Au mois de mars dernier Goldman Sachs prévoyait un retour de la monnaie unique sous la parité, les cours perdaient 1000 pips en quelques semaines, le niveau des ventes des hedge-funds était sur un niveau extrême. La suite? 1000 pips dans l’autre sens, un consensus trop baissier balayé et une normalisation de la situation autour des 1.10 depuis. Si je vous parle de cela c’est parce qu’une nouvelle fois le consensus me semble particulièrement baissier sur la monnaie unique, les investisseurs souhaitant jouer les déboires de la Grèce ont vendu la paire sans grand succès, le dollar arrive sous une résistance moyen terme majeure et le seuil clé des 1.08 est pour le moment sauvegardé. Autrement dit, tout reste possible à court terme. Facteur d’importance, notez à quel point EURUSD et indices (DAX de préférence) sont inversement corrélés ces dernières semaines. Aussi, alors que les indices boursiers ont retrouvé leurs sommets en plein été, on est en mesure de se demander s’ils vont filer droit vers de nouveaux records ou si une latéralisation ne va tout simplement pas prendre forme. A ce sujet je mettais hier en exergue le fait que le DAX avait retracé 61.8% de toute sa baisse, qu’il était suracheté à court terme et qu’avec 3 gaps sous les pieds un reflux n’aurait rien d’illégitime sur les cours actuels (11750). Graphiquement, la paire EURUSD est sortie d’un triangle laissant envisager une continuation de la baisse à moyen terme. Néanmoins, en tant que chartiste, je privilégie les seuils horizontaux, plus pertinents, et préfère l’idée d’un simple range 1.08 -1.14 depuis trois mois. Aussi, dans un range, on trade les bornes ou l’on attend la sortie, mais vendre la borne basse n’est rarement une bonne idée. Les vendeurs tardifs l’ont compris à leurs dépens ce jour. Dans cette périodicité on peut donc noter un support solide et réactif à 1.08, sous lequel les vendeurs de moyen terme reprendraient la main. Seraient alors en visée les 1.045/1.05 et dessous la parité. A la hausse, les 1.10 seuil psychologique conjugué avec la MM100 jour et la borne basse du triangle représentent un beau cluster (réunion de résistances). Au-dessus de ce seuil un retour vers le haut du range, à 1.14, serait envisageable. Pour finir, lorsque l’on étudie le « sentiment client », baromètre des clients de CMC Markets établi à partir de leurs positions réelles, on constate que plus de 70% de l’exposition des traders est à la vente. Aussi, et parce que la majorité a rarement raison, le scénario d’une remontée de la paire EURUSD à court terme prend tout son sens. Autrement dit, gardons la porte ouverte à tous les scénarii. Par Nicolas Chéron, Stratégiste pour CMC Markets Suivez moi sur Twitter : @NCheron_CMC Egalement @CMCMarkets_FR Clients et lecteurs, n’hésitez pas à nous faire des retours sur les analyses publiées, directement sur gestionclients@cmcmarkets.frCe commentaire présente un caractère purement informatif et ne constitue ni un conseil en investissement, ni une recommandation d’achat ou de vente d’instruments financiers CMC Markets ne saurait être tenu responsable quant à l'exactitude, la fiabilité, l'exhaustivité ou la pertinence de ces informations ou données.Les observations, analyses et conclusions qui en résultent sont basées sur des données graphiques de CMC Markets et non sur des données relatives aux instruments sous-jacents réels. L’utilisation de données graphiques a des limites et l’analyse technique n’est pas une science exacte. Nous vous recommandons d’utiliser ces données en complément d’autres supports/facteurs lors de votre prise décision de d’achat ou de vente. N’oubliez pas que les CFD présentent un caractère hautement spéculatif et qu’il est possible de perdre un montant supérieur au capital investi. Les performances passées ne préjugent pas des performances futures.