Flambée des prix de l’or noir, résurgence des craintes sur le shadow banking chinois, et IPO de Pinterest, découvrez notre résumé de l’information financière pour cette semaine du 22 avril 2019.

Nouvelles mesures américaines à l’encontre de l’Iran

Près d’un an après la sortie des États-Unis de l’accord sur le nucléaire iranien, Washington a décidé ce lundi d’accentuer la pression sur Téhéran en durcissant son embargo. Les quelques dérogations accordées jusqu’ici aux importations pétrolières chinoises, indiennes, japonaises, sud-coréennes et turques ne seront donc pas renouvelées lors de leur arrivée à échéance mi-mai.

Annoncée par le président américain Donald Trump, cette décision vise à affaiblir le régime iranien en l’empêchant d’exploiter sa principale manne financière. L’anticipation d’une diminution de l’offre mondiale est ainsi venue enflammer les prix du pétrole avec un baril au-dessus des 74$, son plus haut au cours des six derniers mois.

Le shadow banking chinois de retour sur le devant de la scène

La réunion du Bureau politique du Parti communiste chinois ce vendredi semble avoir ravivé les craintes sur la stabilité du secteur bancaire chinois, et notamment sur sa partie la moins règlementée qualifiée de shadow banking.

À cette occasion, les leaders du parti réunis à Pékin sous la présidence de Xi Jinping se sont en effet attardés sur la nécessité d’assainir et de « diminuer l’effet de levier » du secteur. Déjà entamée l’an passé, cette opération devra être pilotée avec minutie pour limiter les défauts bancaires et épargner une croissance déjà affaiblie.

Entrée en bourse réussie pour Pinterest

Outre-Atlantique, les introductions en bourse de valeurs technologiques se poursuivent. Après Lyft et PagerDuty, c’était jeudi au tour du réseau social Pinterest de faire ses premiers pas sur le marché. Après avoir ouvert à 23,75$ en hausse de +25%, le titre a finalement terminé sa première séance à 24,40$ en hausse de +28,4%. Malgré le scepticisme d’un nombre croissant d’analystes financiers, les valeurs technologiques conservent donc toute la confiance des investisseurs.

Source : plateforme CMC Markets NEXT GENERATION.

Au cours de cette semaine de quatre jours, les investisseurs pourront suivre les publications de nombreuses entreprises américaines, dont celles des géants Boeing, Amazon, et Facebook. Plutôt rassurés par les dernières publications de résultats, les investisseurs auront cette fois l’occasion d’évaluer plus en détails la justesse des valorisations d’entreprises à l’heure où certaines prévisions peuvent sembler particulièrement optimistes.

Les banques centrales seront dans l’actualité avec la réunion de la Banque centrale de Turquie, et de la Banque centrale du Japon. Alors que la première pourrait dévoiler de nouvelles mesures pour défendre sa monnaie, la deuxième devrait laisser ses taux directeurs inchangés.

Pour finir la semaine, les investisseurs pourront suivre la publication du PIB américain (première lecture), attendue en baisse à +1,8% contre +3,5% lors de la période précédente.

Au-delà des nouvelles économiques, cette semaine sera marquée par la tenue des élections législatives espagnoles. À quelques jours seulement des élections législatives européennes, cet évènement pourrait permettre aux investisseurs de faire le point sur les forces politiques en présence, ainsi que sur l’état du rapport de force entre partis pro-européens et partis anti-européens.

Évolution du CFD à risque limité France 40 - Données hebdomadaires sur 3 ans

Ce graphique se rapporte à un CFD à risque limité. Il est possible de perdre la totalité de votre investissement ainsi que les frais de négociation. Source : CMC Markets, plateforme Next Generation au 19/04/2019. Performances nettes. Les performances passées ne préjugent pas des performances futures.

En hausse de +1,41% au cours de la semaine passée, l’indice parisien se rapproche encore un peu plus de ses plus hauts historiques. Dans ce contexte, les cours pourraient venir tester la résistance des 5 650 points dont le franchissement pourrait entrainer une nouvelle accélération haussière. À l’inverse, en cas de correction suite à la hausse ininterrompue de ce premier trimestre, les cours pourraient revenir vers le support des 5 540 points dont la rupture pourrait entrainer une impulsion baissière plus marquée en direction du support suivant situé à 5 440 points.

Évolution du CFD à risque limité EURUSD - Données hebdomadaires sur 3 ans

Ce graphique se rapporte à un CFD à risque limité. Il est possible de perdre la totalité de votre investissement ainsi que les frais de négociation. Source : CMC Markets, plateforme Next Generation au 19/04/2019. Performances nettes. Les performances passées ne préjugent pas des performances futures.

En baisse de -0,47% au cours de la semaine passée, la paire EUR/USD poursuit son évolution dans le canal formé par le support des 1,1180 et la résistance des 1,1430. Dans ce contexte, les investisseurs pourraient surveiller toute sortie du canal susceptible de causer un regain de volatilité. En cas de rupture du support des 1,1180, les cours pourraient ainsi se diriger vers le seuil psychologique des 1,1000. À l’inverse, en cas de franchissement de la résistance des 1,1430, les cours pourraient alors se diriger vers la résistance suivante située à 1,1800.

Évolution du CFD à risque limité OR - Données hebdomadaires sur 2 ans

Ce graphique se rapporte à un CFD à risque limité. Il est possible de perdre la totalité de votre investissement ainsi que les frais de négociation. Source : CMC Markets, plateforme Next Generation au 19/04/2019. Performances nettes. Les performances passées ne préjugent pas des performances futures.

En baisse de -1,15% au cours de la semaine passée, le métal jaune s’enfonce sous le support des 1 280$. Dans ce contexte, la baisse pourrait se poursuivre en direction du support suivant situé à 1 235$. À l’inverse, en cas de reprise haussière, l’once d’or pourrait chercher à réintégrer le niveau des 1 280$, dont le franchissement pourrait permettre aux cours de revenir tester les résistances suivantes situées à 1 325$, 1 345$, et 1 365$.

 

 

Ces informations sont produites par CMC Markets. Elles présentent un caractère purement informatif, elles ne constituent pas un conseil en investissement, ni une recommandation d’achat ou de vente d’instruments financiers ou de la recherche en investissement. Cette communication n'a pas été élaborée conformément aux dispositions réglementaires visant à promouvoir l'indépendance des analyses financières et à interdire d'effectuer des transactions sur l'instrument concerné avant la diffusion de la communication Ces informations vous sont fournies à titre indicatif et pourraient ne pas être actualisées. Elles peuvent être amenées à changer sans avertissement préalable. Les anticipations, projections ou objectifs mentionnés sont présentés à titre indicatif et ne sont en aucun cas garantis. CMC ne saurait être tenu responsable s’ils n'étaient pas réalisés ou atteints.