Par Nicolas Chéron, Stratégiste pour CMC Markets France Dans notre dernière analyse nous avions évoqué une possible éjection haussière sur les cours du riz : « En ce lundi 18 avril, les cours ont opéré un gap baissier à l’ouverture sur le seuil psychologique des 10 cents avant de reprendre leur appréciation. En cas de nouvelle clôture en dehors du canal baissier, l’analyse technique laisserait sous-entendre qu’une vague haussière de la hauteur du canal baissier pourrait se développer, l’objectif théorique de la hausse se situerait alors dans la zone des 11,5 cents ». Depuis, les cours du riz se sont effectivement échappés d’un canal baissier à la hausse et 12% d’augmentation ont suivi (entre le 18 avril et le 4 mai), permettant au cours d’atteindre 11,25 cents par livre, seuil à partir duquel une consolidation des cours a pris forme. Évolution du cours du CFD sur le riz en données journalières Source : CMC Markets, Plateforme Next Generation. Performances nettes au 12/05/2016. Les performances passées ne préjugent pas des performances futures. En effet, en données journalières, nous constatons l’importance des 11,25. Ce seuil représente une résistance horizontale testée à de nombreuses reprises ces 12 derniers mois mais également 50% de retracement de toute la baisse d’octobre 2015 à mars 2016. Il n’est donc pas étonnant que les cours aient réagi à la baisse sous ce niveau lors de la séance du lundi 10 mai. Toutefois, nous remarquerons avec quelle vivacité les cours sont repartis à la hausse dès le lendemain, touchant de nouveau les 11,25 et démontrant ainsi une présence acheteuse forte. Autrement dit, les acheteurs gardent la main à court terme et pourraient challenger la résistance pour éventuellement la dépasser cette fois-ci. Si tel devait être le cas, les objectifs haussiers se situeraient à 11,6 (plus hauts annuels), 12 (zone travaillée en novembre), puis 12,44 : gap laissé ouvert le 14 octobre dernier et enfin les 13,2 soit les plus hauts d’octobre 2015. Cela reviendrait à retracer toute la baisse opérée dans le canal baissier orange. A contrario, en l’absence de cassure haussière, un range entre 11,25 et 10,8 pourrait prévaloir. Suivez moi sur Twitter : @NCheron_CMC - Egalement @CMCMarkets_FR Clients et lecteurs, n’hésitez pas à nous faire des retours sur les analyses publiées, directement sur gestionclients@cmcmarkets.fr