En Juin dernier, le Gouvernement Régional du Kurdistan (KRG) a annoncé que le 25 septembre 2017 se tiendrait un référendum sur l’indépendance kurde. Or ce référendum devrait tout à la fois perturber les alliances politiques actuelles et peut être le cours du pétrole. En effet, La région désignée par le KRG comme un territoire kurde dans le futur, inclut des territoires qui ne sont pas officiellement dans la région autonome kurde mais qui sont contrôlés par les forces peshmerga kurdes. Ces régions incluent d’importantes ressources pétrolières dans le nord de l’Irak. En effet, selon Voice of America news, le KRG devrait contrôler seulement 6% des ressources pétrolières iraquienne mais en contrôle en réalité 20%.

Si le oui l’emporte et que le nouvel état arrive à maintenir militairement sa nouvelle indépendance, le Kurdistan devrait contrôler alors 28,5 milliards de barils de réserves de pétrole brut. Ceci pourrait propulser le pays au sommet de la liste des plus importants producteurs pétroliers, juste au-dessus du Nigéria.

Ceci dit, ce changement politique ne devrait pas avoir de répercussion particulière sur les cours de l’or noir à court terme. En effet, il semblerait que le KRG continue à produire du pétrole dans les proportions actuelles (16,8 millions de barils par mois selon le KRG Natural Ressources Ministry). Mais sur du plus long terme, il se pourrait que des variables d’ajustement soient réalisées et notamment par le biais de questions géopolitiques.

Rappelons que le pétrole kurde est actuellement acheminé par le pipeline Kirkuk-Ceyhan qui le dirige vers la Turquie. Or cette dernière a toujours été opposée à l’idée d’une indépendance du Kurdistan. Le gouvernement kurde considère le Kurdistan Workers Party (PKK) comme un groupe terroriste. À ce titre il existe donc un risque que le gouvernement d’Erdogan coupe cette route d’acheminement, ce qui aurait une incidence immédiate sur les cours du pétrole.

Le risque réside également dans la reconnaissance ou non par l’Organisation des Pays Exportateurs de Pétrole (OPEP) de ce nouveau pays producteur. En effet, si les membres de l’institution sont amenés à reconnaitre internationalement l’indépendance kurde, il se pourrait que cela ravive les tensions entre l’Iraq et l’Iran et par ricochets, les tensions sur le marché pétrolier.

Évolution du CFD à risque limité Pétrole US Brut Léger - Données journalières sur 3 ans

 Ce graphique se rapporte à un CFD à risque limité. Il est possible de perdre la totalité de votre investissement ainsi que les frais de négociation

Source : CMC Markets, Plateforme Next Generation au 19/09/2017. Performances nettes. Les performances passées ne préjugent pas des performances futures

 

Graphiquement, le pétrole américain évolue depuis le début de l’année 2017 dans un canal dont la fourchette est comprise entre 41,57 dollars et 54,41 dollars. Actuellement le cours semble se maintenir dans la moyenne du canal à 47,95$. À l’intérieur du canal se dégage une résistance à 53,51$ et un support à 43,54 $. À court terme une tendance haussière semble se dégager.

Pour Bjarne Schieldrop, analyste chez SEB Markets, les cours du pétrole brut pourraient à court terme continuer à monter, notamment grâce à la baisse des réserves, à l'engagement ferme de l'OPEP de limiter sa production, et à la baisse des puits actifs. Mais "une hausse (des prix) dans les mois à venir ne doit pas être prise pour argent comptant comme le signe de ce à quoi il faut s'attendre pour 2018" car les intentions officielles de l'OPEP pour ses limitations de production au-delà de mars prochain sont toujours inconnues, a-t-il ajouté.

Par Louis-Antoine Michelet, Analyste Marchés pour CMC Markets

 

 

Ces informations sont produites par CMC Markets. Elles présentent un caractère purement informatif, elles ne constituent pas un conseil en investissement, ni une recommandation d’achat ou de vente d’instruments financiers ou de la recherche en investissement. Cette communication n'a pas été élaborée conformé ment aux dispositions réglementaires visant à promouvoir l'indépendance des analyses financières et à interdire d'effectuer des transactions sur l'instrument concerné avant la diffusion de la communication. Ces informations vous sont fournies à titre indicatif et pourraient ne pas être actualisées. Elles peuvent être amenées à changer sans avertissement préalable.

Les anticipations, projections ou objectifs mentionnés sont présentés à titre indicatif et ne sont en aucun cas garantis. CMC ne saurait être tenu responsable s’ils n'étaient pas réalisés ou atteints.

Sauf avis contraire, les observations, analyses et conclusions présentées sont basées sur des données graphiques de CMC Markets et non sur des données relatives aux instruments sous-jacents réels. Les performances passées d’un investissement donné ne garantissent pas ses performances futures. CMC Markets ne pourra être tenu responsable d’une perte liée directement ou indirectement à une transaction réalisée sur la base des informations fournies.

Les CFD à risque limité sont des produits dérivés complexes avec effet de levier assortis automatiquement et de façon inhérente d’un mécanisme de protection permettant de limiter la perte éventuelle au montant investi lors de l’ouverture de la position. Les frais liés à la position ne sont pas inclus dans le montant initial investi. Le montant de la perte potentielle s’entend hors frais. Ces produits ne sont pas adaptés à tous les clients. Ces produits sont liés à des actifs sous-jacents extrêmement variés. Ils présentent des risques spécifiques qui peuvent varier grandement d’un produit à l’autre, par exemple s’agissant de la rapidité des variations de cours ou en matière de liquidité.

CMC Markets UK Plc est agréée par la Financial Conduct Authority (n°173730) du Royaume-Uni et enregistrée auprès de l'Autorité de Contrôle Prudentiel et de Résolution pour exercer ses activités en France depuis son siège social situé 133 Houndsditch, London EC3A 7BX au Royaume-Uni ou à travers sa succursale située 32 rue de Monceau, 75008 Paris - RCS Paris: 525 225 918.

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

À propos de CMC Markets

Fondé en 1989 par Peter Cruddas, CMC Markets est un Fournisseur de CFD (Contract For Difference) et spécialiste du Trading. À l’origine spécialisé sur le marché des devises (Forex), CMC Markets s’est rapidement positionné sur les CFD (Contract for Difference), avant de lancer en 1996 la première plateforme globale de trading en temps réel sur le Forex. CMC Markets est présent en France depuis 2010. La société s’est introduite en bourse sur le London Stock Exchange le 5 février 2016.