Lundi 11 juillet, le Brexit pratiquement oublié, les risques bancaires italiens mis de côté, les marchés ont fêté le nouveau record historique du S&P 500 en cours de clôture à 2137 points. Le soutien inconditionnel des banquiers centraux, avec notamment une réserve fédérale américaine (FED) accommodante et une banque du Japon prête à de nouveau intervenir ; la bonne tenue des cours du pétrole et l’anticipation d’une vague de résultats du second trimestre 2016 de bonne facture ont permis aux opérateurs de reprendre confiance dans le marché actions et d’engendrer de nouveaux records historiques sur l’indice directeur américain. Nous entendons souvent dire qu’il n’y a pas de seuil technique à surveiller en cas de nouveaux records d’un actif, or cela n’est pas juste. En effet, grâce à de nombreuses techniques il est concevable d’envisager des cibles haussières que nous allons voir ci-dessous. Evidemment, nous verrons également les cibles baissières en cas de retournement de marché. Évolution du CFD sur le S&P 500 – Données mensuellesSource : CMC Markets, Plateforme Next Generation au 12/07/2016. Performances nettes. Les performances passées ne préjugent pas des performances futures. À long terme, un range s’est formé entre 1993 et 2013, entre 680 et 1 560 points. Par effet de balançoire, c’est-à-dire le report de ce range dans le sens de la cassure, l’objectif haussier théorique ressort à 2 450 points. Pour les Eliottistes, ceux qui utilisent la théorie des vagues d’Eliott, nous pourrions être dans la réalisation d’une vague 5, après la vague corrective latérale (vague 4) que nous connaissons depuis 2014. Or, d’après cette technique, la vague 5 peut être égale à la vague 1 soit une hausse de 700 points et un objectif théorique à 2 500 points. Dans cette périodicité hebdomadaire, les 2 000 points font support. En cas de cassure de ce seuil à cause d’un facteur négatif sur les marchés les 1 800 points pourraient être en ligne de mire. Seule la cassure de ce support pluriannuel engendrerait potentiellement un retournement de tendance avec un premier objectif à 1 560 points soit les anciens plus hauts historiques datant de 2008. Évolution du Future sur le S&P 500 – Données journalièresSource : Prorealtime au 12/07/2016. Performances nettes. Les performances passées ne préjugent pas des performances futures. Curieux de connaître les objectifs théoriques sur l’indice américain avec d’autres techniques nous avons demandé à Karen Peloille, spécialiste Ichimoku affectionnant les points et figures de nous livrer les projections données par cette méthode. En journalier, aucun objectif baissier n’est apparent dans le marché. La résistance clé de 2137 ayant été franchie, tous les objectifs haussiers affichés sont actifs. Ces derniers ressortent à 2 170, 2 200, 2 300 et 2 640 points. Evolution du CFD sur le S&P 500 – Données journalièresSource : CMC Markets, Plateforme Next Generation au 12/07/2016. Performances nettes. Les performances passées ne préjugent pas des performances futures. À plus court terme les chartistes reporteront la hauteur du range dans lequel les cours ont évolués de mars à juin entre 2026 et 2121 soit 95 points à la hausse, ce qui donne un objectif théorique à 2 216 points. Seul un violent retour à l’intérieur de ces bornes invaliderait les perspectives haussières à court terme. Enfin, dernière technique, les expansions de Fibonacci. En partant de la vague haussière du mardi 27 juin lors du dernier point bas au lundi 4 juillet et en reportant les objectifs haussiers grâce à l’outil Fibonacci cela donne les 2 150 soit 61,8% de la vague haussière de départ, puis 2 195 en cas d’extension à 100% de la dernière vague puis 2 240, 2 271 et 2 317 comme objectifs suivants. À contrario, en cas de rupture du dernier point bas à 2 073 points, ces objectifs seraient invalidés. En d’autres termes, les supports majeurs se situent à : - 2 120 points soit l’ancien plus haut du range des derniers mois - 2 071 points (dernier point bas de court terme) - 1 990/2 000 points testés suite au Brexit - 1 800 points le support de moyen/long terme À la hausse, nous pouvons parler de « zones » d’objectifs - Entre 2 170 et 2 240 points - Autour de 2 300 points - Les 2 450/2 500 points avec possible extension à 2 640 points pour finir Par Nicolas Chéron, Stratégiste pour CMC Markets Suivez moi sur Twitter : @NCheron_CMC - Egalement @CMCMarkets_FR Clients et lecteurs, n’hésitez pas à nous faire des retours sur les analyses publiées, directement sur gestionclients@cmcmarkets.fr Les informations fournies présentent un caractère purement informatif, elles ne constituent pas un conseil en investissement, ni une recommandation d’achat ou de vente d’instruments financiers ou de la recherche en investissement. Cette communication n'a pas été élaborée conformément aux dispositions réglementaires visant à promouvoir l'indépendance des analyses financières et à interdire d'effectuer des transactions sur l'instrument concerné avant la diffusion de la communication. Ces informations vous sont fournies à titre indicatif et pourraient ne pas être actualisées. Elles peuvent être amenées à changer sans avertissement préalable. Les anticipations, projections ou objectifs mentionnés sont présentés à titre indicatif et ne sont en aucun cas garantis. CMC Markets ne saurait être tenu responsable s’ils n'étaient pas réalisés ou atteints. Les performances passées d’un investissement donné ne garantissent pas ses performances futures.Sauf avis contraire, les observations, analyses et conclusions présentées sont basées sur des données graphiques de CMC Markets et non sur des données relatives aux instruments sous-jacents réels.CMC Markets ne pourra être tenu responsable d’une perte liée directement ou indirectement à une transaction réalisée sur la base des information fournies.Les CFD (contract for difference) sont des produits financiers complexes, à effet de levier, comportant un risque de perte supérieure au capital investi.Les produits binaires (y compris les Countdowns) sont des produits financiers complexes comportant un fort risque de perte en capital, vous pouvez perdre la totalité de votre investissement.