Le ralentissement chinois continu sa course avec une chute de 13.8% des importations contre 8.1% attendus. Etant donné ces statistiques la croissance du PIB du troisième trimestre en Chine devrait passer sous la barre des 7% comme nombreux économistes l’envisagent. Malgré tout, l’indice Chinois a terminé dans le vert ce jour à +2.9%, après une hausse rapide de 5% dans les dernières heures de cotation. Peut-être que les plus de 200 Milliards mis sur la table par le gouvernement afin de soutenir le marché action commencent à faire effet. La première victime de la décélération Chinoise est bien évidemment son voisin le Japon dont le PIB est ressorti en baisse 1.2% cette nuit alors que le consensus attendait -1.8%. Ce chiffre inférieur aux attentes n’aura pas réussi à maintenir l’appétit pour le risque, la bourse de Tokyo a terminé en baisse de 2.4% sur la séance et passe ainsi dans le rouge en 2015. Il va potentiellement être grand temps que Shinzo Abe se pose la question d’augmenter son quantitative easing pour artificiellement supporter les cours des actions nippones. Du côté européen, les dépenses publiques ainsi que le PIB sont ressortis supérieurs aux attentes. La stabilité européenne est devenue appréciable alors que le moteur asiatique s'enraie. Aussi, les opérateurs se sont concentrés sur la bonne tenue du marché chinois et restent inscrits dans le processus de reprise haussière initié après la forte chute du lundi 24 août. Techniquement, le CAC40 s’inscrit à moyen terme dans une figure d’élargissement ici matérialisée en bleu. Suite au test de la borne basse un retour vers les moyennes mobiles est en train de s’opérer. Etant donné l’appétit pour le risque les 4700 pourraient être testés dans les séances à venir. En cas de dépassement de ce seuil la zone des 4850/4900 pourrait alors être à la clé. A contrario, un maintien des cours dans le range 4500-4700 perdurerait. Même schéma pour le DAX actuellement en range et à l’attaque de sa moyenne mobile à 20 séances. En cas de passage en force, les 10700 évoqués dès la fin août pourraient être alors ralliés. Par Nicolas Chéron, Stratégiste pour CMC Markets Suivez moi sur Twitter : @NCheron_CMC Egalement @CMCMarkets_FR Clients et lecteurs, n’hésitez pas à nous faire des retours sur les analyses publiées, directement sur gestionclients@cmcmarkets.frCe commentaire présente un caractère purement informatif et ne constitue ni un conseil en investissement, ni une recommandation d’achat ou de vente d’instruments financiers. CMC Markets ne saurait être tenu responsable quant à l'exactitude, la fiabilité, l'exhaustivité ou la pertinence de ces informations ou données.Les observations, analyses et conclusions qui en résultent sont basées sur des données graphiques de CMC Markets et non sur des données relatives aux instruments sous-jacents réels. L’utilisation de données graphiques a des limites et l’analyse technique n’est pas une science exacte. Nous vous recommandons d’utiliser ces données en complément d’autres supports/facteurs lors de votre prise décision de d’achat ou de vente. N’oubliez pas que les CFD présentent un caractère hautement spéculatif et qu’il est possible de perdre un montant supérieur au capital investi. Les performances passées ne préjugent pas des performances futures.