La semaine passée nous mettions en exergue le fait que le CAC 40 étaient en train de s'extraire d'un drapeau descendant (cliquez ici pour relire cette analyse). Etait alors expliqué qu'une cassure haussière pouvait éventuellement se produire au-dessus des 4 850 points, pivot clé dépassé dès le lendemain, engendrant ainsi une accélération en direction des plus hauts annuels, où l'indice français se trouve actuellement, à 4 915 points.

Voici une liste non exhaustive des raisons de ce mouvement haussier :

- les indices américains enregistrent de nouveaux records historiques tous les jours en ce début de semaine

- le secteur bancaire se comporte bien à l'image de Crédit Agricole ce jour après publication

- les bénéfices par action en Europe (+7%) et aux USA (+8,3%) soutiennent le marché action

- les banques centrales sont encore et toujours en soutien (banque centrale européenne et banque centrale du Japon principalement)

- le risque politique semble s'estomper sur le CAC 40 avec un spread entre le 10 ans français et le 10 ans allemand qui s'est réduit sous les 70 points de base.

L'indice français est haussier à moyen terme mais il est de nouveau sous une résistance de taille et ce, après 5 séances consécutives de hausse en clôture. Aussi, une pause n'aurait rien d'illégitime. Néanmoins, la dynamique en place est forte et la probabilité d'une résolution haussière dans le sens de la tendance de fond reste élevée, ce qu'il ne faut pas négliger. La clôture du jour aura donc une importance capitale, car elle pourrait donner le tempo pour la suite.

Évolution du CFD sur le CAC 40 - Données journalièresSource : CMC Markets, Plateforme Next Generation au 15/02/2017. Performances nettes. Les performances passées ne préjugent pas des performances futures.

Graphiquement, à moyen terme, la tendance est clairement haussière et les cours ont récemment pris appui sur les 4 740 points, à proximité de la borne basse de ce canal. Autrement dit, tant que les cours évolueront au-dessus de ce seuil, les acheteurs garderont potentiellement la main avec des objectifs théoriques à 5000 points, seuil psychologique clé et 5 150 points soit la borne haute du canal haussier. Seule la rupture des 4 740 points en données hebdomadaires changerait potentiellement la donne.

A court terme, nous voici de nouveau à la croisée des chemins. A cas d'accélération puis de clôture au-dessus des 4 930 points les acheteurs pourraient enfoncer le clou et rapidement retrouver les 5000 points. A contrario, en cas de prises de bénéfices sous cette résistance, les 4 850 points dépassés lundi feraient théoriquement support.

Par Nicolas Chéron, Stratégiste pour CMC Markets

Suivez moi sur Twitter : @NCheron_CMC - Egalement @CMCMarkets_FR
Clients et lecteurs, n’hésitez pas à nous faire des retours sur les analyses publiées, directement sur gestionclients@cmcmarkets.fr