Un changement de paradigme sur l'or semble bien avoir eu lieu comme nous l'évoquions dans notre dernière analyse sur le métal jaune. La performance de l'or depuis le 1er janvier de +20% (loin devant le CAC 40 -7%) est principalement due à l'aversion au risque qui pèse sur les marchés. D’autres facteurs ont accéléré le courant acheteur ces dernières semaines : le repli du dollar d'une part (qui s'est estompé depuis une semaine), la diversification des Hedge Funds d’autre part qui préfèrent pour certains d’entre eux un placement sur l'or sans rendement à des obligations à taux négatifs. Goldman Sachs qui visait 1000 USD à 12 mois a relevé mardi 10 mai sa prévision à la hausse à 1150 dollars, la banque américaine n'entrevoyant pas de hausse supplémentaire et estimant que le dollar devrait s'apprécier dans les mois à venir (ils entrevoient 15% de hausse dans une note du 11 mai). Néanmoins, un investisseur qui anticiperait un dollar affaibli par une FED, peu convaincante sur la normalisation de sa politique monétaire à venir, pourrait penser l'inverse. En effet, au vue des derniers chiffres américains, le ralentissement redouté par les officiels de la Réserve fédérale américaine pourrait avoir commencé. Après le retournement à la baisse de la confiance des consommateurs ces six derniers mois, les résultats et chiffres d’affaires sont ressortis en moyenne en baisse de -2,1% sur le S&P 500 au premier trimestre. Plus récemment, ce sont les chiffres du chômage publiés le 6 mai dernier qui se sont détériorés avec seulement 160 000 créations d’emplois au lieu des 203 000 attendues. Aussi, en cas de dégradation des fondamentaux américains de moyen terme, la FED se verrait dans l’incapacité de relever de nouveau ses taux ce qui à terme pourrait peser sur le dollar et ainsi profiter au métal doré. Évolution du cours du CFD sur l’or en données hebdomadairesSource : CMC Markets, Plateforme Next Generation. Performances nettes au 12/05/2016. Les performances passées ne préjugent pas des performances futures. A moyen terme, les acheteurs ont démontré leur présence depuis le début de l’année 2016. En engendrant la sortie par le haut d’un triangle de compression (en vert sous 1100) puis par la cassure des 1200 et le test de la résistance de moyen terme des 1300. Nous pouvons également noter qu’une oblique bleu sur le graphique a cédé et qu’un test a été réalisé par les cours sur cette dernière (phénomène de « pullback) validant le mouvement haussier en place. Toutefois, le plus dur reste à faire. L’or évolue toujours dans un canal baissier descendant dont la borne haute se conjugue avec la résistance horizontale des 1300. Seule une cassure de ce cluster (conjonction de résistances) serait un signal haussier fort, permettant par la suite d’entrevoir le ralliement des résistances suivantes situées à 1345 et 1390/1400 dollars. A contrario, tant que les prix resteront bloqués sous ce seuil pivot, la latéralisation peut perdurer. Évolution du cours du CFD sur l’or en données journalières Source : CMC Markets, Plateforme Next Generation. Performances nettes au 12/05/2016. Les performances passées ne préjugent pas des performances futures. A plus court terme, l’appétit pour le risque des opérateurs sur les indices américains notamment ainsi que le rebond du dollar américain (sur le support moyen terme des 92 points sur le dollar index DXY) ont engendré un repli des cours sous les 1300 dollars. Dans cette unité de temps, nous constatons que la moyenne mobile exponentielle à 43 jours (en bleu) colle parfaitement aux récents plus bas et accompagne la hausse. Autrement dit, soit les cours réagissent juste avant ou prennent appui sur cette dernière afin d’attaquer de nouveau les plus hauts annuels, soit en cas de rupture les vendeurs pourraient engendrer une correction plus profonde en direction des 1220 voire des 1180/1200 zone de soutien majeur. Par Nicolas Chéron, Stratégiste pour CMC Markets Suivez moi sur Twitter : @NCheron_CMC - Egalement @CMCMarkets_FR Clients et lecteurs, n’hésitez pas à nous faire des retours sur les analyses publiées, directement sur gestionclients@cmcmarkets.fr Les informations fournies présentent un caractère purement informatif, elles ne constituent pas un conseil en investissement, ni une recommandation d’achat ou de vente d’instruments financiers ou de la recherche en investissement. Cette communication n'a pas été élaborée conformément aux dispositions réglementaires visant à promouvoir l'indépendance des analyses financières et à interdire d'effectuer des transactions sur l'instrument concerné avant la diffusion de la communication. Ces informations vous sont fournies à titre indicatif et pourraient ne pas être actualisées. Elles peuvent être amenées à changer sans avertissement préalable. Les anticipations, projections ou objectifs mentionnés sont présentés à titre indicatif et ne sont en aucun cas garantis. CMC Markets ne saurait être tenu responsable s’ils n'étaient pas réalisés ou atteints. Les performances passées d’un investissement donné ne garantissent pas ses performances futures.Sauf avis contraire, les observations, analyses et conclusions présentées sont basées sur des données graphiques de CMC Markets et non sur des données relatives aux instruments sous-jacents réels.CMC Markets ne pourra être tenu responsable d’une perte liée directement ou indirectement à une transaction réalisée sur la base des information fournies.Les CFD (contract for difference) sont des produits financiers complexes, à effet de levier, comportant un risque de perte supérieure au capital investi.Les produits binaires (y compris les Countdowns) sont des produits financiers complexes comportant un fort risque de perte en capital, vous pouvez perdre la totalité de votre investissement.