Dernières statistiques américaines, actualité des devises émergences, et volatilité du pétrole, découvrez notre résumé de l’information financière pour cette semaine du 29 avril 2019.

De bonnes statistiques américaines

Les indices boursiers américains poursuivent leur irrésistible ascension, portés par de bonnes nouvelles macro-économiques. Attendu en hausse de +2% vendredi, le produit intérieur brut américain a finalement atteint les +3,2% de croissance au premier trimestre 2019.

De son côté, l’inflation mesurée sur cette même période est ressortie à +0,6%, bien inférieure aux attentes des analystes (+1,3%), de quoi offrir quelques marges de manœuvre à la Réserve fédérale américaine pour poursuivre sa politique monétaire accommodante.

La semaine noire des devises émergentes

Si le dollar américain a connu une semaine particulièrement favorable incarnée par une hausse hebdomadaire de +0,59% de l’indice dollar, les devises émergentes ont quant à elles enregistré leur pire semaine depuis les turbulences du mois de l’été dernier.

En Argentine, à quelques mois seulement des élections présidentielles d’octobre, les difficultés du président Mauricio Macri inquiètent les marchés alors que le pays fait actuellement face à de nouvelles pressions hyper-inflationnistes. Au cours de la semaine passée, le peso argentin a ainsi perdu 9,53% face au dollar américain.

En Turquie, la lire a quant à elle perdu 2,42% face au billet vert, pénalisée par un regain des craintes sur l’indépendance de la Banque centrale de Turquie après que cette dernière ait décidé de maintenir ses taux directeurs à 24%.

La géopolitique agite les prix du pétrole

Alors que la semaine passée avait bien commencé pour l’or noir, celle-ci s’est achevée dans un climat plus contrasté. En effet, après avoir annoncé un durcissement de l’embargo iranien lundi dernier, le président américain Donald Trump aurait déclaré auprès de Reuters avoir « appelé » l’OPEC pour réclamer une augmentation de la production capable de faire baisser les prix du baril.

Source : plateforme CMC Markets NEXT GENERATION.

Cette semaine, les investisseurs pourront suivre la réunion de la Réserve fédérale américaine, prévue de mardi à mercredi. Si les taux directeurs devraient a priori rester inchangés pour cette fois, les marchés auront à cœur d’entendre le discours de Jerome Powell suite aux derniers chiffres d’inflation de la semaine passée.

Sur le front de la micro-économie, les publications des résultats d’entreprise se poursuivront avec les résultats trimestriels d’Alphabet (Google) dès aujourd’hui, et ceux d’Apple jeudi. Si ces deux entreprises cristallisent l’attention des marchés, d’autres publications d’entreprises auront également lieu cette semaine, dont celles d’HSBC, de General Motors, de Volkswagen, de Mondelez, ou de Samsung.

Cette semaine sera également riche en statistiques économiques avec la publication d’une première estimation du produit intérieur brut trimestriel français mardi, de chiffres de l’emploi aux États-Unis et dans l’Union européenne, de chiffres d’inflation en zone euro, et des enquêtes ISM américaines.

Évolution du CFD à risque limité France 40 - Données hebdomadaires sur 3 ans

Ce graphique se rapporte à un CFD à risque limité. Il est possible de perdre la totalité de votre investissement ainsi que les frais de négociation. Source : CMC Markets, plateforme Next Generation au 26/04/2019. Performances nettes. Les performances passées ne préjugent pas des performances futures.

En baisse de -0,20% au cours de la semaine passée, l’indice parisien marque une pause dans son ascension, à quelques encablures seulement de ses points hauts historiques. Dans ce contexte, les cours pourraient corriger en direction du support des 5 440 points. En cas de rupture de ce niveau clé, une nouvelle impulsion baissière pourrait alors emmener les cours en direction du support majeur des 5 221 points. À l’inverse, en cas de franchissement de la résistance des 5 600 points, les cours pourraient alors reprendre leur hausse et venir tester la résistance majeure des 5 650 points.

Évolution du CFD à risque limité EURUSD - Données hebdomadaires sur 3 ans

Ce graphique se rapporte à un CFD à risque limité. Il est possible de perdre la totalité de votre investissement ainsi que les frais de négociation. Source : CMC Markets, plateforme Next Generation au 26/04/2019. Performances nettes. Les performances passées ne préjugent pas des performances futures.

En baisse de -0,86% au cours de la semaine passée, la paire EUR/USD s’enfonce sous le support des 1,1180. Dans ce contexte, les cours pourraient venir tester le seuil psychologique des 1,1000. En cas de rupture de ce niveau clé, une nouvelle impulsion baissière pourrait alors emmener les cours en direction du support suivant situé à 1,0730. À l’inverse, en cas de reprise haussière, les cours pourraient d’abord chercher à réintégrer le niveau des 1,1180 dont le franchissement permettrait alors d’envisager un éventuel retour vers la résistance des 1,1430.

Évolution du CFD à risque limité OR - Données hebdomadaires sur 2 ans

Ce graphique se rapporte à un CFD à risque limité. Il est possible de perdre la totalité de votre investissement ainsi que les frais de négociation. Source : CMC Markets, plateforme Next Generation au 26/04/2019. Performances nettes. Les performances passées ne préjugent pas des performances futures.

En hausse de +0,81% au cours de la semaine passée, le métal jaune rebondit sur le niveau des 1 265$. Dans ce contexte, les cours pourraient poursuivre leur progression en direction de la résistance des 1 325$ dont le franchissement ouvrirait alors la voie en direction des résistances suivantes situées à 1 345$ et 1 365$. À l’inverse, en cas de rupture du support des 1 265$, la baisse pourrait alors reprendre et emmener les cours en direction du support suivant situé à 1 235$.

 

 

Ces informations sont produites par CMC Markets. Elles présentent un caractère purement informatif, elles ne constituent pas un conseil en investissement, ni une recommandation d’achat ou de vente d’instruments financiers ou de la recherche en investissement. Cette communication n'a pas été élaborée conformément aux dispositions réglementaires visant à promouvoir l'indépendance des analyses financières et à interdire d'effectuer des transactions sur l'instrument concerné avant la diffusion de la communication Ces informations vous sont fournies à titre indicatif et pourraient ne pas être actualisées. Elles peuvent être amenées à changer sans avertissement préalable. Les anticipations, projections ou objectifs mentionnés sont présentés à titre indicatif et ne sont en aucun cas garantis. CMC ne saurait être tenu responsable s’ils n'étaient pas réalisés ou atteints.