Interviewé en début d’année par CNBC lors de la Réunion annuelle du Forum Économique mondial à Davos, le président américain Donald Trump s’était exprimé en faveur d’un dollar fort, quelques mois plus tard, voilà ses vœux exaucés. L’indice US Dollar (DXY), une mesure de la force du dollar par rapport à un panier de devises, vient d’établir mercredi dernier un nouveau record annuel à 93,42.

Alimentée en début de semaine passée par les tensions géopolitiques autour de l’Iran et soutenue par le contexte favorable de la remontée des taux américains, cette appréciation du billet vert ne s’est interrompue qu’avec la publication des derniers chiffres sur l’inflation américaine jeudi. L’indice des prix à la consommation annuel du mois d’avril, attendu en hausse de +2,2%, n’a finalement progressé que de +2,1%. Selon toute vraisemblance, l’inflation ne devrait donc pas dépasser trop fortement l’objectif de la Réserve fédérale américaine fixé à 2%.

Victimes collatérales de la remontée du dollar américain, les économies émergentes peinent à lutter contre la dépréciation de leurs devises. Malgré une violente remontée de ses taux directeurs en début de mois, l’Argentine n’est pas parvenue à stabiliser sa monnaie. Pour faire face à la chute du peso et rassurer les investisseurs, le pays a donc choisi d’entrer en discussions avec le Fonds Monétaire International (FMI).

Dans une situation similaire, la lire turque marquait vendredi de nouveaux points bas pour une parité dollar à 4,3736. À l’approche des élections de juin, le gouvernement du président turc Recep Tayyip Erdoğan multiplie les programmes de soutien à l’économie et les investisseurs s’inquiètent désormais d’un dérapage de l’économie turque.

Du côté du Vieux Continent et dans la foulée du discours prononcé par Emmanuel Macron lors de la réception du Prix international Charlemagne, le président de la Banque Centrale Européenne (BCE) s’est exprimé ce vendredi en faveur de la création d'un instrument budgétaire supplémentaire. Sans être décrit en détails par Mario Draghi, cet outil aiderait les pays les plus fragiles à mieux contrer les attaques spéculatives sur leurs dettes grâce au renforcement de la solidarité entre pays membres.

Source : plateforme CMC Markets NEXT GENERATION.

Grands gagnants des élections italiennes représentés respectivement par Luigi Di Maio et Matteo Salvini, le M5S et la Ligue se rencontraient ce weekend à Milan pour bâtir un gouvernement « anti-système ». À l’issue de leur rencontre, les deux mouvements ont annoncé s’être mis d’accord sur les points essentiels d’une alliance des extrêmes qui pourrait voir le jour dès cette semaine. Dans le même temps, Silvio Berlusconi a quant à lui été réhabilité par la justice italienne. Condamné en 2013 à une peine d’inégibilité pour fraude fiscale, le Cavaliere peut de nouveau se présenter aux élections.

70 ans jour pour jour après l’indépendance d’Israël, les États-Unis déplaceront aujourd’hui leur ambassade de Tel Aviv à Jérusalem. Dans un contexte international particulièrement tendu, les palestiniens pourraient profiter de cette occasion pour se faire entendre. Le déroulement de cette inauguration et les commentaires en provenance des pays impliqués directement ou indirectement dans le conflit seront scrutés de près.

Alors que le Japon enregistre actuellement une des plus longues périodes de croissance économique avec une série de huit trimestres consécutifs de hausse, les signes de ralentissement ont commencé à se faire sentir au cours de l’année 2017 avec une diminution du rythme de croissance observée au cours des trois derniers trimestres. Mercredi, pour la première fois depuis 2 ans, l'Archipel Nippon pourrait dévoiler une croissance trimestrielle négative.

Évolution du CFD à risque limité France 40 - Données hebdomadaires sur 2 ans

Ce graphique se rapporte à un CFD à risque limité. Il est possible de perdre la totalité de votre investissement ainsi que les frais de négociation. Source : CMC Markets, plateforme Next Generation au 11/05/2018. Performances nettes. Les performances passées ne préjugent pas des performances futures.

La hausse se poursuit pour l’indice parisien avec une sixième semaine de hausse consécutive. Au-dessus du support des 5 335 points, le CFD à risque limité France 40 préserve sa tendance haussière et pourrait éventuellement tester sa résistance oblique de long terme actuellement aux alentours des 5 600 points. À l’inverse, une clôture hebdomadaire en-dessous de ce niveau clé pourrait venir remettre en cause la tendance en place sur l’indice.

Évolution du CFD à risque limité EURUSD - Données hebdomadaires sur 2 ans

Ce graphique se rapporte à un CFD à risque limité. Il est possible de perdre la totalité de votre investissement ainsi que les frais de négociation. Source : CMC Markets, plateforme Next Generation au 11/05/2018. Performances nettes. Les performances passées ne préjugent pas des performances futures.

Malgré son rebond de fin de semaine, la paire EUR/USD n’est pas parvenue à réintégrer l’ancien support des 1,2090. Sous ce niveau clé, la tendance reste donc baissière pour la monnaie unique qui pourrait poursuivre sa route en direction du prochain support actuellement situé à 1,1565. Seule une clôture au-dessus de la résistance des 1,1944 pourrait enrayer la baisse et permettre à la paire EUR/USD de revenir au contact de ses plus hauts annuels.

Évolution du CFD à risque limité OR - Données journalières sur 7 mois

Ce graphique se rapporte à un CFD à risque limité. Il est possible de perdre la totalité de votre investissement ainsi que les frais de négociation. Source : CMC Markets, plateforme Next Generation au 11/05/2018. Performances nettes. Les performances passées ne préjugent pas des performances futures.

Sur le marché de l’once d’or, le scénario reste inchangé avec des prix qui poursuivent leur évolution au sein d’un triangle de consolidation haussier de long terme. Au-dessus du support des 1 306$ les cours pourraient repartir à la hausse en direction de la résistance oblique baissière actuellement aux alentours de 1 340$. À l’inverse, une rupture du support des 1 306$ pourrait invalider la tendance haussière en cours et déclencher une vague baissière plus importante.

 

Ces informations sont produites par CMC Markets. Elles présentent un caractère purement informatif, elles ne constituent pas un conseil en investissement, ni une recommandation d’achat ou de vente d’instruments financiers ou de la recherche en investissement. Cette communication n'a pas été élaborée conformément aux dispositions réglementaires visant à promouvoir l'indépendance des analyses financières et à interdire d'effectuer des transactions sur l'instrument concerné avant la diffusion de la communication Ces informations vous sont fournies à titre indicatif et pourraient ne pas être actualisées. Elles peuvent être amenées à changer sans avertissement préalable. Les anticipations, projections ou objectifs mentionnés sont présentés à titre indicatif et ne sont en aucun cas garantis. CMC ne saurait être tenu responsable s’ils n'étaient pas réalisés ou atteints.