En juin dernier, alors que le titre Solocal faisait la une des médias à la suite d’un mouvement baissier historique, nous avions fait un focus sur cette société n° 1 de la communication locale en France (cliquez ici pour le lire). Nous avions alors axé notre analyse sur les résultats de l’entreprise, son changement de business model et ses perspectives. A la suite de ce point sur le titre (15/06/15), l’action avait réalisé un démarrage haussier en trombe de 30% avant de baisser progressivement pour atteindre de nouveau ses plus bas cette semaine. Cette fois, nous allons traiter ce dossier différemment et nous focaliser sur le caractère spéculatif de la valeur ainsi que sur sa configuration graphique. 1/ Les valeurs spéculatives sont des actions dont la volatilité est particulièrement élevée. Ce sont souvent des titres de société en mutation ou en difficultés sur lesquelles de longs mouvements baissiers peuvent être constatés tout comme de violents rebonds spéculatifs en cas soit de publication (partenariat, résultats, changement de direction) soit de hausse de l’appétit pour le risque sur les smallcaps (les smallcaps sont des entreprises à petites capitalisations). A l’heure actuelle, malgré la remontée des indices depuis les points bas d’août et de septembre, le compartiment des smallcaps n’a pas profité autant de la hausse que les bigcaps (les plus importantes capitalisations comme les actions du CAC40 par exemple), ce qui peut s’expliquer par les choix stratégiques des gérants et des fonds d’investissement. Toutefois, si les indices devaient tenir leurs supports de moyen terme et éventuellement profiter de l’effet du rallye de Noël (soutien des actions après le 15 décembre), il se pourrait que les traders profitent d’un marché calme de fin d’année pour se focaliser de nouveau sur des dossiers spéculatifs à fort potentiel. Ce serait alors un bon point pour Solocal. 2/ Graphiquement, le titre Solocal est à la croisée des chemins, d’où le titre de cette analyse. Les cours sont actuellement soutenus par une zone de soutien historique comprise entre 6.40 et 6.70 Euros, plus bas de septembre, et maintenus sous pression par une oblique baissière passant par tous les plus hauts en cours de clôture depuis près de 5 mois. Il est d’ailleurs surprenant de voir à quel point les cours sont collés à l’oblique et n’arrivent pas à s’en défaire. Autre fait intéressant, Solocal avait un gap à combler (trou de cotation entre 2 séances), laissé ouvert le 5 octobre, enfin fermé ce jour. On dit généralement qu’un gap attire les cours, ce qui a pu être le cas ici, on dit également que les cours une fois le gap fermé, pourraient repartir dans le sens inverse, soit ici à la hausse. Deux scénarios s’offrent à nous : - L’aversion pour le risque, l’oblique baissière, l’absence de catalyseurs, pèseraient sur le titre entrainant une chute progressive des cours vers les plus bas annuels jusqu’à leur cassure - L’appétit pour le risque, la zone de soutien, l’attrait spéculatif, porteraient les cours au-dessus des 7€, provoquant une cassure de la résistance oblique et ouvrant de nouveau la voie à une vague haussière en direction des résistances situées à 7.7, 9, 10 voire 12€ Par Nicolas Chéron, Stratégiste pour CMC Markets Suivez moi sur Twitter : @NCheron_CMC - Egalement @CMCMarkets_FR Clients et lecteurs, n’hésitez pas à nous faire des retours sur les analyses publiées, directement sur gestionclients@cmcmarkets.fr Les informations fournies présentent un caractère purement informatif, elles ne constituent pas un conseil en investissement, ni une recommandation d’achat ou de vente d’instruments financiers ou de la recherche en investissement. Cette communication n'a pas été élaborée conformément aux dispositions réglementaires visant à promouvoir l'indépendance des analyses financières et à interdire d'effectuer des transactions sur l'instrument concerné avant la diffusion de la communication. Ces informations vous sont fournies à titre indicatif et pourraient ne pas être actualisées. Elles peuvent être amenées à changer sans avertissement préalable. Les performances passées d’un investissement donné ne garantissent pas ses performances futures.Les observations, analyses et conclusions présentées sont basées sur des données graphiques de CMC Markets et non sur des données relatives aux instruments sous-jacents réels.CMC Markets ne pourra être tenu responsable d’une perte liée directement ou indirectement à une transaction réalisée sur la base des information fournies.Les CFD (contract for difference) sont des produits financiers complexes, à effet de levier, comportant un risque de perte supérieure au capital investi.