En fin de semaine dernière, portée par le discours accommodant de Mario Draghi, la paire EUR/USD cédait 1,53% et s’échangeait à 1,1638$. Le CAC 40 est enfin sorti de sa torpeur pour aller chercher les 5 494 points à la clôture du 27 octobre 2017. Sur fonds de croissance économique mondiale vigoureuse et de tensions au Kurdistan irakien, le pétrole WTI travaille désormais une résistance à 54,04$ le baril.

Cette semaine, l’annonce de l’évolution de l’inflation en zone euro sera particulièrement surveillée mardi 31 octobre 2017. Nous analyserons également les PMI au Royaume-Uni (mercredi), en France et en zone euro (jeudi). L’annonce de l’évolution des taux directeurs par la Banque centrale du Royaume-Uni sera particulièrement observée (jeudi).  Enfin la publication de données sur l’évolution du marché du travail aux États-Unis (Non-Farm Payrolls) sera particulièrement attendue vendredi.

Calendrier macroéconomique

Source: CMC Markets, plateforme Next Generation

Évolution du CFD à risque limité EUR/USD - Données 4 heures sur 14 jours

Suite au discours accommodant de Mario Draghi jeudi dernier, l’euro a perdu du terrain face au billet vert. En outre, les bons chiffres de la croissance américaine au troisième trimestre 2017 (3%) ont été un argument supplémentaire pour expliquer le repli de la monnaie unique face au dollar. Dans cet environnement macroéconomique favorable, le dollar continu d’être porté par la perspective d’une troisième hausse de taux par la Réserve fédérale américaine avant la fin de l’année 2017 et la probabilité de nouvelles hausses dans le courant de l’exercice 2018 selon Reuters. Enfin, Donald Trump devrait annoncer cette semaine qui sera le prochain gouverneur de la banque centrale américaine. D’après le site predict.org, Jérôme Powell devrait à 80% être le prochain président de la FED. Nous resterons également attentifs à l’évolution du risque politique en Catalogne.

Évolution des probabilités de nomination à la tête de la FED par candidat

Source : Predict.org le 30 octobre 2017

Ce graphique se rapporte à un CFD à risque limité. Il est possible de perdre la totalité de votre investissement ainsi que les frais de négociation.

Source : CMC Markets, plateforme Next Generation au 30/10/2017. Performances nettes. Les performances passées ne préjugent pas des performances futures

Graphiquement, après avoir enfoncé une zone de support à 1,1700$ qui est devenue une zone de résistance, le cours semble être entré dans une phase de distribution. Si la baisse se confirme, appuyée par les évolutions des moyennes mobiles à 20 jours et 100 jours, alors la paire EUR/USD pourrait aller chercher une zone de support à 1,1530$. Dans le cadre d’un changement de tendance, le cours pourrait se diriger vers cette nouvelle zone de résistance à 1,1700$.

Évolution du CFD à risque limité US SPX 500 - Données 4 heures sur 2 mois

Depuis ses plus bas du mois d’août et l’annonce du projet de réforme fiscale de Donald Trump le 22 août 2017, le S&P 500 a gagné près de 6,03% passant de 2 430 point le 21 août 2017 à 2 576 points le 30 octobre 2017. Il apparaît donc que les investisseurs ont intégré dans leur calcul de valorisation l’impact de cette réforme. Or pour rappel, ce projet ambitieux propose de faire passer le niveau d’imposition des sociétés de 35% actuellement à 20% et in fine de permettre de rapatrier près de 2 600 milliards de dollars de bénéfices. Mais les tensions entre le président américain et une partie de la majorité présentielle pourrait retarder voire remettre en question le bien-fondé d’une telle réforme. « Or un échec de la réforme fiscale ferait probablement perdre 5%, voire plus au S&P 500 », indiquait Goldman Sachs le 20 octobre.

Ce graphique se rapporte à un CFD à risque limité. Il est possible de perdre la totalité de votre investissement ainsi que les frais de négociation.

Source : CMC Markets, plateforme Next Generation au 30/10/2017. Performances nettes. Les performances passées ne préjugent pas des performances futures

Graphiquement, en données 4 heures sur 2 mois l’indice américain est dans une tendance haussière. Le 27 octobre dernier, il atteignait un plus haut historique à 2 580 points. Ceci dit, après avoir buté sur une zone de résistance à 2 583 points le cours a entamé un léger mouvement de repli pour évoluer à 2 575 points le 30 octobre 2017. Si cette tendance baissière se confirmait, le cours pourrait aller chercher une première zone de support à 2 561 points. Si cette zone est travaillée à la baisse alors un mouvement pourrait être initié vers une seconde zone de support identifiée à 2 549 points. Dans le cadre d’un scenario haussier, le cours pourrait retourner aller chercher la zone de résistance à 2 583 points. Si ce scenario se confirmait, alors le mouvement haussier porterait le cours vers une seconde zone de résistance à 2 600 points. Ce seuil de résistance serait plus psychologique que technique.

Évolution du CFD à risque limité Accor - Données 4 heures sur 9 mois

AccorHotels est le premier Groupe hôtelier européen. À la fin du 3ème trimestre 2017, le Groupe gérait un total de 4 209 hôtels (en propre et en franchises). Hormis un niveau d’endettement important (l’agence de notation Standard & Poor's a placé le 17 octobre dernier les notations du Groupe hôtelier sous surveillance "avec implications en développement" suite à la signature d'un accord visant à acquérir le Groupe australien Mantra Group pour environ 900 millions d'euros), le Groupe présente des fondamentaux solides et dégage des niveaux de marge opérationnelle importants et constants (11,04% en 2014, 11,92% en 2015 et 12,36% en 2016)et les dernières révisions à la baisse de chiffre d’affaires pour 2017 semblent être pricées. Rappelons tout de même que l’activité du Groupe pourrait être impactée par des effets de change négatifs et un ralentissement possible dans les pays du Golfe, en Catalogne et à Londres en raison des tensions politiques.

