L’indice Big Mac permet de comparer le pouvoir d’achat des monnaies. D’abord publié sous la forme d’un simple trait d’humour, l’indice a par la suite donné lieu à des études plus sérieuses.

Recette universelle, distribution mondiale, le burger le plus célèbre de la planète inspire les économistes depuis de longues années. Et pour cause, valoriser une monnaie est un exercice théorique difficile tant les variables sont nombreuses, comparer les prix du Big Mac d’un pays à l’autre est déjà bien plus simple. Pour bien comprendre cet indice, plongeons ensemble au cœur de l’économie du Burger.

L’indice Big Mac, un outil de comparaison monétaire

Nous sommes en 1986 lorsque le journal The Economist publie pour la première fois l’indice Big Mac dans un but humoristique. Depuis cette date, confronté au succès de son indicateur, le journal économique recueille chaque année les prix du célèbre burger aux quatre coins de la planète afin de les convertir en dollars et de les proposer à ses lecteurs. Avec le temps, ce qui n’était qu’une blague potache est devenu un outil de comparaison monétaire des plus sérieux.

L’indice Big Mac permet de comparer le pouvoir d’achat des monnaies. Pour ce faire, il exprime le taux de change auquel le prix du hamburger d’un pays donné, une fois converti en dollars, serait le même que le prix de ce hamburger aux États-Unis.

La théorie de la Parité de Pouvoir d’Achat

La théorie de la Parité de Pouvoir d’Achat (PPA) suppose qu’à long terme les taux de change s’ajustent de sorte que le prix d’un produit identique (ici le Big Mac) soit le même partout dans le monde. S’il existe des disparités de prix entre deux pays différents, les deux devises n’ont pas le même pouvoir d’achat, l’une des monnaies est donc survalorisée ou sous-valorisée par rapport à l’autre.

Le taux de change PPA correspond au taux de conversion auquel les devises ont le même pouvoir d’achat. L’indice Big Mac est donc tout simplement le taux de change PPA dont le point de comparaison des pouvoirs d’achat est le Big Mac.

Un exemple de calcul de l’indice Big Mac

Admettons que le prix du Big Mac soit de 5,51$ aux États-Unis et de 4,20€ en France. Pour calculer l’indice Big Mac, il suffit de diviser le prix français par le prix américain :

4,20 / 5,51 = 0,76, soit un taux de change théorique de 0,76€ pour 1$. Avec un taux de change actuel de 0,88€ pour 1$, un analyste pourrait donc conclure que l’euro est sous-valorisé.

Les limites de l&rsquo indice Big Mac

Aussi séduisante que cette théorie puisse paraître sur le papier, l’indice Big Mac reste malgré tout assez simpliste. Bien sûr, la composition d’un Big Mac est universelle, mais la composition de son prix évolue selon les pays. La fiscalité, le coût de l’immobilier, le niveau des salaires ou encore la politique commerciale de McDonald’s changent d’un pays à l’autre. Finalement, si la recette reste la même, la structure de prix diffère, et les mesures de PPA sont donc approximatives...

 

 

Ces informations sont produites par CMC Markets. Elles présentent un caractère purement informatif, elles ne constituent pas un conseil en investissement, ni une recommandation d’achat ou de vente d’instruments financiers ou de la recherche en investissement. Cette communication n'a pas été élaborée conformément aux dispositions réglementaires visant à promouvoir l'indépendance des analyses financières et à interdire d'effectuer des transactions sur l'instrument concerné avant la diffusion de la communication Ces informations vous sont fournies à titre indicatif et pourraient ne pas être actualisées. Elles peuvent être amenées à changer sans avertissement préalable. Les anticipations, projections ou objectifs mentionnés sont présentés à titre indicatif et ne sont en aucun cas garantis. CMC ne saurait être tenu responsable s’ils n'étaient pas réalisés ou atteints.