génèrent des jetons GAS pour ses détenteurs pour le simple fait de les détenir.

Le GAS est nécessaire pour utiliser les contrats intelligents et la plateforme NEO, ce qui vraisemblablement crée une pression sur la demande en NEO, poussant ainsi son cours à la hausse et attirant ainsi plus d’utilisateurs.

Stellar Lumens (XLM)

Le stellar est un réseau de paiements qui utilise ses propres jetons, les lumens. Il agit en tant qu’intermédiaire pour les transferts internationaux, rendant ainsi les paiements transfrontaliers plus efficaces. Stellar était initialement issu du ripple, mais depuis il a créé son propre réseau, le Stellar Consensus Protocol.

Le réseau de paiement stellar est supporté par un système de serveurs décentralisés qui hébergent le registre, qui conserve la trace des données et des transactions du réseau. Les personnes physiques et les entités qui fournissent ces serveurs sont récompensés en lumens.

Pour effectuer un paiement, le payeur doit charger des fonds sur une ‘ancre’ au sein même du réseau stellar, qui émettra par la suite des lumens dans le portefeuille virtuel du payeur. Le payeur pourra par la suite transférer instantanément des lumens au receveur, sans avoir à attendre une banque. Si les devises des deux contreparties sont différentes, le stellar utilisera le taux de change disponible le plus avantageux pour convertir les lumens en la devise du portefeuille du receveur.

Cardano (ADA)

Le cardano abrite la crypto-monnaie ADA, qui peut être utilisée pour envoyer et recevoir des fonds numériques. Cette devise numérique permet des transferts rapides et directs qui sont garantis d’être sécurisés grâce à l’utilisation de la cryptographie.

Le cardano développe actuellement une plateforme de contrats intelligents dont le but est de fournir des fonctionnalités beaucoup plus avancées que ce qui a été précédemment développé. Le protocole dispose d’une pile logicielle de blockchain en couches qui est flexible, évolutif et est en cours de développement en accord avec les standards académiques et commerciaux en matière de logiciel. Cardano utilise un système de gouvernance démocratique qui permettra au projet d’évoluer avec le temps et de s’autofinancer de manière durable.

Tron (TRX)

Tron est un système d’exploitation basé sur la blockchain et une plateforme d’application décentralisée. La priorité du Groupe Tron est de prouver qu’internet devrait être utilisé comme atout pour tout à chacun, plutôt qu’un outil générateur de profit pour un très petit nombre d’activités. Tron permet aux créateurs de contenu numérique de vendre directement aux consommateurs plutôt que d’avoir à vendre leurs applications ou leur contenu via un centre d’applications, remettant ainsi le contrôle entre les mains des créateurs.

Chainlink (LINK)

Chainlink est un réseau décentralisé d'oracles qui agit comme un intergiciel entre les blockchains et les systèmes hors chaîne pour permettre aux contrats intelligents d'interagir avec des informations du monde réel d'une manière hautement sécurisée et fiable. Bien qu'initialement construit sur Ethereum, Chainlink est agnostique par rapport aux blockchains et est conçu pour fonctionner sur diverses blockchains ayant une fonctionnalité de contrat intelligent. 

Pour éviter tout point de défaillance centralisé, le réseau Chainlink ne repose pas sur un oracle unique. Au lieu de cela, il se compose d'oracles indépendants qui récupèrent collectivement des données provenant de plusieurs sources pour fournir un point de données unique et validé au contrat intelligent afin de déclencher l'exécution. LINK, le jeton natif du protocole, est couramment utilisé pour payer les opérateurs du réseau Chainlink afin de garantir l'exactitude de ce service d'oracle.

Polygon (MATIC)

Polygon (anciennement Matic Network), souvent appelé "l'Internet des blockchains d'Ethereum", est un protocole et un cadre permettant de créer des solutions de mise à l'échelle des blockchains pour les réseaux de blockchains compatibles avec Ethereum. Il est conçu pour surmonter les principales limites d'Ethereum, notamment le faible débit, la mauvaise expérience utilisateur (frais de gaz élevés et transactions retardées) et le manque de gouvernance communautaire. L'un des principaux objectifs de Polygon est de transformer Ethereum en un écosystème multi-chaîne grâce à son protocole d'interopérabilité permettant d'échanger des messages arbitraires avec Ethereum et d'autres réseaux de blockchain par le biais de chaînes sécurisées de niveau 2 et de chaînes autonomes. Avec Polygon, les développeurs peuvent déployer des blockchains prédéfinies compatibles avec Ethereum et personnaliser les blockchains avec une gamme croissante de modules aux fonctionnalités plus spécifiques.  

Polygon utilise toujours le même jeton utilitaire - MATIC - pour un large éventail d'objectifs dans l'écosystème Polygon, notamment le paiement des frais de transaction, la contribution à la sécurité du réseau par le jalonnement et la participation à la gouvernance du réseau.

