Dans notre dernière analyse datant du 31 mai sur le blé nous écrivions : « À la hausse, une rupture des 500/505 cents conjuguant l’oblique en bleu et les plus hauts du mois dernier serait certainement significative d’une sortie de congestion par le haut. À la baisse, nous pouvons constater que le fameux support à 425 cents n’a pas été testé comme en 2007 ou 2010. Aussi, un repli vers ce seuil pourrait être intéressant à suivre…du moins ce serait l’éventuelle réaction positive des cours sur ce dernier qui nous inviterait à nous y intéresser de nouveau. » Depuis le 31 mai, les cours ont testé la résistance à 500 cents mais sans jamais clôturer en fin de période hebdomadaire au-dessus de cette dernière. Aussi, les vendeurs ont repris la main engendrant une chute des cours vers le fameux support de long terme dans la zone des 400/420 cents qu’ils travaillent actuellement. Fondamentalement, début juin, les opérateurs ont commencé à douter des facteurs qui pesaient jusqu’ici sur les cours. Les spécialistes notaient de potentielles importations en Inde avant le début de la mousson, des inquiétudes en France à cause des intempéries et une vague de chaleur aux USA ce qui avait engendré une tension sur les prix de 15% entre le 1er et le 8 juin. Puis ces pressions sont retombées avec le rapport du ministère de l’agriculture américain (USDA) du 10 juin, faisant état de récoltes correctes et d’une offre toujours abondante, avec des stocks au plus haut historique. L’ajustement semble avoir pris forme avec une baisse de 20% des cours entre le 8 juin et le 5 juillet, quid de la suite ? Évolution du CFD sur le blé – Données mensuellesSource : CMC Markets, Plateforme Next Generation au 13/07/2016. Performances nettes. Les performances passées ne préjugent pas des performances futures. Graphiquement, les cours travaillent une zone de prix historique, testée à la hausse en résistance en 1994, 1997, 2002, 2003, 2004, et en support en 2007, 2010 et 2016. Une rupture de ce seuil changerait la donne et engendrerait certainement des dégagements. À l’inverse, sa tenue serait positive pour la suite et pourrait être le point de départ d’un mouvement haussier potentiellement semblable à ce que nous avons pu constater en 2007 ou 2010. A noter qu’un seuil mensuel peut être travaillé pendant longtemps et que seule sa cassure en clôture mensuelle serait considérée comme valide. Aussi, nous étudierons régulièrement l’évolution de cette graminée dans les semaines à venir. Par Nicolas Chéron, Stratégiste pour CMC Markets Suivez moi sur Twitter : @NCheron_CMC - Egalement @CMCMarkets_FR Clients et lecteurs, n’hésitez pas à nous faire des retours sur les analyses publiées, directement sur gestionclients@cmcmarkets.fr Les informations fournies présentent un caractère purement informatif, elles ne constituent pas un conseil en investissement, ni une recommandation d’achat ou de vente d’instruments financiers ou de la recherche en investissement. Cette communication n'a pas été élaborée conformément aux dispositions réglementaires visant à promouvoir l'indépendance des analyses financières et à interdire d'effectuer des transactions sur l'instrument concerné avant la diffusion de la communication. Ces informations vous sont fournies à titre indicatif et pourraient ne pas être actualisées. Elles peuvent être amenées à changer sans avertissement préalable. Les anticipations, projections ou objectifs mentionnés sont présentés à titre indicatif et ne sont en aucun cas garantis. CMC Markets ne saurait être tenu responsable s’ils n'étaient pas réalisés ou atteints. Les performances passées d’un investissement donné ne garantissent pas ses performances futures.Sauf avis contraire, les observations, analyses et conclusions présentées sont basées sur des données graphiques de CMC Markets et non sur des données relatives aux instruments sous-jacents réels.CMC Markets ne pourra être tenu responsable d’une perte liée directement ou indirectement à une transaction réalisée sur la base des information fournies.Les CFD (contract for difference) sont des produits financiers complexes, à effet de levier, comportant un risque de perte supérieure au capital investi.Les produits binaires (y compris les Countdowns) sont des produits financiers complexes comportant un fort risque de perte en capital, vous pouvez perdre la totalité de votre investissement.