Cela fait bientôt deux mois que les indices boursiers consolident leur envolée historique de début d’année 2015. Le repli de 10% pouvant paraître profond n’est que proportionnel à l’envolée, rappelons que le DAX a réalisé une hausse record de 50% en l’espace de 6 mois entre octobre et début avril. Les raisons de cette respiration de marché sont nombreuses : Reprise du pétrole et de l’euro, déboires de la Grèce, spéculations sur une hausse de taux aux USA en 2015, envolée du marché obligataire. Néanmoins, malgré ces vecteurs d’aversion au risque, force est de constater que les indices plient mais ne rompent pas, les supports évoqués dans nos analyses précédentes tiennent, une relance haussière n’aurait donc rien d’inconcevable. Techniquement parlant, le rebond en cours s’opère exactement là où l’on pouvait s’y attendre. Dès le début de semaine j’évoquais la possibilité selon laquelle le marché pourrait casser les supports flagrants comme 4880 sur le CAC40 que je qualifiais de fil du rasoir, pour mieux rebondir par la suite. Une sorte de piège, un beartrap, afin de tendre l’élastique pour mieux le faire partir. Toutefois, une ombre persiste au tableau…les taux obligataires. Le rendement allemand a dépassé les 1% ce matin pour la première fois depuis septembre 2014 ce qui pourrait inquiéter les opérateurs. Simple frayeur ou début d’un krach obligataire, difficile à dire mais il est primordial de garder un œil sur le marché obligataire pour comprendre ce qu’il se passe actuellement sur les indices ainsi que la paire EURUSD (parfaitement corrélée au rendement du 10 ans allemand depuis plusieurs semaines). Autres actualités : - USDJPY recule de plus de 1% ce jour Koruda le gouverneur de la BoJ qualifiant le Yen de « très faible » ce qui a eu pour effet de le raffermir. - Les taux des pays périphériques commencent également à se tendre, attention à une propagation - La Grèce attend le retour des créanciers sur ses propositions Sélection graphique Bas de canal sur le DAX, 50% de retracement de la hausse précédente sur l’Eurostoxx, Correction en ABC sur le CAC40, les traders « techniques » sont ravis de la propreté du marché. CAC40 : suivez les flèchesDAX : Un canal propre à exploiterDow Jones : Toujours haussierBUND : Un trou d'air sous les plus bas du 4 juin serait préférable pour les indices. Une accélération baissière puissante inviterait à la prudence EURUSD : Trend is your friend (la tendance est votre amie) Ici elle est haussière et les particuliers sont à la vente, à vous de voir. Par Nicolas Chéron, Stratégiste pour CMC Markets Suivez moi sur Twitter : @NCheron_CMC Egalement @CMCMarkets_FR Clients et lecteurs, n’hésitez pas à nous faire des retours sur les analyses publiées, directement sur gestionclients@cmcmarkets.frCe commentaire présente un caractère purement informatif et ne constitue ni un conseil en investissement, ni une recommandation d’achat ou de vente d’instruments financiers. CMC Markets ne saurait être tenu responsable quant à l'exactitude, la fiabilité, l'exhaustivité ou la pertinence de ces informations ou données.Les observations, analyses et conclusions qui en résultent sont basées sur des données graphiques de CMC Markets et non sur des données relatives aux instruments sous-jacents réels. L’utilisation de données graphiques a des limites et l’analyse technique n’est pas une science exacte. Nous vous recommandons d’utiliser ces données en complément d’autres supports/facteurs lors de votre prise décision de d’achat ou de vente. N’oubliez pas que les CFD présentent un caractère hautement spéculatif et qu’il est possible de perdre un montant supérieur au capital investi. Les performances passées ne préjugent pas des performances futures.