Un évènement historique des marchés financiers modernes a eu lieu cet été. Après 6 ans d’un bull market historique qui a vu l’indice américain SP500 tripler, dopé aux mesures d’assouplissement quantitatif à répétition (endettement de l’état ou de sa banque centrale), les indices boursiers internationaux ont marqué une rupture de la dynamique jusqu’ici en place. Il faut bien comprendre qu’un marché boursier n’est pas seulement haussier ou baissier, il peut également être neutre et c’est dans cette situation de transition que nous sommes désormais. Ci-dessous l’indice B World Bloomberg, agrégat d’indices internationaux. On constate la rupture nette de ce qui était avant considéré comme le fil du rasoir, « the line in the sand » comme diraient nos homologues anglais. (source Bloomberg) Même chose sur le SP500, patron des indices boursiers. D’ailleurs ne cherchez pas un indice qui serait toujours haussier, vous en trouverez toujours, il faut bien comprendre que ces marchés sont directeurs (USA) et ne sont plus haussiers mais neutres. Graphiquement, tous les yeux seront désormais rivés sur 1820, point bas récent déjà support fin 2014, clé pour la suite. Quid de la suite ?Option 1 : le marché est en phase de transition, en pause, neutre et pourrait latéraliser pendant des mois avant de corriger plus profondément, ou bien de reprendre de la hauteur vers de nouveaux records Option 2 : le bear market se confirme rapidement, les 1820 cèdent, sans appel. Je vous invite à relire quelques-unes de mes dernières analyses, mettant en exergue les risques fondamentaux et techniques jusqu’ici mis de côté par les permabulls (acheteurs uniquement) qui viennent de retirer leurs œillères au bord du précipice. Cliquez sur les liens pour ouvrir : Survalorisation des marchés boursiers et Wishful thinkingFootsie : Triple top historique en formation ?L'Epée de Damoclès du SP500Par Nicolas Chéron, Stratégiste pour CMC Markets Suivez moi sur Twitter : @NCheron_CMC Egalement @CMCMarkets_FR Clients et lecteurs, n’hésitez pas à nous faire des retours sur les analyses publiées, directement sur gestionclients@cmcmarkets.frCe commentaire présente un caractère purement informatif et ne constitue ni un conseil en investissement, ni une recommandation d’achat ou de vente d’instruments financiers. CMC Markets ne saurait être tenu responsable quant à l'exactitude, la fiabilité, l'exhaustivité ou la pertinence de ces informations ou données.Les observations, analyses et conclusions qui en résultent sont basées sur des données graphiques de CMC Markets et non sur des données relatives aux instruments sous-jacents réels. L’utilisation de données graphiques a des limites et l’analyse technique n’est pas une science exacte. Nous vous recommandons d’utiliser ces données en complément d’autres supports/facteurs lors de votre prise décision de d’achat ou de vente. N’oubliez pas que les CFD présentent un caractère hautement spéculatif et qu’il est possible de perdre un montant supérieur au capital investi. Les performances passées ne préjugent pas des performances futures.