Jeudi dernier j’écrivais au sujet du pétrole léger américain (WTI) qu’une réaction au-dessus des 40 dollars pourrait entrainer une reprise vers les 42.5 puis 50 USD. En seulement trois séances, le second objectif a pratiquement été atteint suite à une hausse de près de 30% en ligne droite, plus forte hausse en 3 séances depuis 25 ans sur l’or noir. Les raisons furent nombreuses, en voici une liste non exhaustive : - Stocks de pétrole inférieurs aux attentes mercredi dernier - PIB US supérieur aux attentes à 3.7% jeudi dernier - Tensions avec le Yémen vendredi après midi - Rebond des indices boursiers en fin de semaine passée - Situation de survente des indicateurs - Rachat de short massif entrainé par la hausse de volatilité - Retour de l’OPEP sur le devant de la scène après un semestre de silence J’ai pris cette fois le Brent, pour changer, en journalier. Pour revenir sur ce qui s’est passé, voici quelques explications : 1/ On constate que les prix ont cassé les plus bas annuels à 45 USD ce qui a entrainé des stops et créé une accélération en séance vers 42. Par la suite la publication de stocks aux USA démontrant une consommation plus importante que prévue a engendré une vive réaction permettant aux 45 USD d’être repris et de se faire racheter les vendeurs ce qui a accéléré la hausse. 2/ Croissance aux USA et attaques au Yémen ont fait office de combustible engendrant ce mouvement d’une violence historique dû à la hausse de la volatilité sur les marchés en général mais également au niveau record du pétrole sur ses plus bas de 10 ans (ce qui a augmenté l’intérêt des opérateurs pour cet actif) 3/ Objectif rapidement atteint, presque 50% de la baisse précédente a été retracé, la suite sera plus complexe et compliquée, pas forcément haussière. Doutes sur la pérennité du mouvement : On dit souvent qu’un mouvement boursier construit est plus solide qu’une envolée rapide et c’est l’idée que je souhaite ici mettre en avant. La hausse a été entrainée pour de nombreuses raisons techniques de court terme qui ne changent rien au paysage fondamental et graphique de long terme, quant à lui baissier. Il faut donc raison garder. N’oublions pas que le pétrole est ancré dans une tendance de moyen terme et que la hausse peut très vite être effacée… Seuils techniques pivots : - A la hausse 53 bloque, au-dessus les 55 – 55.5 seraient à portée - 50 seuil psychologique fait support - 48 seuil de la moyenne mobile à 20 séances est d’importance Enfin n’oublions pas la publication des stocks hebdomadaires de pétrole mercredi à 16H30 Par Nicolas Chéron, Stratégiste pour CMC Markets Suivi de mes analyses sur les pétroles vous permettant de retracer les scénarios évoqués et de comprendre les mouvements passés et récents : - 19 juin, 2 Juillet, 28 Juillet, 27 Août Suivez moi sur Twitter : @NCheron_CMC Egalement @CMCMarkets_FR Clients et lecteurs, n’hésitez pas à nous faire des retours sur les analyses publiées, directement sur gestionclients@cmcmarkets.frCe commentaire présente un caractère purement informatif et ne constitue ni un conseil en investissement, ni une recommandation d’achat ou de vente d’instruments financiers. CMC Markets ne saurait être tenu responsable quant à l'exactitude, la fiabilité, l'exhaustivité ou la pertinence de ces informations ou données.Les observations, analyses et conclusions qui en résultent sont basées sur des données graphiques de CMC Markets et non sur des données relatives aux instruments sous-jacents réels. L’utilisation de données graphiques a des limites et l’analyse technique n’est pas une science exacte. Nous vous recommandons d’utiliser ces données en complément d’autres supports/facteurs lors de votre prise décision de d’achat ou de vente. N’oubliez pas que les CFD présentent un caractère hautement spéculatif et qu’il est possible de perdre un montant supérieur au capital investi. Les performances passées ne préjugent pas des performances futures.