Statu quo de la Réserve fédérale américaine et symposium économique de Jackson Hole offrent aux marchés américains l’opportunité d’enregistrer de nouveaux records.

Les critiques répétées du président Donald Trump n’y feront rien, Jerome Powell maintient le cap de sa politique monétaire et confirme la remontée graduelle des taux d’intérêt américains.

Comme l’on pouvait s’y attendre, la Réserve fédérale américaine laisse pour le moment ses taux directeurs inchangés (1,75% - 2%). La bonne santé des indicateurs économiques associée à des chiffres d’inflation proches des 2% pourraient toutefois conduire l’institution à relever de nouveau ses taux lors de sa prochaine réunion (23 et 24 septembre).

Si le scénario d’une remontée graduelle des taux d’intérêt fait l’unanimité à court terme, les pronostics se font plus hésitants quant aux variations attendues pour l’année 2019, une année au cours de laquelle les taux directeurs américains pourraient rejoindre leur niveau d’équilibre (i.e un niveau n’ayant pas d’impact sur le rythme de croissance de l’économie).

Ce statu quo de la FED associé à l’intervention très académique de Jerome Powell lors du symposium économique de Jackson Hole ont offert aux marchés américains l’opportunité d’enregistrer de nouveaux records. Suite à un point haut marqué à 2 876,16 points en séance, le S&P500 a finalement terminé sa dernière séance de la semaine en hausse de +0,6% à 2 874,69 points.

En dépit de l’enlisement des négociations commerciales entre la Chine et les États-Unis, de l’annulation de la visite du secrétaire d’État américain Mike Pompeo en Corée du Nord, et de l’émergence de nouvelles affaires judiciaires en lien direct avec Donald Trump, les investisseurs choisissent de voir le verre à moitié plein à l’approche de la rentrée.

Au sein de la cote, l’action Tesla enregistre enfin une bonne semaine avec un rebond de  +5,67%. Après avoir fait part de sa volonté de retirer le titre de la bourse le 7 août dernier, Elon Musk a finalement choisi de faire marche arrière sous la pression des investisseurs et du gendarme de la bourse américaine : la SEC. Tesla restera donc publique.


Source : plateforme CMC Markets NEXT GENERATION.

Pour cette dernière semaine avant la rentrée, les marchés pourront suivre les résultats de quatre banques commerciales chinoises : Agricultural Bank of Chine et China Construction Bank (mardi), puis Bank of China et Industrial and Commercial Bank of China (jeudi). Enjeux de taille, la décélération de la croissance économique chinoise et la gestion de sa dette restent la préoccupation majeure des investisseurs.

Mercredi, le PIB américain du second trimestre 2018 est attendu en très légère baisse à +4% (contre +4,1% en première estimation). Lancée sur un rythme de croissance inédit depuis 2014, l’économie américaine pourrait poursuivre sa dynamique avec un rythme de croissance de +3% attendu pour le second semestre de cette année.

Côté européen, quelques statistiques viendront également ponctuer cette semaine avec la publication du PIB trimestriel français mardi, puis celle de l’indice de confiance des consommateurs jeudi, et celle des chiffres du chômage et de l’inflation vendredi pour terminer la semaine.

Réunis en sommet à Vienne, les ministres des Affaires étrangères de l’Union européenne discuteront de l’intégration des pays d’Europe de l’Est mais également des relations entre le Vieux continent et le pays de l’Oncle Sam, notamment au regard des avancées du processus de dénucléarisation de la Corée du Nord.

Évolution du CFD à risque limité France 40 - Données hebdomadaires sur 2 ans


Ce graphique se rapporte à un CFDà risque limité. Il est possible de perdre la totalité de votre investissement ainsi que les frais de négociation. Source : CMC Markets, plateforme Next Generation au 24/08/2018 Performances nettes. Les performances passées ne préjugent pas des performances futures.

Prisonnier d’un range formé par la résistance des 5 536 points et par le support des 5 250 points, l’indice parisien a choisi la semaine passée de repartir de l’avant en direction de sa borne haute. Dans ce contexte, les investisseurs pourront attendre un éventuel test de la résistance des 5 536 points dont le franchissement pourrait amener le CFD à risque limité France 40 vers de nouveaux points hauts annuels. À l’inverse, une rupture du support des 5 250 points pourrait entraîner l’indice parisien dans une nouvelle phase d’impulsion baissière en direction des 5 030 points.

Évolution du CFD à risque limité EURUSD - Données hebdomadaires sur 3 ans


Ce graphique se rapporte à un CFD à risque limité. Il est possible de perdre la totalité de votre investissement ainsi que les frais de négociation. Source : CMC Markets, plateforme Next Generation au 24/08/2018. Performances nettes. Les performances passées ne préjugent pas des performances futures.

La paire EUR/USD avait testé à de multiples reprise le support des 1,1560 avant de le casser, la voici désormais de retour au-dessus de ce niveau clé. Dans ce contexte, la reprise haussière pourrait se poursuivre en direction de la résistance des 1,2090, puis de la résistance des 1,2520. À l’inverse, une clôture hebdomadaire en-dessous du support des 1,1560 pourrait déclencher une nouvelle impulsion baissière en direction du seuil symbolique des 1,1000.

Évolution du CFD à risque limité OR - Données hebdomadaires sur 3 ans


Ce graphique se rapporte à un CFD à risque limité. Il est possible de perdre la totalité de votre investissement ainsi que les frais de négociation. Source : CMC Markets, plateforme Next Generation au 24/08/2018. Performances nettes. Les performances passées ne préjugent pas des performances futures.

Au terme d’un mouvement baissier de plus de 15%, l’once d’or s’offre enfin un rebond pour terminer la semaine en hausse de +1,78%. Désormais au contact de la résistance des 1 205$, le métal jaune pourrait parvenir à franchir ce niveau clé pour se diriger en direction des 1 235$. En cas d’échec, une nouvelle vague baissière pourrait entraîner l’once d’or en direction du support majeur des 1 125$.

 

 

Ces informations sont produites par CMC Markets. Elles présentent un caractère purement informatif, elles ne constituent pas un conseil en investissement, ni une recommandation d’achat ou de vente d’instruments financiers ou de la recherche en investissement. Cette communication n'a pas été élaborée conformément aux dispositions réglementaires visant à promouvoir l'indépendance des analyses financières et à interdire d'effectuer des transactions sur l'instrument concerné avant la diffusion de la communication Ces informations vous sont fournies à titre indicatif et pourraient ne pas être actualisées. Elles peuvent être amenées à changer sans avertissement préalable. Les anticipations, projections ou objectifs mentionnés sont présentés à titre indicatif et ne sont en aucun cas garantis. CMC ne saurait être tenu responsable s’ils n'étaient pas réalisés ou atteints.