Dogecoin (DOGE)

Dogecoin est une crypto-monnaie peer-to-peer et open-source qui a été créée en 2013 comme une alternative légère aux crypto-monnaies traditionnelles. Le nom et le logo présentent un mème d'un Shiba Inu et la version mal orthographiée du mot "dog". Dogecoin est décrit comme une "monnaie Internet amusante et conviviale" qui peut être utilisée pour les paiements et les achats, y compris pour donner des pourboires aux créateurs de contenu sur les médias sociaux.   

Le Dogecoin est une crypto-monnaie à part entière, dotée de ses propres chaînes de blocs, qui utilise un système d'exploitation minière similaire à celui utilisé par le Litecoin. En tant que tel, le Dogecoin et le Litecoin peuvent être minés simultanément sans impact sur l'efficacité opérationnelle. Contrairement à une grande majorité de crypto-monnaies, le Dogecoin est inflationniste avec une offre illimitée et 10 000 nouvelles pièces minées chaque minute.

Ethereum Classic (ETC)

Ethereum Classic est une plateforme de crypto-monnaie décentralisée basée sur la blockchain qui exécute les contrats intelligents tels qu'ils sont programmés sans possibilité de temps d'arrêt, de censure ou d'interférence de tiers. Elle est le résultat d'un hard fork controversé sur la blockchain Ethereum en 2016 après lequel Ethereum (ETH) mainline a créé un nouveau réseau et passe à un nouveau mécanisme de consensus appelé Proof-of-Stake tandis que l'ancien a été rebaptisé Ethereum Classic(ETC) qui préserve la version pré-fork de la blockchain Ethereum sans abandonner la philosophie de l'immuabilité de la blockchain. 

Ethereum Classic et Ethereum sont similaires en termes de fonctionnalités de base de construction de contrats intelligents et d'applications décentralisées (dApps). La principale distinction est qu'Ethereum Classic est incompatible avec les mises à jour de la nouvelle blockchain ETH en raison de la nature d'un hard fork. 

Solana (SOL)

Solana est une blockchain décentralisée à code source ouvert, créée pour que les développeurs et les institutions du monde entier puissent créer des applications décentralisées (dApps). Elle adopte une combinaison de preuve d'enjeu (PoS) et d'un nouveau mécanisme de consensus appelé preuve d'historique (PoH), afin d'atteindre des vitesses de transaction élevées tout en maintenant la sécurité et la résistance à la censure. Le mécanisme PoH est conçu pour conserver le temps entre des nœuds indépendants qui ne se font pas confiance sur un réseau décentralisé. Il sert d'horloge cryptographique pour le réseau en intégrant des horodatages dans chaque transaction, et permet aux nœuds d'établir la séquence des événements. Les systèmes de blockchain conventionnels dépourvus de source de temps fiable, tels que le bitcoin et l'ethereum, ont actuellement du mal à dépasser 15 transactions par seconde (tps) dans le monde entier. Solana peut traiter environ 50 000 tps, avec une limite supérieure théorique de 710 000 tps sur un réseau gigabit standard avec le matériel actuel.  

Le jeton natif du réseau Solana est SOL, qui peut être utilisé pour payer les frais de transaction et le jalonnement, et pour donner aux détenteurs de SOL le droit de voter sur les futures mises à niveau.


​Cette liste des altcoin peut être échangée via notre plateforme de trading, Next Generation.

Ouvrez un compte démo pour trader les CFDs avec des fonds virtuels.

Disclaimer
CMC Markets est un fournisseur de services en régime « d’execution only ». Ce matériel (qu'il présente ou non des avis) s’entend uniquement à des fins d'information générale et ne tient pas compte de vos circonstances personnelles ou de vos objectifs. Rien dans ce matériel est (ou devrait être considéré comme) des conseils financiers, d'investissement ou autres sur lesquels la confiance devrait être accordée. Aucune opinion donnée dans le matériel ne constitue une recommandation de CMC Markets ou de l'auteur selon laquelle un investissement particulier, un titre, une transaction ou une stratégie d'investissement sont adaptés à toute personne en particulier.

Compte CFD à risque limité en réel

Bénéficiez de notre gamme complète de produits et de tous nos outils de trading.

Ouvrir un compte réel

Compte CFD à risque limité en démo

Essayez-vous au trading de CFD avec un capital virtuel.

Ouvrir un compte démo

Compte CFD à risque limité en démo

Essayez-vous au trading de CFD avec un capital virtuel

Compte CFD à risque limité en réel

Bénéficiez de notre gamme complète de produits et de tous nos outils de trading.

TOP
Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide en capital en raison de l’effet de levier. 72% de comptes d’investisseurs non-professionnels perdent de l’argent lors de la négociation de CFD avec ce fournisseur. Vous devez vous assurer que vous comprenez comment les CFD fonctionnent et que vous pouvez vous permettre de prendre le risque probable de perdre votre argent.