Depuis le mercredi 27 juillet, dernier rendez-vous des investisseurs avec la Fed, le dollar américain est resté sous pression et recule de 3%, notamment suite à la publication de statistiques (ISM, ventes au détail, indice du Michigan…) inférieures aux attentes. Aussi, la paire EURUSD a profité de ce repli de la devise américaine pour décaler du seuil psychologique des 1,10 aux 1,13, son plus haut niveau depuis le vendredi 24 juin, séance du Brexit. Toutefois, la politique américaine ne devrait pas changer à court terme, Janet Yellen souhaite en théorie toujours monter les taux ce que William Dudley a encore répété aujourd’hui laissant même entrevoir une hausse de taux en septembre ce qui a eu un impact immédiat haussier sur le dollar index. Aussi, si cette option devait être étayée pour septembre, voire pour la fin de l’année, alors que les probabilités de hausse de taux ne dépassent toujours pas 50% en décembre au vu des Fed Funds, le dollar américain en profiterait sûrement. Évolution du CFD sur EURUSD – Données journalièresSource : CMC Markets, Plateforme Next Generation au 16/08/2016. Performances nettes. Les performances passées ne préjugent pas des performances futures. Graphiquement, la paire la plus traitée au monde est à la croisée des chemins. En effet, cette dernière est haussière à court terme mais baissière à moyen terme, quid de la suite ? Techniquement parlant, un élément plaide pour la baisse. Lorsque nous étudions l’EURUSD depuis le début de l’année 2016, nous constatons que la paire a évolué à la hausse dans un canal (ici en bleu) à moyen terme, avant d’en sortir suite au Brexit. Aussi, la hausse récente a mené la paire sur l’ancienne borne basse du canal haussier, réalisant un parfait pullback sous résistance. En d’autres termes, en cas d’accélération haussière au-dessus des 1,132 (plus haut du jour), les acheteurs pourraient garder la main jusqu’aux 1,14, résistance de moyen terme avant les 1,161 (plus hauts annuels). À contrario, si le dollar américain devait rebondir entraînant un retour des cours sous 1,12, la hausse du jour pourrait être considérée comme un piège acheteur avant une reprise de la tendance de moyen terme, la baisse. Par Nicolas Chéron, Stratégiste pour CMC Markets Suivez moi sur Twitter : @NCheron_CMC - Egalement @CMCMarkets_FR Clients et lecteurs, n’hésitez pas à nous faire des retours sur les analyses publiées, directement sur gestionclients@cmcmarkets.fr Les informations fournies présentent un caractère purement informatif, elles ne constituent pas un conseil en investissement, ni une recommandation d’achat ou de vente d’instruments financiers ou de la recherche en investissement. Cette communication n'a pas été élaborée conformément aux dispositions réglementaires visant à promouvoir l'indépendance des analyses financières et à interdire d'effectuer des transactions sur l'instrument concerné avant la diffusion de la communication. Ces informations vous sont fournies à titre indicatif et pourraient ne pas être actualisées. Elles peuvent être amenées à changer sans avertissement préalable. Les anticipations, projections ou objectifs mentionnés sont présentés à titre indicatif et ne sont en aucun cas garantis. CMC Markets ne saurait être tenu responsable s’ils n'étaient pas réalisés ou atteints. Les performances passées d’un investissement donné ne garantissent pas ses performances futures.Sauf avis contraire, les observations, analyses et conclusions présentées sont basées sur des données graphiques de CMC Markets et non sur des données relatives aux instruments sous-jacents réels.CMC Markets ne pourra être tenu responsable d’une perte liée directement ou indirectement à une transaction réalisée sur la base des information fournies.Les CFD (contract for difference) sont des produits financiers complexes, à effet de levier, comportant un risque de perte supérieure au capital investi.Les produits binaires (y compris les Countdowns) sont des produits financiers complexes comportant un fort risque de perte en capital, vous pouvez perdre la totalité de votre investissement.