(CMC Markets) - L'indice français caracole en tête des performances en Europe ces dernières séances tiré par le secteur de l'énergie qui opère un retour en force grâce au rebond de 20% du pétrole ces dernières semaines. A Noël l'indice est passé de 3900 à 4400 car les opérateurs ont compris que le pire était passé à court terme avec la Russie. En début d'année ils ont anticipé le Quantitative easing européen en se dirigeant vers 4800 et par la suite ils l'ont salué en cassant les 5000 points en direction de nouveaux records pluriannuels. Le marché est bull (haussier) et il convient de ne pas se mettre en face sans alerte baissière. A court terme l'indice français arrive graphiquement sur un haut de canal et un objectif technique à 5250 points. Néanmoins, rien ne semble l'arrêter j'ai donc tenté de prendre du recul sur la situation. Voyez par vous même le canal journalier dans un canal hebdomadaire. Si une accélération se produit, ce qui est possible au vue de l'euphorie actuelle, les 5500/5600 sont envisageables. Parallèlement à cela le DAX casse son range par le haut, soyons factuels. Et les US ne montent plus mais ne lâchent pas de terrain non plus. En conclusion, surveillons les 5250 en début de semaine prochaine, point clé de résistance. Par Nicolas Chéron, Stratégiste pour CMC Markets Suivez moi sur Twitter : @NCheron_CMC Egalement @CMCMarkets_FR Clients et lecteurs, n’hésitez pas à nous faire des retours sur les analyses publiées, directement sur gestionclients@cmcmarkets.frCe commentaire présente un caractère purement informatif et ne constitue ni un conseil en investissement, ni une recommandation d’achat ou de vente d’instruments financiers. CMC Markets ne saurait être tenu responsable quant à l'exactitude, la fiabilité, l'exhaustivité ou la pertinence de ces informations ou données.Les observations, analyses et conclusions qui en résultent sont basées sur des données graphiques de CMC Markets et non sur des données relatives aux instruments sous-jacents réels. L’utilisation de données graphiques a des limites et l’analyse technique n’est pas une science exacte. Nous vous recommandons d’utiliser ces données en complément d’autres supports/facteurs lors de votre prise décision de d’achat ou de vente. N’oubliez pas que les CFD présentent un caractère hautement spéculatif et qu’il est possible de perdre un montant supérieur au capital investi. Les performances passées ne préjugent pas des performances futures.