En hausse de 8% depuis lundi 5 décembre, date de la dernière secousse indicielle à l’ouverture engendrée par le résultat du référendum italien, l’indice français fait une pause depuis lundi 19 décembre sous les 4 850 points. Cette zone clé de moyen terme correspond à la borne haute d’un canal haussier en place depuis le point bas du Brexit et parfaitement respectée le jour de l’élection de Donald Trump le 9 novembre dernier.

Les valeurs bancaires de la zone euro consolident leur hausse récente ce jour, pénalisées par les velléités baissières en place sur les banques des pays du sud. En effet, l’Italie pourrait avoir à mettre en place un plan d’aide de 20 milliards pour recapitaliser ses banques qui détiennent près d'un tiers des 990 milliards d'euros de créances douteuses de la zone euro, selon des chiffres de la Banque Centrale Européenne (BCE) publiés le 29 novembre dernier. À cela s’ajoute le jugement défavorable de la Cour de justice de l’Union européenne concernant les crédits immobiliers à taux variable en Espagne qui pèse sur les banques du pays. Rien ne semble arrêter la tendance haussière en place mais les opérateurs garderont un œil sur ces développements.

Notons que nous entrons dans les dernières séances de l’année et notamment la fameuse semaine du rallye de noël. Les performances du lundi au vendredi de la 3ème semaine de décembre furent de 5,43% en 2011, 0,79% en 2012, 3,5% en 2013, 3,59% en 2014 et 1,16% en 2015. Enfin, le mois de décembre est connu pour être le second mois le plus haussier de l’année après avril, ce qui semble se confirmer une nouvelle fois cette année.

Évolution du CFD sur CAC 40 – Données journalières

Source : CMC Markets, Plateforme Next Generation au 21/12/2016. Performances nettes. Les performances passées ne préjugent pas des performances futures.

Graphiquement, l’indice français est en tendance haussière à court et moyen terme. En cas d’échec sous les 4 850 points, un retour sur le seuil psychologique des 4 800 voire du support à 4 740 points n’aurait rien d’illégitime. Seule une cassure de ce dernier nous ferait douter d’une possible continuation haussière en début d’année. Enfin, à la hausse, ne sous estimons pas une possible cassure des 4 850 points, auquel cas une accélération vers les 4 900 voire les fameux 5 000 points pourrait se concrétiser, notamment si les indices américains gardent le cap haussier.

Par Nicolas Chéron, Stratégiste pour CMC Markets

Suivez moi sur Twitter : @NCheron_CMC - Egalement @CMCMarkets_FR
Clients et lecteurs, n’hésitez pas à nous faire des retours sur les analyses publiées, directement sur gestionclients@cmcmarkets.fr

Les informations fournies présentent un caractère purement informatif, elles ne constituent pas un conseil en investissement, ni une recommandation d’achat ou de vente d’instruments financiers ou de la recherche en investissement. Cette communication n'a pas été élaborée conformément aux dispositions réglementaires visant à promouvoir l'indépendance des analyses financières et à interdire d'effectuer des transactions sur l'instrument concerné avant la diffusion de la communication. Ces informations vous sont fournies à titre indicatif et pourraient ne pas être actualisées. Elles peuvent être amenées à changer sans avertissement préalable. Les anticipations, projections ou objectifs mentionnés sont présentés à titre indicatif et ne sont en aucun cas garantis. CMC Markets ne saurait être tenu responsable s’ils n'étaient pas réalisés ou atteints. Les performances passées d’un investissement donné ne garantissent pas ses performances futures.
Sauf avis contraire, les observations, analyses et conclusions présentées sont basées sur des données graphiques de CMC Markets et non sur des données relatives aux instruments sous-jacents réels.
CMC Markets ne pourra être tenu responsable d’une perte liée directement ou indirectement à une transaction réalisée sur la base des information fournies.

Les CFD (contract for difference) sont des produits financiers complexes, à effet de levier, comportant un risque de perte supérieure au capital investi.
Les produits binaires (y compris les Countdowns) sont des produits financiers complexes comportant un fort risque de perte en capital, vous pouvez perdre la totalité de votre investissement.