Au cours de l'été 2016, les cours du blé retrouvaient les 360 cents par boisseau, un seuil de prix qu'ils n'avaient pas revu depuis 10 ans. Nombreuses fûrent les raisons de cette baisse, retenons parmi elles les conditions météorologiques favorables dans de nombreuses zones de production, exception faite de la France, et des stocks historiquement élevés.

A partir de la fin de l'année 2016, nous avons noté des prémisses de retournement haussier sur cette matière première agricole puis nous avons décryptés le mouvement haussier qui s'en ait suivi dans nos émissions quotidiennes jusqu'à ce que les 450 cents soient atteints la semaine passée. Ce seuil est de taille, voyons pourquoi.

Évolution du CFD sur le blé - Données hebdomadairesSource : CMC Markets, Plateforme Next Generation au 20/02/2017. Performances nettes. Les performances passées ne préjugent pas des performances futures.

Graphiquement, les cours du blé sont à la croisée des chemins. En effet, nous pouvons constater que le mouvement haussier en place depuis deux mois vient de trouver une barrière bloquante dans la zone des 450-460 cents. Cette zone est extrêmement importante car elle voit coïncider un chiffre rond (450), une résistance horizontale clairement identifiée puisque travaillée pendant près de 2 ans entre la fin 2014 et le milieu de l'année 2016 et une oblique de résistance qui passe par pratiquement tous les plus hauts de ces trois dernières années. En d'autres termes, c'est un point dur qui vient d'être trouvé ici, et il n'est pas étonnant que les vendeurs s'y soient montrés.

En conclusion, en cas de nouvelle attaque fructueuse cette fois-ci et de clôture au-dessus des 460 cents, nous pourrions alors parler de la validation d'un scénario de retournement de long terme. A contrario, sous ce seuil, une latérialisation des cours pourrait avoir lieu, entre les 400 et les 460 cents. 

Par Nicolas Chéron, Stratégiste pour CMC Markets

Suivez moi sur Twitter : @NCheron_CMC - Egalement @CMCMarkets_FR
Clients et lecteurs, n’hésitez pas à nous faire des retours sur les analyses publiées, directement sur gestionclients@cmcmarkets.fr