Vallourec est le leader mondial de la fabrication de tubes sans soudure en acier et de produits tubulaires spécifiques destinés à des applications industrielles. Suite à la forte dépréciation des cours du pétrole, l’industrie pétrolière a marqué nettement le pas, les investissements se sont taris et les sociétés parapétrolières ont fortement souffert. Aussi, l’entreprise Vallourec a vu son chiffre d’affaires reculer de plus de 30% sur un an ce qui s’est naturellement fait ressentir sur les cours de l’action, passant de plus de 20 euros au cours actuel de 8.30 euros. Au regard des perspectives de chiffre d’affaires (voir ci-dessous) on notera que ce dernier est attendu stable mais que le résultat net pourrait quant à lui se redresser en 2016, auquel cas le pire pourrait potentiellement être derrière nous… Au sujet des cours du pétrole WTI dont les médias parlent beaucoup actuellement puisque les cours viennent d’inscrire de nouveaux plus bas annuels, certains y verront une poursuite de la chute, d’autres la proximité avec les plus bas de 2008 qui avaient entrainé un fort rebond à partir des 35 Euros. Si tel devait être le cas, l’action Vallourec pourrait fortement en profiter, tout comme cela avait été le cas début octobre, quand le titre a réalisé un rallye haussier de 50% en seulement 6 séances ! Graphiquement le titre Vallourec est en tendance baissière, certes, mais des points positifs peuvent être mis en exergue. On notera parmi ces derniers la surperformance du titre par rapport au pétrole puisque Vallourec n’a pas cassé ses plus bas annuels (le pétrole a enregistré un plus bas annuel hier alors que Vallourec tient bon), des divergences sur indicateurs et un consensus baissier notable sur le secteur pétrolier qui invite désormais à la prudence. Aucun signal haussier n’est pour le moment à noter mais la proximité des plus bas annuels procurerait un timing optimum aux acheteurs spéculatifs si les 7.7 euros n’étaient pas cassés par la suite. Quant aux plus prudents, ces derniers attendraient soit une réaction positive dans la zone de prix actuelle (juste au-dessous ou au-dessus des 8 euros) ou en cas de violent retournement haussier entrainant la cassure du seuil psychologique des 10 euros et de la zone de gap baissier créée en novembre dernier à la suite de la publication des résultats du troisième trimestre. En conclusion, voici un titre qu’il conviendra de surveiller dans les séances/semaines à venir. Je suivrai de près Vallourec dont nous parlerons également dans mon émission quotidienne La Matinale (cliquez ici pour plus d’informations). Par Nicolas Chéron, Stratégiste pour CMC Markets Suivez moi sur Twitter : @NCheron_CMC - Egalement @CMCMarkets_FR Clients et lecteurs, n’hésitez pas à nous faire des retours sur les analyses publiées, directement sur gestionclients@cmcmarkets.fr Les informations fournies présentent un caractère purement informatif, elles ne constituent pas un conseil en investissement, ni une recommandation d’achat ou de vente d’instruments financiers ou de la recherche en investissement. Cette communication n'a pas été élaborée conformément aux dispositions réglementaires visant à promouvoir l'indépendance des analyses financières et à interdire d'effectuer des transactions sur l'instrument concerné avant la diffusion de la communication. Ces informations vous sont fournies à titre indicatif et pourraient ne pas être actualisées. Elles peuvent être amenées à changer sans avertissement préalable. Les performances passées d’un investissement donné ne garantissent pas ses performances futures.Les observations, analyses et conclusions présentées sont basées sur des données graphiques de CMC Markets et non sur des données relatives aux instruments sous-jacents réels.CMC Markets ne pourra être tenu responsable d’une perte liée directement ou indirectement à une transaction réalisée sur la base des information fournies.Les CFD (contract for difference) sont des produits financiers complexes, à effet de levier, comportant un risque de perte supérieure au capital investi.