Analyse du Riz paddy, coté au Chicago Board of Trade (CBoT) en cents US /livre Dans notre analyse datant du 18 avril 2016 sur le riz nous écrivions : « …les cours ont opéré un gap baissier à l’ouverture sur le seuil psychologique des 10 cents avant de reprendre leur appréciation. L’analyse technique laisserait sous-entendre qu’une vague haussière de la hauteur du canal baissier pourrait se développer, l’objectif théorique de la hausse se situerait alors dans la zone des 11,5 cents.» Un mois plus tard, le 18 mai, les cours du riz atteignaient et dépassaient cet objectif de prix en inscrivant un plus haut annuel à 11,86 cents. Par la suite, les vendeurs ont repris la main et les cours ont perdu 20% en l’espace de 3 mois. De retour sur leurs plus bas de 12 mois, à 9,2 cents, ne serait-il pas de nouveau attractif de mettre le riz sous surveillance ? C’est ce que nous pensons. Évolution du CFD sur le Riz – Données hebdomadairesSource : CMC Markets, Plateforme Next Generation au 11/08/2016. Performances nettes. Les performances passées ne préjugent pas des performances futures. Graphiquement, en données hebdomadaires, les cours du Riz sont en tendance baissière avec une succession de points hauts de plus en plus bas. Seul facteur positif pour le moment les cours semblent une nouvelle fois réagir à l’approche du seuil psychologique des 9 cents. En cas de cassure appuyée par une hausse de la volatilité, les perspectives demeureraient baissières. Toutefois, si le riz arrive à se stabiliser au-dessus de cette zone de prix, avec la possibilité d’un excès sous le support, il conviendrait de surveiller un éventuel retournement haussier dans les unités de temps courtes. Évolution du CFD sur le Riz – Données journalièresSource : CMC Markets, Plateforme Next Generation au 11/08/2016. Performances nettes. Les performances passées ne préjugent pas des performances futures. A plus court terme, les vendeurs ont la main pour le moment et voici les options pour la suite : 1/ Le support est enfoncé, aucune réaction ne prend forme et la baisse perdure sous le seuil psychologique des 9 à moyen terme. 2/ Le support est testé, avec un possible excès dessous, puis une réaction haussière prend forme auquel cas notre attention serait requise. 3/ Les cours réagissent dans les séances à venir à la hausse et cassent les 9,65 cents, plus hauts des mardis 2 et 9 août et un retournement haussier se matérialise alors. Si je vous parle de l’option 2 avec un possible excès baissier c’est parce que le Riz a jusqu’ici pour habitude de réagir lorsqu’il atteint des situations de survente, d’excès baissier, sorte de paroxysme du pessimisme des opérateurs. En effet, en étudiant le comportement de cette matière première, on se rend compte qu’à plusieurs reprises, lorsque les cours sortent par le bas des bandes de bollinger et atteignent la zone de survente (encadrés sur le graphique), une réaction haussière prend souvent forme par la suite. Bis repetita ? C’est ce que nous verrons dans les séances à venir. Par Nicolas Chéron, Stratégiste pour CMC Markets Suivez moi sur Twitter : @NCheron_CMC - Egalement @CMCMarkets_FR Clients et lecteurs, n’hésitez pas à nous faire des retours sur les analyses publiées, directement sur gestionclients@cmcmarkets.fr Les informations fournies présentent un caractère purement informatif, elles ne constituent pas un conseil en investissement, ni une recommandation d’achat ou de vente d’instruments financiers ou de la recherche en investissement. Cette communication n'a pas été élaborée conformément aux dispositions réglementaires visant à promouvoir l'indépendance des analyses financières et à interdire d'effectuer des transactions sur l'instrument concerné avant la diffusion de la communication. Ces informations vous sont fournies à titre indicatif et pourraient ne pas être actualisées. Elles peuvent être amenées à changer sans avertissement préalable. Les anticipations, projections ou objectifs mentionnés sont présentés à titre indicatif et ne sont en aucun cas garantis. CMC Markets ne saurait être tenu responsable s’ils n'étaient pas réalisés ou atteints. Les performances passées d’un investissement donné ne garantissent pas ses performances futures.Sauf avis contraire, les observations, analyses et conclusions présentées sont basées sur des données graphiques de CMC Markets et non sur des données relatives aux instruments sous-jacents réels.CMC Markets ne pourra être tenu responsable d’une perte liée directement ou indirectement à une transaction réalisée sur la base des information fournies.Les CFD (contract for difference) sont des produits financiers complexes, à effet de levier, comportant un risque de perte supérieure au capital investi.Les produits binaires (y compris les Countdowns) sont des produits financiers complexes comportant un fort risque de perte en capital, vous pouvez perdre la totalité de votre investissement.