Début 2015, un programme d’assouplissement quantitatif est lancé en Europe et entraine une vague haussière historique de près de 30% de hausse en moins de 4 mois sur les indices français et allemand. A partir du 1er avril, nouvellement analyste chez CMC Markets, nous commençons un suivi des indices dont voici quelques pièces allant jusqu’à fin 2015. Analyse DAX du 17 avril :Une chute de 30% impossible? (cliquez ici) A travers cette analyse, la théorie des 3 pics et un dôme vous est expliquée, une formation extrêmement rare dont les implications baissières furent conséquentes (25% de baisse). Analyse IBEX du 21 Avril :Cas pratique d’un îlot de renversement (cliquez ici) Cette analyse présente une configuration technique rare mais d’une grande efficacité. Analyse inter-marchés du 28 Avril :Indices boursiers - Jusqu'ici tout va bien Tour d'horizon des dérèglements actuels sur les marchés financiers qui étaient appelés à être corrigés. Analyse Footsie du 7 Mai :Footsie - Triple top historique en formation ? Etude de l'indice dont la configuration long terme est la plus propre et représentative de la théorie des cycles. Analyse du CAC40 et d'actions françaises du 14 Mai :Panorama mensuel Cette analyse est un passage en revue des résistances de taille atteintes sur le CAC40 et de ses nombreuses valeurs. Analyse de la valorisation des indices US du 26 Mai :Survalorisation des marchés boursiers et Wishful thinking Etude des indicateurs de valorisation du SP500 qui démontre à quel point nous étions juste sous ou au-dessus des cas extrêmes de survalorisation des indices. Analyses des actions françaises du 16 juin : Actions françaises : Panorama mensuel 2 Des corrections ont été amorcées mais nous constatons qu’il reste de la place pour aller chercher des supports plus bas, que nous atteindrons pour la plupart fin août ou au mois de septembre. Point sur le choc grec du 29 juin :Choc Grec : des secousses mais pas de capitulation Nous expliquons notamment que la Grèce à elle-seule ne fait pas vaciller l’Europe et qu’à court terme des supports ont été atteints. Analyse du pétrole du 2 Juillet :Reprise de la tendance baissière des pétroles ? Une reprise de la baisse des prix sous 60 USD est évoquée, comme le scénario du diable, vers 40 USD. Analyses des indices du 23 juillet :Cadrage long terme des indices boursiers internationaux Tour d’horizon d’indices internationaux qui se situaient tous sous des résistances majeures. Après avoir parlé pendant 4 mois des risques baissiers, des supports éloignés, des multiples raisons qui pourraient entraîner une correction boursière, cette dernière a pris forme fin août. Nombreux journalistes parlaient alors de marché baissier, de risques à prendre en considération, au moment même où nous avions atteints des supports majeurs. Nous avons donc décidé, comme nous l’avions fait pendant 4 mois, d’être contrariants et d’envisager la hausse, la correction ayant été potentiellement réalisée. Analyse des indices du 25 juillet :Une chute des indices somme toute relative Est expliqué à travers cette analyse que les tendances de fond haussières sont intactes et pourraient reprendre. Analyse du CAC40 et du DAX du 25 septembre :CAC40/DAX : Points bas ? Après avoir rebondi fin août, les indices sont de nouveau venus tester les plus bas de l’été. Nous avons alors évoqué la possibilité d’une seconde entrée, un éventuel point bas. Analyse du 10 Octobre :Le pire enfin derrière nous ? Cette analyse explique le fait que la hausse pourrait reprendre, ce qui a eu lieu avec les 5 000 points à la clé. Analyse du 9 décembre :Bientôt le rallye de Noël? Cette étude précise que le mois de décembre est particulier et que la semaine la plus haussière est la 3ème, potentiellement à mettre à profit en amont des fêtes. Un point bas a été marqué le lundi 14 décembre, premier jour de la 3ème semaine comme escompté. 6% ont été rapidement repris par le DAX et le CAC40 en ligne droite lors de la 3ème semaine entre le lundi et le jeudi. La fin d’année s’est révélée ensuite plutôt neutre, à l’image de 2015. Analyse du 29 décembre sur l'année 2016, une année volatile Conclusion, 2015 fut une année tumultueuse et 2016 pourrait être faite du même bois. Attention au consensus, lorsque tout le monde était positif (comme le consensus Reuters des projections 2016 le montre) les indices ont fortement reculé, lorsque le bord du gouffre a été frôlé fin septembre une opportunité d’achat au plus bas se présentait alors. Par Nicolas Chéron, Stratégiste pour CMC Markets Suivez moi sur Twitter : @NCheron_CMC - Egalement @CMCMarkets_FR Clients et lecteurs, n’hésitez pas à nous faire des retours sur les analyses publiées, directement sur gestionclients@cmcmarkets.fr Les informations fournies présentent un caractère purement informatif, elles ne constituent pas un conseil en investissement, ni une recommandation d’achat ou de vente d’instruments financiers ou de la recherche en investissement. Cette communication n'a pas été élaborée conformément aux dispositions réglementaires visant à promouvoir l'indépendance des analyses financières et à interdire d'effectuer des transactions sur l'instrument concerné avant la diffusion de la communication. Ces informations vous sont fournies à titre indicatif et pourraient ne pas être actualisées. Elles peuvent être amenées à changer sans avertissement préalable. Les anticipations, projections ou objectifs mentionnés sont présentés à titre indicatif et ne sont en aucun cas garantis. CMC Markets ne saurait être tenu responsable s’ils n'étaient pas réalisés ou atteints. Les performances passées d’un investissement donné ne garantissent pas ses performances futures.Sauf avis contraire, les observations, analyses et conclusions présentées sont basées sur des données graphiques de CMC Markets et non sur des données relatives aux instruments sous-jacents réels.CMC Markets ne pourra être tenu responsable d’une perte liée directement ou indirectement à une transaction réalisée sur la base des information fournies.Les CFD (contract for difference) sont des produits financiers complexes, à effet de levier, comportant un risque de perte supérieure au capital investi.Les produits binaires (y compris les Countdowns) sont des produits financiers complexes comportant un fort risque de perte en capital, vous pouvez perdre la totalité de votre investissement.