À la faveur de l’arrivée à échéance de certains produits dérivés en Europe, un phénomène technique mensuel dit des « trois sorcières », l’indice parisien enregistrait vendredi une huitième semaine de hausse consécutive avec une clôture hebdomadaire à 5 614,51 points, au plus haut de l’année.

Portées par la faiblesse de l’euro et par la « mise en pause » de la guerre commerciale annoncée par le Secrétaire du Trésor des États-Unis Steven Mnuchin dimanche, les places boursières bénéficient dans leur ensemble d’un contexte favorable. Les promesses de Pékin quant à l’augmentation significative des achats de produits américains ont vraisemblablement réussi à satisfaire les exigences du gouvernement de Donald Trump, et à cette heure, dans l’attente de négociations plus formelles qui devraient avoir lieu cet été, le statu quo quant à l’imposition de 150 milliards de dollars d’importations chinoises rassure les marchés.

Mais sur les marchés financiers, l’attention des investisseurs reste versatile, et les inquiétudes se cristallisent désormais autour de la vie politique italienne. Trois jours après le dévoilement d’un « contrat de gouvernement » entre la Ligue de Matteo Salvini et le Mouvement 5 étoiles de Luigi Di Maio, le nom de Giuseppe Conte vient d’être annoncé pour diriger le gouvernement d’alliance avec la Ligue.

Déjà sous tension hier, le marché obligataire italien pourrait rester nerveux pendant quelques jours, le temps que le nouveau gouvernement « antisystème » italien évalue sa marge de manœuvre vis-à-vis des marchés.

Source : plateforme CMC Markets NEXT GENERATION.

Le président américain recevra aujourd’hui son homologue sud-coréen à Washington pour discuter du rapprochement entre Corée du Nord et Corée du Sud. Alors que les déclarations en provenance de Pyongyang donnaient des signes d’apaisement depuis plusieurs semaines, le dirigeant nord-coréen a décidé la semaine passée de se montrer de nouveau plus vindicatif. Face aux pressions américaines en faveur de l’abandon du programme nucléaire nord-coréen, Kim Jong-un a en effet menacé d’annuler le sommet historique prévu le 12 juin à Singapour. Aux yeux de la Corée du Nord, les pressions américaines sont jugées trop fortes, trop unilatérales et trop similaires aux pressions adressées à la Lybie de Mouammar Kadhafi.

Alors que les yeux des investisseurs se tournent essentiellement vers la formation du nouveau gouvernement italien, la Catalogne sera elle aussi de retour dans l’actualité. Élu de justesse face à Carlos Puigdemont lundi dernier (66 voix contre 65), le nouveau président de Catalogne Quim Torra devrait annoncer son gouvernement afin d’éviter la tenue de nouvelles élections ; l’occasion pour la Catalogne de sortir de la tutelle mise en place par Madrid.

Jeudi, Emmanuel Macron et Angela Merkel rencontreront respectivement Vladimir Poutine et Xi Jinping, deux rencontres clés pour l’Europe suite à l’annonce du retrait des États-Unis de l’accord sur le nucléaire iranien. Si les discussions attendues à Moscou devraient également s’attarder sur le sujet syrien suite aux frappes militaires françaises en Syrie, les discussions attendues à Pékin devraient quant à elles s’attarder sur les mesures protectionnistes de l’administration américaine.

Évolution du CFD à risque limité France 40 - Données hebdomadaires sur 2 ans

Ce graphique se rapporte à un CFD à risque limité. Il est possible de perdre la totalité de votre investissement ainsi que les frais de négociation. Source : CMC Markets, plateforme Next Generation au 19/05/2018. Performances nettes. Les performances passées ne préjugent pas des performances futures.

Les semaines se suivent et se ressemblent pour l’indice parisien. Porté par la baisse de l’euro, le CFD à risque limité France 40 a franchi en fin de semaine passée sa résistance oblique haussière de moyen terme pour venir inscrire de nouveaux records annuels. La tendance de fond reste haussière au-dessus du support des 5 335 points et les investisseurs pourront surveiller cette semaine le test de l’ancien support oblique haussier, actuellement situé à 5 675 points, et désormais susceptible de faire office de résistance. Le niveau de l’indice à la clôture vendredi pourrait donner une indication significative sur l’avenir de la tendance en cours.

Évolution du CFD à risque limité EURUSD - Données hebdomadaires sur 2 ans

Ce graphique se rapporte à un CFD à risque limité. Il est possible de perdre la totalité de votre investissement ainsi que les frais de négociation. Source : CMC Markets, plateforme Next Generation au 19/05/2018. Performances nettes. Les performances passées ne préjugent pas des performances futures.

Suite à la rupture de son support des 1,20909, la monnaie unique poursuit son mouvement de dépréciation face au billet vert. Désormais baissière, cette tendance de fond de la paire EUR/USD pourrait se poursuivre en direction du support suivant situé à 1,1560. Dans la situation actuelle, seule une clôture au-dessus des 1,2090 pourrait permettre de neutraliser l’impulsion baissière en cours.

Évolution du CFD à risque limité OR - Données journalières sur 8 mois

Ce graphique se rapporte à un CFD à risque limité. Il est possible de perdre la totalité de votre investissement ainsi que les frais de négociation. Source : CMC Markets, plateforme Next Generation au 19/05/2018. Performances nettes. Les performances passées ne préjugent pas des performances futures.

Bloquée depuis le début de l’année au sein d’un triangle de consolidation haussier, l’once d’or a finalement invalidé cette figure chartiste en cassant la semaine passée son support des 1 305$. La tendance de fond est désormais baissière pour le métal jaune, et les cours pourraient poursuivre leur baisse en direction des 1 236$. Seule une clôture au-dessus de l’ancien support des 1 305$ pourrait invalider l’impulsion baissière en cours.

 

Ces informations sont produites par CMC Markets. Elles présentent un caractère purement informatif, elles ne constituent pas un conseil en investissement, ni une recommandation d’achat ou de vente d’instruments financiers ou de la recherche en investissement. Cette communication n'a pas été élaborée conformément aux dispositions réglementaires visant à promouvoir l'indépendance des analyses financières et à interdire d'effectuer des transactions sur l'instrument concerné avant la diffusion de la communication Ces informations vous sont fournies à titre indicatif et pourraient ne pas être actualisées. Elles peuvent être amenées à changer sans avertissement préalable. Les anticipations, projections ou objectifs mentionnés sont présentés à titre indicatif et ne sont en aucun cas garantis. CMC ne saurait être tenu responsable s’ils n'étaient pas réalisés ou atteints.