Les institutions européennes sont nombreuses. Voici quelques informations pour mieux comprendre la relation des plus importantes d’entre elles avec les marchés financiers.

Parlement européen, Conseil européen, Conseil de l’Union européenne, Commission européenne, l’approche des élections législatives du 23 et 26 mai nous amène à nous pencher un peu plus sur le fonctionnement de ces institutions européennes. Pour votre trading, il est en effet important de bien comprendre l’impact de la politique européenne sur le quotidien des marchés financiers.

Cadre financier pluriannuel et budget européen

Le montant et les choix d’allocation du budget européen ont un impact direct sur de nombreux pans de l’économie et sur les sociétés cotées qui les composent. Trois institutions européennes sont impliquées dans les préparations annuelles du budget : le Conseil de l’Union européenne, le Parlement européen, et la Commission européenne.

Chaque budget annuel doit s’inscrire dans le cadre financier pluriannuel approuvé par le Parlement européen et adopté par le Conseil de l’Union européenne. Une première ébauche est d’abord proposée par la Commission européenne avant le 1er septembre. Puis le Conseil de l’Union européenne approuve le budget avant le 1er octobre pour le transmettre au Parlement européen. Une fois le budget approuvé par les parlementaires, son exécution est alors suivie par la Commission européenne. Vous l’aurez compris, le profil du nouveau Parlement européen aura une influence directe sur les prochains budgets européens, et donc sur la valorisation de nombreux actifs financiers.

Chaque étape, chaque vote, et chaque amendement sont notamment susceptibles d’impacter les paires de devises associées à l’euro. Bien qu’il ne soit pas nécessaire de suivre la procédure budgétaire au millimètre, comprendre son fonctionnement et connaître ses dates clés est donc un véritable atout sur les marchés.

La commission européenne, l’exemple du budget italien

Pour se convaincre de l’impact des décisions européennes sur les fluctuations des marchés financiers, il suffit de se rappeler de la volatilité engendrée par le rapport de force ayant récemment eu lieu entre le gouvernement italien et la Commission européenne.

En fin d’année dernière, le budget italien jugé « hors des clous » par Pierre Moscovici avait en effet inquiété les marchés financiers pendant de longues semaines avant qu’un accord ne soit trouvé pour limiter le déficit italien à 2,04% du PIB en 2019.

Les règles budgétaires de la zone euro garantissent la confiance des investisseurs envers la monnaie unique. Des entorses au règlement, même minimes peuvent donc avoir des conséquences fortes et se matérialiser par une perte de valeur de l’euro sur le marché des changes, mais aussi et surtout par une hausse des taux d’intérêt sur le marché obligataire.

Qu’elles interviennent de façon directe ou indirecte dans les mouvements de prix des marchés financiers, qu’elles soient fermes ou plus laxistes, les décisions des institutions européennes ne peuvent pas être ignorées. Parmi elles, les décisions monétaires de la Banque centrale européenne restent toutefois les plus importantes pour les marchés financiers, et notamment pour le marché des devises (Forex). Pour bien préparer vos sessions de trading, pensez à noter scrupuleusement les réunions et conférences de presse de l’institution monétaire.

 

 

Ces informations sont produites par CMC Markets. Elles présentent un caractère purement informatif, elles ne constituent pas un conseil en investissement, ni une recommandation d’achat ou de vente d’instruments financiers ou de la recherche en investissement. Cette communication n'a pas été élaborée conformément aux dispositions réglementaires visant à promouvoir l'indépendance des analyses financières et à interdire d'effectuer des transactions sur l'instrument concerné avant la diffusion de la communication Ces informations vous sont fournies à titre indicatif et pourraient ne pas être actualisées. Elles peuvent être amenées à changer sans avertissement préalable. Les anticipations, projections ou objectifs mentionné s sont présentés à titre indicatif et ne sont en aucun cas garantis. CMC ne saurait être tenu responsable s’ils n'étaient pas réalisés ou atteints.