Alors que le billet vert gagne +5,1% depuis le début de l’année, sur la même période, l’indice MSCI EM représentatif des économies émergentes perd quant à lui plus de 20%.

Avec une économie au beau fixe et une inflation proche des 2%, la Réserve fédérale américaine poursuit la remontée graduelle de ses taux d’intérêt. Porté par ce contexte particulièrement favorable, le « roi dollar » retrouve de sa superbe et Donald Trump célèbre ce dollar « great again ». Pourtant, ce scénario ne fait pas que des heureux.

Alors que le billet vert gagne +5,1% depuis le début de l’année, sur la même période, l’indice MSCI EM représentatif des économies émergentes perd quant à lui plus de 20%. Les projecteurs se braquent aujourd’hui sur la Turquie de Recep Tayyip Erdogan, mais d’autres pays tels que l’Argentine, le Chili, ou l’Afrique du Sud sont également exposés en raison de l’importance de leurs besoins en capitaux étrangers. Avec une importante part de sa dette libellée en dollars, la Russie et son rouble n’échappent pas non plus aux troubles du marché des changes.

Les matières premières sont elles aussi dans le collimateur des investisseurs. Sous la barre des 6 000$, la tonne de cuivre est au plus bas depuis 13 mois. Quant à l’once d’or, les positions spéculatives baissières sur ses contrats futures n’ont jamais été aussi fortes au cours des dernières 17 années…

Victime lui aussi des spéculateurs mais cette fois sur le marché des actions, le fabriquant de voitures électriques Tesla est actuellement la compagnie la plus vendue à découvert des États-Unis avec une position spéculative baissière dont les gains latents ont atteint vendredi les 1,2 milliards de dollars. Interviewé par le New York Times, son fondateur Elon Musk confiait la semaine passée ses difficultés dans un exercice de transparence peu commun pour les dirigeants d’entreprises cotées, de quoi alimenter encore davantage les nombreuses rumeurs autour des difficultés rencontrées par l’entreprise.

Alors que les discussions commerciales ont repris entre les États-Unis et la Chine, le S&P 500 évolue à 2 850,13 points, à quelques encablures de ses plus hauts historiques.


Source : plateforme CMC Markets NEXT GENERATION.

Cette semaine, la Grèce devrait sortir dès aujourd’hui du plan de sauvetage inédit mis en place par l’Union européenne et le Fonds Monétaire International à l’occasion de la crise de la zone euro. Dans le même temps, le Venezuela prévoit quant à lui de retirer cinq zéros au Bolivar alors que l’inflation dans le pays atteint des niveaux records.

Mercredi, les investisseurs pourront suivre la publication des minutes de la FED. D’après les analystes, ce rendez-vous pourrait ne pas révéler d’informations importantes, les marchés seront toutefois attentifs à la façon dont le communiqué évoque l’inflation et les perspectives économiques des États-Unis. Ce même jour, Washington a également prévu d’imposer de nouvelles sanctions à l’encontre de Moscou dans un nouvel épisode de la guerre commerciale.

Jeudi, l’affrontement commercial opposera cette fois la Chine aux États-Unis avec l’entrée en vigueur de nouvelles barrières douanières concernant 16 milliards de biens chinois importés.

Rendez-vous le plus attendu de la semaine, la réunion des banquiers centraux à Jackson Hole dans l’État du Wyoming se déroulera de jeudi à samedi. Jerome Powell, président de la FED s’exprimera vendredi au sujet des politiques monétaires à mener dans une économie en mutation.

Évolution du CFD à risque limité France 40 - Données hebdomadaires sur 2 ans


Ce graphique se rapporte à un CFD à risque limité. Il est possible de perdre la totalité de votre investissement ainsi que les frais de négociation. Source : CMC Markets, plateforme Next Generation au 17/08/2018. Performances nettes. Les performances passées ne préjugent pas des performances futures.

Au terme d’une semaine boursière agitée, le CFD à risque limité France 40 poursuit son repli suite à son échec sur la résistance des 5 535 points. Dans ce contexte, la baisse des cours pourrait se poursuivre en direction du support des 5 250 points, puis du support des 5 030 points. À l’inverse, un dépassement de cette résistance des 5 535 points pourrait permettre à l’indice parisien d’enclencher une nouvelle impulsion haussière susceptible de l’emmener vers de nouveaux plus hauts historiques.

Évolution du CFD à risque limité EURUSD - Données hebdomadaires sur 2 ans


Ce graphique se rapporte à un CFD à risque limité. Il est possible de perdre la totalité de votre investissement ainsi que les frais de négociation. Source : CMC Markets, plateforme Next Generation au 17/08/2018. Performances nettes. Les performances passées ne préjugent pas des performances futures.

Suite à la rupture du support des 1,1560, la paire EUR/USD temporise. Désormais en tendance baissière, la monnaie unique pourrait poursuivre son mouvement en direction du seuil psychologique des 1,1000. Dans ce contexte baissier, seule une réintégration de l’ancien support devenu résistance à 1,1590 pourrait remettre en cause la tendance en cours et annoncer une reprise haussière.

Évolution du CFD à risque limité OR - Données hebdomadaires sur 3 ans


Ce graphique se rapporte à un CFD à risque limité. Il est possible de perdre la totalité de votre investissement ainsi que les frais de négociation. Source : CMC Markets, plateforme Next Generation au 17/08/2018. Performances nettes. Les performances passées ne préjugent pas des performances futures.

L’once d’or accélère à la baisse suite à la rupture du support des 1 205$. En tendance baissière depuis le mois d’avril, le métal jaune pourrait poursuivre sa baisse en direction du support des 1 125$. Dans ce contexte, seule un dépassement de la résistance des 1 205$ pourrait mettre un terme à la spirale baissière en cours. Les catalyseurs du mouvement baissier en cours pourraient se trouver du côté de l’appréciation du billet vert.

 

Ces informations sont produites par CMC Markets. Elles présentent un caractère purement informatif, elles ne constituent pas un conseil en investissement, ni une recommandation d’achat ou de vente d’instruments financiers ou de la recherche en investissement. Cette communication n'a pas été élaborée conformément aux dispositions réglementaires visant à promouvoir l'indépendance des analyses financières et à interdire d'effectuer des transactions sur l'instrument concerné avant la diffusion de la communication Ces informations vous sont fournies à titre indicatif et pourraient ne pas être actualisées. Elles peuvent être amenées à changer sans avertissement préalable. Les anticipations, projections ou objectifs mentionnés sont présentés à titre indicatif et ne sont en aucun cas garantis. CMC ne saurait être tenu responsable s’ils n'étaient pas réalisés ou atteints.