Sous pression en début de semaine suite à la hausse du 10 ans français (OAT) au-dessus de la barre symbolique des 1%, en raison de la mise en place d’une prime politique en vue des élections française, le CAC 40 a malgré tout tenu son support des 4 750 points, testés avec succès le mardi 31 janvier dernier puis mardi et mercredi de cette semaine. Les craintes des opérateurs en vue des élections françaises et allemandes cette année sont justifiées, mais la tendance haussière de moyen terme des indices européens n’en demeure pas moins haussière, les bénéfices par actions des entreprises européennes sont pour le moment en hausse de 7% sur le trimestre (selon Reuters) et la banque centrale européenne est toujours en soutien (programme d’assouplissement quantitatif de 80 milliards jusqu’à fin mars, puis de 60 milliards d’avril à décembre 2017), soit des soutiens de taille dans un marché en manque de catalyseur à court terme. En conclusion, nous pouvons imager la situation actuelle par un « étau » avec un soutien fondamental d’un côté et une pression politique de l’autre.

Évolution du CFD sur CAC 40 - Données journalières

Source : CMC Markets, Plateforme Next Generation au 10/02/2017. Performances nettes. Les performances passées ne préjugent pas des performances futures.

Graphiquement, le CAC 40 évolue à moyen terme dans un canal haussier ici en bleu. A court terme, à l'inverse, ce dernier consolide avec une légère pente baissière depuis le début de l'année 2017. Le canal baissier matérialisé en orange est un drapeau dont la sortie se fait théoriquement par le haut, ce que tentent d'ailleurs les cours ce jour. En d'autres termes, au-dessus de la borne haute de la borne de ce drapeau à 4 825 points les acheteurs pourraient tenter de reprendre la main, ce qu'ils valideraint potentiellement en cas d'accélération au-dessus des plus hauts de la semaine à 4 850 points. A contrario, en cas de clôture sous les 4 825 points, la réintégration du canal baissier pourrait réveiller les vélléités vendeuses, en direction de nouveau du support journalier situé à 4 750 points. En d'autres termes, la sortie de la zone travaillée actuellement entre 4 825 et 4 850 points sera d'importance.

Par Nicolas Chéron, Stratégiste pour CMC Markets

Suivez moi sur Twitter : @NCheron_CMC - Egalement @CMCMarkets_FR
Clients et lecteurs, n’hésitez pas à nous faire des retours sur les analyses publiées, directement sur gestionclients@cmcmarkets.fr