Depuis le 11 février un rebond technique d’ampleur (près de 15%) s’est mis en place sur le marché actions. Les raisons sont nombreuses : stabilisation du pétrole, rebond de la bourse chinoise, des valeurs énergétiques et des bancaires mais surtout, un soutien inconditionnel des banquiers centraux avec lesquels nous avons rendez-vous prochainement. Le programme est chargé ce mois-ci avec la réunion de la BCE qui se tiendra le 10 mars, la banque du Japon le 15 mars et le FOMC le 16. Il convient toutefois d’être prudent sur le rebond en place. Les volumes acheteurs ont été faibles dans la hausse, les valeurs qui rebondissent sont les plus survendues du début d’année et le pétrole ne donne pour l’instant pas de signe de retournement haussier à moyen terme. Autrement dit, un retour sur le devant de la scène de chiffres macroéconomiques décevants pourrait, à tout moment, entrainer un redémarrage baissier…sans parler d’une éventuelle déception des opérateurs vis-à-vis des actions des banques centrales. CAC40 – Données journalièresSource : CMC Markets, Plateforme Next Generation – 02/03/2016. Les performances passées ne préjugent pas des performances futures. Graphiquement, nous sommes à la croisée des chemins, à proximité d’une première résistance majeure datant de début janvier à 4 460 points. Il faudrait que cette barrière soit dépassée afin que le gap annuel (laissé ouvert entre 4 580 et 4 640) puisse être visé. Pour se faire, il faudrait que le pétrole tire de nouveau les valeurs énergétiques et sorte de sa tendance neutre, ce qui n’est pas acquis En cas d’échec sous 4 460, les 4 350, ancienne résistance devenue support, pourraient être testés. Sous ce seuil uniquement, nous parlerions alors d’un retour des velléités baissières et des risques de chute à moyen terme, induis par le gap annuel, la macroéconomie et les niveaux de valorisation actuels. Par Nicolas Chéron, Stratégiste pour CMC Markets Suivez moi sur Twitter : @NCheron_CMC - Egalement @CMCMarkets_FR Clients et lecteurs, n’hésitez pas à nous faire des retours sur les analyses publiées, directement sur gestionclients@cmcmarkets.fr Les informations fournies présentent un caractère purement informatif, elles ne constituent pas un conseil en investissement, ni une recommandation d’achat ou de vente d’instruments financiers ou de la recherche en investissement. Cette communication n'a pas été élaborée conformément aux dispositions réglementaires visant à promouvoir l'indépendance des analyses financières et à interdire d'effectuer des transactions sur l'instrument concerné avant la diffusion de la communication. Ces informations vous sont fournies à titre indicatif et pourraient ne pas être actualisées. Elles peuvent être amenées à changer sans avertissement préalable. Les anticipations, projections ou objectifs mentionnés sont présentés à titre indicatif et ne sont en aucun cas garantis. CMC Markets ne saurait être tenu responsable s’ils n'étaient pas réalisés ou atteints. Les performances passées d’un investissement donné ne garantissent pas ses performances futures.Sauf avis contraire, les observations, analyses et conclusions présentées sont basées sur des données graphiques de CMC Markets et non sur des données relatives aux instruments sous-jacents réels.CMC Markets ne pourra être tenu responsable d’une perte liée directement ou indirectement à une transaction réalisée sur la base des information fournies.Les CFD (contract for difference) sont des produits financiers complexes, à effet de levier, comportant un risque de perte supérieure au capital investi.Les produits binaires (y compris les Countdowns) sont des produits financiers complexes comportant un fort risque de perte en capital, vous pouvez perdre la totalité de votre investissement.