Prévisions de croissance du FMI, plaidoyer de Donald Trump pour une politique monétaire accommodante, et négociations du Brexit, découvrez notre résumé de l’information financière pour cette semaine du 7 avril 2019.

Croissance économique : le FMI tire la sonnette d’alarme

En Europe, aux États-Unis, mais également en Chine, le « ralentissement synchronisé » des principales zones économiques mondiales inquiète le Fonds monétaire international. Bien qu’il ne soit pas encore question d’une récession généralisée, la dégradation simultanée des principaux indicateurs économiques au cours des deux derniers trimestres laisse en effet planer le doute sur les perspectives de croissance de l’économie mondiale.

Confrontée à ces nouvelles décevantes, la directrice du FMI Christine Lagarde vient d’annoncer ce weekend que l’institution reverrait ses prévisions de croissance mondiale à la baisse pour 2019. Les nouveaux chiffres de croissance du FMI devraient donc être dévoilées dans la semaine.

Donald Trump réclame une politique monétaire plus accommodante

La Réserve fédérale américaine envisageait initialement de remonter ses taux directeurs au cours de l’année 2019, de mauvaises statistiques l’ont d’abord convaincu de marquer une pause dans cette hausse des taux, et voilà que le président Donald Trump demande désormais à Jerome Powell de faire marche arrière pour renouer avec sa politique de taux bas.

Face aux demandes insistantes du locataire de la Maison Blanche, avec des indices boursiers au plus haut et une courbe des taux inversée, la FED se trouve dans une situation économique et politique délicate dont elle doit désormais sortir tout en préservant son indépendance.

Brexit : les négociations se poursuivent à l’approche du 12 avril

À l’approche de la date butoir du 12 avril, l’Union européenne pourrait une nouvelle fois accorder un délai supplémentaire au Royaume-Uni, éventuellement jusqu’au 30 juin prochain. Seulement voilà, cette fois-ci, ce nouveau report pourrait avoir un prix pour les britanniques.

Agacés par le feuilleton d’un Brexit qui n’en finit plus, plusieurs gouvernements européens dont le gouvernement français, réclament en effet un plan de route clair (accompagné de quelques concessions politiques) à la Première ministre Theresa May en contrepartie du report.

Source : plateforme CMC Markets NEXT GENERATION.

Cette semaine, les investisseurs pourront suivre les Réunions de printemps du Fonds monétaire international et de la Banque mondiale à Washington. Christine Lagarde, directrice du FMI, devrait profiter de cette occasion pour détailler les nouvelles prévisions de croissance de l’institution.

Sur le front monétaire, la Réserve fédérale américaine publiera mercredi les minutes de la réunion de politique monétaire du mois de mars. Du côté du Vieux continent la Banque centrale européenne tiendra quant à elle sa réunion mensuelle ce jeudi. À l’issu de ces deux rendez-vous, les investisseurs pourraient alors disposer d’éléments plus précis pour ajuster leurs scénarios économiques.

Alors que les craintes de ralentissement économique se précisent chaque semaine davantage, les investisseurs pourront également suivre les premiers résultats trimestriels des entreprises avec les publications de Wells Fargo et de JPMorgan Chase ce vendredi.

Enfin, la politique pourrait elle aussi impacter les marchés avec la tenue d’une élection ce mardi en Israël au cours de laquelle le Premier ministre Benjamin Netanyahu briguera un cinquième mandat. Un peu plus tard dans la semaine, jeudi, 900 millions de personnes commenceront à se rendre aux urnes pour les élections générales indiennes.

Évolution du CFD à risque limité France 40 - Données hebdomadaires sur 3 ans

Ce graphique se rapporte à un CFD à risque limité. Il est possible de perdre la totalité de votre investissement ainsi que les frais de négociation. Source : CMC Markets, plateforme Next Generation au 05/04/2019. Performances nettes. Les performances passées ne préjugent pas des performances futures.

En hausse de +2,35% au cours de la semaine passée, l’indice parisien franchit la résistance des 5 440 points et poursuit son ascension. Dans ce contexte, les cours pourraient continuer leur hausse en direction des résistances suivantes situées à 5 545 points et 5 650 points. À l’inverse, en cas de correction, les cours pourraient alors revenir tester le niveau des 5 440 points dont la rupture ouvrirait alors la voie vers le support suivant situé à 5 220 points.

Évolution du CFD à risque limité EURUSD - Données hebdomadaires sur 3 ans

Ce graphique se rapporte à un CFD à risque limité. Il est possible de perdre la totalité de votre investissement ainsi que les frais de négociation. Source : CMC Markets, plateforme Next Generation au 05/04/2019. Performances nettes. Les performances passées ne préjugent pas des performances futures.

Stable au cours de la semaine passée, la paire EUR/USD parvient pour le moment à se maintenir au-dessus du support des 1,1175. Dans ce contexte, les cours pourraient rebondir en direction de la résistance des 1,1430. À l’inverse, en cas de rupture du support, la baisse pourrait alors reprendre en direction du seuil psychologique des 1,1000, puis en direction du support suivant situé à 1,0760 et correspondant au dernier gap hebdomadaire de la paire EUR/USD.

Evolution du CFD à risque limité OR - Données hebdomadaires sur 2 ans

Ce graphique se rapporte à un CFD à risque limité. Il est possible de perdre la totalité de votre investissement ainsi que les frais de négociation. Source : CMC Markets, plateforme Next Generation au 05/04/2019 Performances nettes. Les performances passées ne préjugent pas des performances futures.

Stable au cours de la semaine passée, le métal jaune est venu rebondir de nouveau sur son support des 1 280$. Dans ce contexte, les cours pourraient reprendre leur ascension et revenir tester les résistances des 1 325 points et 1 345 points. À l’inverse, en cas de rupture de ce niveau clé, les cours pourraient alors reprendre leur mouvement baissier en direction du support suivant situé à 1 235 points.

 

 

Ces informations sont produites par CMC Markets. Elles présentent un caractère purement informatif, elles ne constituent pas un conseil en investissement, ni une recommandation d’achat ou de vente d’instruments financiers ou de la recherche en investissement. Cette communication n'a pas été élaborée conformément aux dispositions réglementaires visant à promouvoir l'indépendance des analyses financières et à interdire d'effectuer des transactions sur l'instrument concerné avant la diffusion de la communication Ces informations vous sont fournies à titre indicatif et pourraient ne pas être actualisées. Elles peuvent être amenées à changer sans avertissement préalable. Les anticipations, projections ou objectifs mentionnés sont présentés à titre indicatif et ne sont en aucun cas garantis. CMC ne saurait être tenu responsable s’ils n'étaient pas réalisés ou atteints.