Irrésistible remontée du Dow Jones, rallye de l’once d’or, et doutes sur l’avenir de Warren Buffet, découvrez notre résumé de l’information financière pour cette semaine du 25 février 2019.

Le Dow Jones enregistre une neuvième semaine de hausse

Cela faisait près de 25 ans que l’indice Dow Jones Industrial Average n’avait pas connu une telle séquence haussière. Porté par les propos rassurants de la Réserve fédérale américaine et par l’espoir d’un accord commercial, l’indice américain vient en effet d’enregistrer sa neuvième semaine de hausse consécutive (+0,70%).

Pour l’heure, voilà donc les investisseurs rassurés sur deux de leurs principaux sujets de préoccupation : le durcissement monétaire et la guerre commerciale. D’un côté, la banque centrale américaine vient de déclarer au Congrès américain qu’elle n’avait pas l’intention de retrouver son bilan d’avant-crise. De l’autre, le président américain Donald Trump s’est montré rassurant sur la possibilité d’un accord commercial avec la Chine, n’excluant plus la possibilité de repousser la date butoir des négociations, fixée au vendredi 1er mars.

L’once d’or poursuit elle aussi son rallye

En hausse de +14,4% depuis son point bas de l’été dernier, le métal jaune profite pleinement de son statut de valeur refuge. Au cours de ces dernières semaines, le stress des investisseurs, l’arrêt de la hausse des taux, ainsi que les achats d’or réalisés par des banques centrales en quête d’une diversification de leurs réserves de change ont en effet agi comme autant de facteurs favorables à cette « ruée vers l’or ».

Warren Buffet sur le départ ?

Dans sa dernière lettre aux actionnaires, le gérant vedette de Berkshire Hathaway a dû défendre son bilan plus qu’à l’habitude. Et pour cause, avec une perte nette de 25,4 milliards de dollars au quatrième trimestre de l’année 2018, Warren Buffet voit certaines de ses décisions d’investissement contestées suite aux difficultés boursières rencontrées par Apple, Kraft Heinz ou encore Wells Fargo.

De l’avis de certains observateurs, avec plus de 100 milliards de dollars de trésorerie et des acquisitions au ralenti en 2018, l’oracle d’Omaha semblerait presque sur le point de prendre sa retraite. Pour d’autres en revanche, il s’agirait davantage d’une nouvelle illustration de sa patience dans l’attente ou l’anticipation de meilleures opportunités d’investissement.

Source : plateforme CMC Markets NEXT GENERATION.

Cette semaine, les investisseurs pourront suivre un nouveau sommet entre le président américain Donald Trump et le leader nord-coréen Kim Jong Un. Réunis au Vietnam à partir de mercredi les deux dirigeants auront l’occasion de faire le point sur la mise en application de l’accord de dénucléarisation signé en juin dernier à Singapour.

Dans le même temps, les discussions se poursuivront entre Londres et Bruxelles autour de la question du Brexit. Alors que certains parlementaires britanniques semblent tentés de jouer la montre, le prochain vote du parlement britannique devrait malgré tout avoir lieu d’ici mi-mars afin d’éviter d’avoir à étendre le délai de deux ans prévus par l’Article 50 de la Constitution européenne.

Tout au long de la semaine et à l’approche de la date butoir du 1er mars (vendredi), les investisseurs pourront également suivre l’avancée des négociations commerciales entre la Chine et les États-Unis.

Évolution du CFD à risque limité France 40 - Données hebdomadaires sur 3 ans


Ce graphique se rapporte à un CFD à risque limité. Il est possible de perdre la totalité de votre investissement ainsi que les frais de négociation. Source : CMC Markets, plateforme Next Generation au 22/02/2019. Performances nettes. Les performances passées ne préjugent pas des performances futures.

En hausse de +1,30% au cours de la semaine passée, l’indice parisien poursuit son ascension et marque une pause au contact de la résistance des 5 220 points. En cas de franchissement de ce niveau clé, l’indice CAC40 pourrait se diriger vers la résistance suivante située à 5 545 points. À l’inverse, en cas de repli, la correction pourrait ramener les prix en direction du support des 5 075 points. Une rupture de ce support pourrait alors ouvrir la voie à une nouvelle impulsion baissière en direction des 4 545 points.

Évolution du CFD à risque limité EURUSD - Données hebdomadaires sur 3 ans


Ce graphique se rapporte à un CFD à risque limité. Il est possible de perdre la totalité de votre investissement ainsi que les frais de négociation. Source : CMC Markets, plateforme Next Generation au 22/02/2019. Performances nettes. Les performances passées ne préjugent pas des performances futures.

En hausse de +0,34% au cours de la semaine passée, la paire EUR/USD rebondit une nouvelle fois sur son support des 1,1290. Dans ce contexte, les cours pourraient repartir en direction de la résistance des 1,1800. À l’inverse, en cas de rupture de ce niveau clé, une impulsion baissière pourrait emmener les cours en direction du niveau symbolique des 1,1000. Suite à cette longue phase de compression, tout regain de volatilité pourrait indiquer le début d’une nouvelle phase d’expansion.

Évolution du CFD à risque limité OR - Données hebdomadaires sur 2 ans


Ce graphique se rapporte à un CFD à risque limité. Il est possible de perdre la totalité de votre investissement ainsi que les frais de négociation. Source : CMC Markets, plateforme Next Generation au 22/02/2019. Performances nettes. Les performances passées ne préjugent pas des performances futures.

En hausse de +0,47% au cours de la semaine passée, le métal jaune marque une pause dans son ascension suite au test de la résistance des 1 345$. Dans ce contexte, l’once d’or pourrait corriger en direction de ses principaux supports situés à 1 300$, 1 235$, et 1 180$. À l’inverse, en cas de poursuite de l’impulsion haussière, les cours pourraient venir tester de nouveau la résistance des 1 345$ dont le franchissement ouvrirait la voie vers la résistance suivante située à 1 365$.

 

 

Ces informations sont produites par CMC Markets. Elles présentent un caractère purement informatif, elles ne constituent pas un conseil en investissement, ni une recommandation d’achat ou de vente d’instruments financiers ou de la recherche en investissement. Cette communication n'a pas été élaborée conformément aux dispositions réglementaires visant à promouvoir l'indépendance des analyses financières et à interdire d'effectuer des transactions sur l'instrument concerné avant la diffusion de la communication Ces informations vous sont fournies à titre indicatif et pourraient ne pas être actualisées. Elles peuvent être amenées à changer sans avertissement préalable. Les anticipations, projections ou objectifs mentionnés sont présentés à titre indicatif et ne sont en aucun cas garantis. CMC ne saurait être tenu responsable s’ils n'étaient pas réalisés ou atteints.