Produit financier dérivé fréquemment plébiscité par les professionnels de la finance de marché, les options donnent le droit d’acheter ou de vendre un actif (sous-jacent) à un prix connu à l’avance (prix d’exercice), le tout à une date donnée s’il s’agit d’options dites européennes, ou au cours d’une période donnée s’il s’agit d’options dites américaines.

Si l’achat ou la vente d’options d’achat (calls) ou d’options de vente (puts) permet d’ores et déjà de mettre en place des stratégies d’investissement ou de couverture avancées,la combinaison de plusieurs opérations sur options permet quant à elle de mettre en place des stratégies encore plus poussées afin de jouer certains scénarii de marché bien précis. Voici un rappel des principales combinaisons d’options utilisées par les professionnels de la finance de marché.

Calendar Spread

Les combinaisons construites à partir d’options identiques mais de dates d’échéance différentes sont appelées calendar spread. Ce type de combinaisons est utilisé par l’investisseur lorsqu’il anticipe un mouvement de prix à une date précise, par exemple lors de la publication des résultats de l’entreprise.

Bull et Bear spreads

L’achat et la vente en simultané de deux options de même type, de même date d’échéance, mais de prix d’exercice différents est une combinaison d’options particulièrement populaire. Si ces opérations sont effectuées sur une option d’achat, il s’agit d’un bull spread. En revanche, si ces opérations sont effectuées sur une option de vente, il s’agit d’un bear spread.

Le bull spread est utilisé pour miser sur la hausse de l’actif sous-jacent. Le bear spread permet quant à lui de miser sur la baisse de l’actif.

Butterfly et Condor

L’achat de deux options d’achat et l’émission d’une option d’achat, ou l’achat de deux options de vente et l’émission d’une option de vente est appelé butterfly. Cette stratégie comprend 3 prix d’exercice. Lorsqu’un quatrième prix d’exercice est ajouté à la stratégie, il s’agit alors d’un condor. Ces stratégies sont mises en place lorsque l’investisseur anticipe que le cours de l’actif sous-jacent restera proche du prix d’exercice.

Straddle et Strangle

L’achat d’une option d’achat et d’une option de vente de même type et de même prix d’exercice est appelé straddle. Quant au strangle, il s’agit de la même combinaison d’options, mais cette fois-ci avec des prix d’exercice différents.

Lorsque l’investisseur anticipe une variation significative du cours du sous-jacent, sans savoir si cette dernière aura lieu à la hausse ou à la baisse, le straddle lui permet de miser sur ce scénario. Quant au strangl , il permet de miser sur ce même scénario mais il se traduira par des gains moins importants en cas de succès, ainsi que par des pertes moins importantes en cas d’échec.

Strip et Strap

L’achat d’une option d’achat et de deux options de vente de même type et de même prix d’exercice est appelé strip. Cette combinaison permet à l’investisseur de miser sur une forte variation des cours de l’actif sous-jacent lorsqu’il estime que cette dernière est plus probable à la baisse qu’à la hausse. Stratégie contraire, le strap permet quant à lui de de profiter d’une forte variation haussière de l’actif.

Pour chaque option ou combinaison d’options, l’investisseur peut mesurer toute une série de paramètres de risque : les grecques.