Ce graphique se rapporte à un CFD à risque limité. Il est possible de perdre la totalité de votre investissement ainsi que les frais de négociation.

Source : CMC Markets, plateforme Next Generation au 30/10/2017. Performances nettes. Les performances passées ne préjugent pas des performances futures.

Graphiquement, le titre vient buter sur une résistance identifiée à 43,50€. Après une prise importante de bénéfices (-3,29%) le jour de la publication du chiffre d’affaires du 3ème trimestre 2017 le 20 octobre dernier, le titre semble initier de nouveau un retour vers les 43,50€. Si le cours était amené à enfoncer à la hausse cette zone de résistance, il pourrait entamer un mouvement vers une seconde zone de résistance à 46,02€ identifiée le 28 et 29 octobre 2015. À contrario, si le cours devait entamer un mouvement baissier, il pourrait alors se diriger vers une première zone de support à 40,99€. Si cette zone est travaillée puis franchit à la baisse alors un mouvement vers un support à 38,60€ pourrait être engagé.

Évolution du CFD à risque limité Gaz Naturel - Données journalières sur 9 mois

Le gaz naturel est la troisième source d'énergie mondiale après le pétrole et le charbon, représentant environ 21% de la production mondiale d'énergie primaire. En comparaison, le pétrole représente environ 35% du même marché. D’après un rapport publié par la Banque mondiale le 26 octobre 2017 (Commodity Markets Outlook), les prix du gaz naturel devraient progresser de 3% en 2018.

Ce graphique se rapporte à un CFD à risque limité. Il est possible de perdre la totalité de votre investissement ainsi que les frais de négociation.

Source : CMC Markets, plateforme Next Generation au 30/10/2017. Performances nettes. Les performances passées ne préjugent pas des performances futures

Graphiquement le cours du Gaz Naturel évolue dans un canal baissier dont la droite de résistance est à 3,05$ et la droite de support à 2,57$. Sur du cours terme il est possible d’identifier un biseau descendant au sein de ce canal (droites noires). Techniquement, cette figure haussière pourrait à court terme propulser le cours vers une zone de résistance à 3,00$. Si ce point est enfoncé à la hausse, alors le cours pourrait aller chercher la limite haute de canal à 3,05$. Dans le cadre d’un scenario baissier, le cours pourrait aller chercher une première zone de support à 2,60$ puis s’il entamait un second mouvement baissier à partir de cette zone, alors le cours pourrait aller chercher une deuxième zone de support à 2,52$.

 

Par Louis-Antoine Michelet, Analyste Marchés pour CMC Markets

 

 

Ces informations sont produites par CMC Markets. Elles présentent un caractère purement informatif, elles ne constituent pas un conseil en investissement, ni une recommandation d’achat ou de vente d’instruments financiers ou de la recherche en investissement. Cette communication n'a pas été élaborée conformément aux dispositions réglementaires visant à promouvoir l'indépendance des analyses financières et à interdire d'effectuer des transactions sur l'instrument concerné avant la diffusion de la communication. Ces informations vous sont fournies à titre indicatif et pourraient ne pas être actualisées. Elles peuvent être amenées à changer sans avertissement préalable.

Les anticipations, projections ou objectifs mentionnés sont présentés à titre indicatif et ne sont en aucun cas garantis. CMC ne saurait être tenu responsable s’ils n'étaient pas réalisés ou atteints.

Sauf avis contraire, les observations, analyses et conclusions présentées sont basées sur des données graphiques de CMC Markets et non sur des données relatives aux instruments sous-jacents réels. Les performances passées d’un investissement donné ne garantissent pas ses performances futures. CMC Markets ne pourra être tenu responsable d’une perte liée directement ou indirectement à une transaction réalisée sur la base des informations fournies.

Les CFD à risque limité sont des produits dérivés complexes avec effet de levier assortis automatiquement et de façon inhérente d’un mécanisme de protection permettant de limiter la perte éventuelle au montant investi lors de l’ouverture de la position. Les frais liés à la position ne sont pas inclus dans le montant initial investi. Le montant de la perte potentielle s’entend hors frais. Ces produits ne sont pas adaptés à tous les clients. Ces produits sont liés à des actifs sous-jacents extrêmement variés. Ils présentent des risques spécifiques qui peuvent varier grandement d’un produit à l’autre, par exemple s’agissant de la rapidité des variations de cours ou en matière de liquidité.

CMC Markets UK Plc est agréée par la Financial Conduct Authority (n°173730) du Royaume-Uni et enregistrée auprès de l'Autorité de Contrôle Prudentiel et de Résolution pour exercer ses activités en France depuis son siège social situé 133 Houndsditch, London EC3A 7BX au Royaume-Uni ou à travers sa succursale située 32 rue de Monceau, 75008 Paris - RCS Paris: 525 225 918.

 

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

À propos de CMC Markets

 

Fondé en 1989 par Peter Cruddas, CMC Markets est un Fournisseur de CFD (Contract For Difference) et spécialiste du Trading. À l’origine spécialisé sur le marché des devises (Forex), CMC Markets s’est rapidement positionné sur les CFD (Contract for Difference), avant de lancer en 1996 la première plateforme globale de trading en temps réel sur le Forex. CMC Markets est présent en France depuis 2010. La société s’est introduite en bourse sur le London Stock Exchange le 5 février 2016.